Aux abris ?

On lit ou en entend partout que le président des Etats-Unis serait fou et s’il lui prenait d’appuyer sur le bouton , celui de la bombe atomique ?  Ce ne serait pas difficile pour lui, voir cet article par exemple, sans compter qu’il y a aussi des risques permanents avec les centrales nucléaires.

Alors je suis allée voir sur Internet comment se mettre à l’abri. J’y pensais en rigolant en mon for intérieur et quelle ne fut pas ma surprise de voir que la plupart des pays y pensent avec sérieux depuis longtemps, qu’ils en construisent beaucoup et que c’est la Suisse qui est en tête du nombre de ces abris.

En 2006, elle  répertoriait  300 000 bunkers aménagés dans des habitations, institutions et hôpitaux, et 5 100 abris publics soit un total de 8,6 millions de places représentant un degré de couverture égal à 114% de la population.

La France est mauvaise élève en la matière,  à peine 600 abris anti-nucléaire militaires sont répertoriés, et 300 abris privés. Où se trouvent-ils ? mystère et boule de gomme !

« Les abris antiatomiques existent en 3 différents types.

– Le premier, prévu pour survivre environ 7 jours, protège surtout ses occupants contre l’onde de choc, ainsi que les incendies provoqués par l’explosion nucléaire.

– Le deuxième peut garder les réfugiés en vie pendant 6 mois et sa conception permet également de protéger les personnes contre les effets de l’ « Hiver nucléaire ». Cette expression définit un refroidissement du climat, causé par le rejet de poussière radioactive dans la stratosphère.

– Le troisième type d’abri est prévu pour une durée très longue, c’est-à-dire, jusqu’à ce que le niveau de radioactivité soit suffisamment bas pour permettre aux survivants de sortir.

Pour un maximum d’efficacité, un abri anti-atomique doit se situer sous la terre. En effet, la couche de terre offre une protection contre les effets mécaniques, comme que le souffle de l’explosion……. »

Il en existe aussi de grand luxe ou bien on peut en faire un dans sa cave ou dans son jardin, y avez-vous pensé  🙄 ?

32 réflexions au sujet de « Aux abris ? »

  1. Et bien dis donc, il nous faudra alors aller vivre en Suisse !!! Bon, moi j’avoue que cela ne m’inquiète pas du tout, et je préfère ne pas penser à une éventuelle attaque atomique !!!
    Allez, bisous ma Clara et bonne journée.

  2. Je ne suis jamais posé la question …
    Un petit tour de blogs, pour me changer les idées …
    Bon mercredi, toujours un temps pourri.
    Avec des bisoux, chère clara

  3. Moi qui suit claustrophobe , je préfère ne pas y penser :), j’avoue que je préfère vivre au jour le jour sans penser au pire car si non oupss quelle existence ………..
    Bonne journée Clara

  4. … un abri sous terre? pas pour moi! J’espère qu’il y aura des personnes « intelligentes » autour de lui pour l’empêcher d’appuyer sur ces boutons!

  5. Bonjour chère Clara,
    Vous avez de la chance, il y a des abris en France, chez nous, pas un, mais ils ont prévu des comprimés d’iode pour tout le monde !
    C’est à cela que tu vois que ce sont des abrutis !
    Chez nous leur devise, « il n’y a pas de risque », avec les attentats
    non plus !
    Le vilain canard est fou, les autres pas mieux. Nos dirigeants sont très positifs, (rires).
    Pour vivre sous terre, autant partir ! Quelle vie nous aurions !
    On croise les doigts, un jour cela arrivera, il ne faut pas sous-estimer la chose le plus tard possible sera le mieux.
    On reste zen !
    Bonne journée, bisous.

  6. Oui tiens je vais en construire un dans mon jardin ! mdr
    C’est un petit peu des trucs de riches tout ça… à mon avis, nous pauvre population, on pourra crever la bouche ouverte en cas d’hiver nucléaire…………

  7. Un petit mot à nouveau, juste pour te dire que, bien sur, je parlerai de l’Ermitage de Saint Petersbourg. Une merveille ! Et moi aussi j’ai lu tout Troyat, je l’adorais ! Bisous ma belle.

  8. Et quelle désolation en sortant ! non merci il y a autre chose..il suffit d’y croire, en attendant passe une belle journée et zut !
    Amicalement

  9. j’évite de penser à ça…et comme je suis un peu claustro, l’abri, pas pour moi! de toute façon, avec tout les essais qui ont été fait, on doit tous être n peu irradiés!!! gros bisous Clara. cathy

  10. Heureusement, des « garde-fous » 🙂 existent aux États Unis pour éviter une telle catastrophe, mais, ces précautions ne sont peut-être pas prises dans tous les Pays qui détiennent, ou qui détiendrons l’arme atomique…
    Quant aux abris, il sont inutiles, le déclenchement de ces armes en cas d’attaque est pratiquement instantané, nous n’aurions pas le temps d’aller à l’abri , et si par miracle nous y arriverions, la vie sur Terre serait impossible pendant un temps bien plus long que celui que nous pourrions rester dans ces bunkers.
    Ce scénario est celui des experts les plus modérés… l’apocalypse.
    Les puissances nucléaires mondiales et brève analyse :
    http://www.irenees.net/bdf_fiche-analyse-1051_fr.html

    Bonne journée Clara et belles balades pyrénéennes.

  11. Bonjour Clara, ton billet me fait frémir, non, je n’ai pas pensé à l’abri pour nous protéger, je me souviens trop bien des alertes où nous nous réfugions dans les caves, j’en ai une peur bleue, j’ai gardé de cette époque un traumatisme qui fait que je ne supporte pas d’être enfermée. Il me semble que je préfèrerais mourir!!! Bon en attendant cette apocalypse, je te souhaite une bonne journée, je crois bien que j’ai attrapé la grippe du moins ce qui en reste, cette nuit j’ai claqué des dents et grelotté!!!! je me demande où j’ai pris froid. Bisous MTH

  12. scenario catastrophe chez Clara ! oui tu fais bien d’en parler, chere amie, mais à quoi servirait un abri, puisque dehors il n’y aurait plus rien ? je ne pense pas que nous en arriverons là, Trump ne sera pas seul à décider, et à l’idée qu’il n’y aura plus rien de Washington ou de Newyork à la sortie de leur abri, devrait les calmer ! équilibre de la terreur !! dans quel monde vivons nous ? pas tres enthousiasmant … je n’ai pas d’abri, et n’en construirai pas ! bonne journée à toi, grosses bises

  13. Je n’ai jamais fait de recherches à ce sujet. Le risque est malheureusement très important dans notre pays où les centrales sont vieillissantes…et maintenant avec Trump, tout est possible et le pire est peut-être à venir. Mais je ne veux pas penser à l’idée d’aller dans ce type d’abris qui voudrait dire que la catastrophe a eu lieu. Je préfère écouter ceux qui envisagent la sortie du nucléaire car elle est possible, j’en suis sûre et cela ne pourra que créer de nombreux emplois en plus ce qui n’est pas à négliger. Il restera malheureusement le risque d’un fou qui appuie sur un bouton et le problème des déchets que nous laisserons, comme des c., en héritage à nos descendants. Tout cela me navre beaucoup…

  14. Vivant en HLM, je ne peux pas construire d’abri et de toute façon, je n’entrerai pas dedans, plutôt mourir sur le coup qu’à petit feu enfermée surtout que si on peut sortir un jour, la terre sera dévastée alors non pas d’abri pour moi

  15. Toute les caves (ou presque) des immeubles en Suisse sont des abris et ayant fait de la protection civile je sais qu’ils sont aménageable et comment, qui peut avec quoi rentre dedans….comment organiser la sortie *nouvelles-eau-vivre-évaluation des risques* bref c’est impressionnant dommage que j’ai arrêter avec la responsabilisé d’entre un abri de 1500-2000 personnes, c’est super intéressant

  16. Effectivement lorsqu’on voit le bonhomme,on s’inquiète! En France, je pense que les gens sont très optimistes en croyant que cela n’arrivera jamais.
    Moi, je n’ai que ma cave pour me protéger! Hi!hi! Bonne soirée

  17. Bonsoir Clara,

    Oh la la je n’arrive plus à toucher terre…Je devrais plutôt aller dans le sens de ton article et dire je suis sous terre mais je n’ai pas d’abri anti nucléaire…J’ai juste un abri de bus je ne pense pas que cela va me rendre service. Hi hi!!

    Bon je connais une personne qui s’est acheté un caveau ne rit pas..Si si c’est bien vrai ce que je te dis c’est son abri anti nucléaire par contre en attendant il y met son vin…A part ça je n’en connais pas d’autres…

    Alors penser que le Trump risque d’y appuyer me fait moins peur que d’imaginer MLP avoir la mallette nucléaire dans ses mains et y appuyer dessus…

    Bref….

    Moi aussi j’ai eu une angine à points blancs mais j’avais 11 ans et les conséquences ont été dramatiques, la pénicilline je connais aussi en injection…

    Bisous

    EvaJoe

  18. Je n’ai plus peur de cela. Si cela devait arriver j’espère que je ne serais pas loin de l’épicentre pour ne pas souffrir et ça doit juste être un mauvais moment à passer. Parce que survivre dans un bunker avec des personnes qui risquent d’avoir fait des pieds et des mains pour sauver leur peau (et de quelle manière… la peur peut pousser à des situations extrêmes), en vase clos, au secours ! ce serait pour moi pire que mourir. Le vivre ensemble n’est déjà pas évident en temps de paix, je n’ose même pas imaginer ce que cela donnerait. J’ai pourtant lu en son temps « Maleville » que j’avais adoré.
    Et puis je ne pense pas, à mon âge, avoir une valeur suffisante pour péréniser l’espèce humaine.
    Et puis nous, à la rigueur nous pourrions laisser nos blogs pour distraire les survivants et leur instiller un peu de sagesse et de réflexion ;-). Après, la nature humaine fera son oeuvre…
    Quant à Trump, il n’est ni meilleur ni pire qu’un autre à mon avis. Je m’inquièterais plus du côté de la Corée du Nord… Mais bon, a quoi servirait-il de s’en faire ?
    Bisous Clara et bonne soirée.

  19. Cette question ne date pas d’hier, elle s’est amplifiée après Hiroshima .. un Président Américain qui « appuie » sur la bombe ça a déjà existé .. ne l’oublions pas

  20. Ah et Bernie qui en rajoute un peu plus , je crois que je ne vais pas bien dormir cette nuit . Non franchement je n’y avais pas pensé à ces abris mais c’est vrai que ce nouveau président des Etats Unis est imprévisible .

  21. BONSOIR CLARA
    écoute je n y ai pas penser pour les abris mais sincèrement depuis que STRAMP est au pourvoir il me fait vraiment peur je peux te le dire les Personnes qui l ont élu c est la castar je ne sais ou il va emmener son peuple ?????????????????????????????????????????????????????????? je ne crois pas qui y à des ABRITS pour nous alors chère Clara tu fais comme moi vie jour au jour je me lève et me dit OUFFFFFFFFFFFf sache que je ne suis pas croyante mais voilà merci de ton article très intéressant et je te souhaite une belle soirée de ce Mercredi bisous Danielle

  22. (à lire en gardant le sourire ) je suis voisine de la Suisse et savais tout cela mais je doute qu’on m’y accepterait !!!! Enfant cela m’impressionnait, maintenant je dois me contenter d’être française et accepter le « risque ». Tout ce qu’on entend actuellement nous pousse à réfléchir , mais nous ne pouvons rien à rien , il nous faut surtout ranger ce souci si nous ne voulons pas finir par déprimer .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *