CAS CONCRET

pauvres

J’espère ne pas mettre le feu sur mon blog avec ce sujet.

Ne croyez pas que je sois insensible à la situation des gens pauvres, ceux qui voudraient bien s’en sortir et qui font des efforts pour cela, et ils sont nombreux.

J’incrimine d’ailleurs davantage les très riches qui ne veulent pas partager.

Cependant, quand je vois comment certains « pauvres » profitent de notre assistance et ne font rien (tout en se plaignant), cela m’écœure littéralement !

Alors je vous explique un cas que je connais bien :

Il s’agit d’une jeune femme de 22 ans qui a  deux enfants, une fille de 4 ans dont le père ne s’occupe pas, et un enfant de 20 mois qu’elle a eu avec un autre homme.

Bien sûr, elle ne travaille pas, elle ne sait rien faire.

Elle loue un appartement pour 500 euros par mois et a droit à 400 euros d’allocation logement.

Elle touche chaque mois : 128 €  allocations familiales

180 € soutien familial (femme isolée)

185 € (PAJE, enfants petits)

412 € RSA

400 € allocation logement

Pour un total de 1300 € environ.

Il faut rajouter, la CMU, les aides diverses des associations, les colis du Secours Populaire ou des Restos du coeur…

Et avec tout ça, elle a pourtant bien du mal à payer la part de loyer restante, chaque mois.

Mais le pire, c’est qu’en réalité, elle est en couple avec le père du dernier enfant, déclaré SDF, qui touche lui aussi le RSA, donc 412 € et qui lui, vit complètement à ses crochets et au nôtre !

Monsieur ne cherche surtout pas de travail, a tous les droits et bien sûr aucun devoir !

Il cultive un ou deux pots de cannabis chez elle, pour sa consommation personnelle sans doute,  et vit comme un coq en pâte, à 25 ans.

Quel est l’avenir de ce couple et des enfants ??

Je m’interroge « grave » comme disent les jeunes !

Une réflexion au sujet de « CAS CONCRET »

  1. Si tu savais combien de fois nous discutons de ce grave problème avec mon mari ! Cela nous met hors de nous, littéralement. C’est une honte, la France est un pays d’assistés ! Nous avons bossé toute notre vie (moi 40 ans et mon mari 44) et en ce moment nous avons nos retraites bloquées jusqu’en octobre 2015 pour qu’on puisse payer ces bons à rien à ne rien foutre ! Je suis écoeurée. Bon, bisous malgré tout ma belle, même si grâce à toi j’ai la tension qui bien de monter dangereusement !

  2. Bonjour ma douce Clara,
    Nous avons plein de cas comme celui que tu nous présentes.
    Chez nous, les assistés ont plus que nous pour vivre, les femmes pour les enfants ont les allocations familiales en double, elles ont souvent 6 à 8 enfants, c’est un fameux budget chaque mois quand tu fais le compte !
    Pourquoi crois-tu que les gens se révoltent ?
    Ce n’est pas du racisme ou de la méchanceté, c’est une constatation.
    Nous on se lève pour gagner des cacahuètes, quand on a payé toutes les taxes, il ne reste pas grand-chose et ses gens c’est vacance toute l’année. Chez nous, on paye les chômeurs à vie !
    Il faudrait que les politiciens revoient leur copie, il y a un couac !
    On reste zen.
    Bonne journée, bisous.

  3. Même s’il est désagréable de constater de tels abus, quantitativement le préjudice envers la socièté est extrèmement minime par rapport à la délinquence en col blanc. Bises Dan

  4. oui il y a de quoi mettre le feu, ton article est tres pertinent, cette situation est vécue par chacun d’entre nous, j’ai hébergé pendant quatre ans une petite fille de Jeanine et son compagnon, la trentaine, au chômage, heureusement pas d’enfants, assistés tous les deux, elle partie au bout de trois ans sans dire merci, lui est parti avec beaucoup de difficultés au bout de quatre ans…je ne sais pas ce qu’ils sont devenus, et franchement je m’en f…, j’avais pitié des sans logis avant ! maintenant …?? !! et ces situations sont multiples, nous crevons sous le poids des assistés, avec des enfants c’est dramatique, ils deviendrons à leur tour assistés…et nous on paye ! on peut comprendre cette révolte qui commence à se manifester, de façon anarchique il faut bien le dire, les gouvernants sont ils aveugles ? bonne journee chere Clara, bises

  5. Bonjour Clara
    Si ce cas était unique , on pourrait se fermer les yeux ..mais malheureusement ils sont nombreux à profiter Du système
    Celui qui a vraiment besoin ne fait partie de ces gens là ..et crois moi je parle par expérience !!!
    Par contre le système n’est pas franchement surveillé !!
    Bises Clara

  6. effectivement, il y a aussi une faute de frappe, 2 o à marcopolo;
    je viens de rectifier;
    les claviers sont trop rapides parfois et les lettres doublent
    merci et belle journée, Clara

  7. Bonjour Clara,
    Oui, c’est vrai qu’il y a des aberrations dans notre France d’aujourd’hui.
    Cette politique de la famille incite les jeunes à faire des enfants même sans avoir emploi et donc dans un avenir très incertain. C’est bien triste surtout pour les petits qui eux, n’ont pas demandé à naître dans ces conditions 🙁
    Merci d’être passée voir mon hortensia. Je réponds à ta question ici, car nous avons un bug en ce moment sur Kazeo qui nous empêche de répondre à nos commentaires.
    Nous l’avons depuis au moins 20 ans, il était déjà là quand nous avons emménagé dans la maison mais d’une seule couleur (bleue). Je ne sais donc pas s’il y a eu de l’ardoise au pied. Par contre, mon mari avait enterré à proximité des morceaux de cuivre et d’acier, c’est sûrement cela qui a déterminé ses couleurs claires et différentes que nous connaissons depuis quelques années déjà.
    Belle semaine à toi. Chez moi, pluie et encore pluie actuellement.
    Amitiés.
    Ely

    • Non, Sarko n’a rien fait de ce point de vue et cela fait plutôt le lit du FN parce que les gens en ont marre des injustices.
      Pour autant, je précise que je n’ai jamais voté pour eux et que je ne le ferai jamais quelle que soit la situation politique du pays !

  8. Bonjour Clara,

    Tu soulèves là un problème extrêmement grave. C’est vrai que nous connaissons tous des cas similaires. Mais la solution est difficile à trouver. Que Faire ? J’avoue humblement que je n’en sais rien mais c’est extrêmement grave.
    Bises bien amicales.

    Henri.

  9. Il s’agit d’une jeune femme de 22 ans qui a deux enfants, une fille de 4 ans dont le père ne s’occupe pas, et un enfant de 20 mois qu’elle a eu avec un autre homme.

    Bien sûr, elle ne travaille pas, elle ne sait rien faire.

    Tu dis la connaître, mais sais-tu comme c’est facile de chercher un travail, je t’explique mon fils qui vit chez nous et qui aura prochainement 25 ans n’a pas trouvé d’emploi depuis le 5 janvier 2011, et si tu le voyais tu penserais qu’il ne cherche pas, et pourtant j’en ai vu des lettres où on lui disait non arrivées chez nous, et j’en ai vu des demandes partir, hélas bien plus importantes que les réponses. Si on ne vit pas au quotidien avec les personnes on ne peut savoir ce qu’ils font……

    Elle loue un appartement pour 500 euros par mois et a droit à 400 euros d’allocation logement.

    Toujours mon fils si il louait ce même appartement il aurait un loyer de 500 € car n’ayant pas travaillé avant il aurait l’intégralité, voir plus…….Car il avait essayé de demander à la CAF combien il pourrait toucher en prenant un appartement suite à une réponse positive pour une formation, on lui proposait le loyer plus 50€.

    Car il faut ajouter l’électricité, le gaz, l’eau, le chauffage, les charges……

    Elle touche chaque mois : 128 € allocations familiales

    Il faut bien habiller les enfants, il y a les couches pour le bébé

    180 € soutien familial (femme isolée)

    Déclaré comme femme isolée, figure toi que j’ai eu une discussion avec mes enfants, seul mon fils aîné travaille, il se posait la question de divorcer pour recevoir plus, car si séparé ma belle-fille aurait reçu ce que cette dame touche…Il le disait sur le ton de la boutade.
    Mais on ne peut pas accuser les gens qui profitent de notre système qui doit être révisé. Là c’est Urgent!

    185 € (PAJE, enfants petits)

    La prestation d’accueil jeune enfant est versé jusqu’au 3 ans de l’enfant (celui de 20 mois) mais on ne peut pas cumuler deux allocations de base, donc il est bien possible que prochainement cette maman ne touche plus le minima (185 €) auquel on droit TOUTES LES MÈRES. Ce qui remplace ce que l’on touchait autrefois, comme tu as eu des enfants tu l’as reçu toi aussi…..

    412 € RSA revenu de substitution pour femme de 22 ans ayant des enfants

    400 € allocation logement , je pense même qu’elle devrait toucher plus…..

    Pour un total de 1300 € environ.

    1300 € pour vivre, ah bon tu y arrives toi? Avec deux enfants et comme tout le monde le sait cela est plus difficile petits que grand. Car à cet âge ils ont besoin du meilleur pour se construire.

    Quand au père tu devrais plutôt l’aider que de le mettre au banc de la société, car tu es complice, si tu sais qu’il fait pousser du cannabis chez lui, et de le mettre sur ton blog c’est…Dangereux crois moi!

    I

    Quel est l’avenir de ce couple et des enfants ??

    Ni pire, ni mieux que tous les autres couples qui vivent ainsi car personne ne lèvera le petit doigt pour les aider, hélas trois fois hélas.

    En plus ceci n’est pas un cas isolé il en existe bien d’autres, tu ne penses pas qu’il serait plus judicieux de donner en exemple les gens qui aident ces couples, car forcément les gens abondent dans ton sens,et cela fait la porte ouverte aux extrêmes…

    Et pour conclure je vais te raconter moi aussi une histoire d’une personne que nous connaissons:

    C’est un Monsieur il vit seul, il touche l’ Allocation de Solidarité Spécifique environ 480€ par mois, il n’a pas de loyer à payer car c’est sa maman qui le loge dans un appartement qui lui appartient( reçu en héritage) il va au restaurant du cœur, ma belle fille l’emmène car il n’a pas de voitures, pour la remercier il lui donne soit un paquet de café reçu des restos, soit des sucettes qu’on lui met dans ses paquets (il a plus de 50 ans et n’a pas de petits enfants) soit tout autres choses qui du reste il ne mangerait pas car il n’aime pas.
    Cet homme tu le verrais tu dirais il vit au crochet de la société, son argent il l’a pour payer ses charges EDF GDF EAU Télévision, impôt locaux.

    Il fait un jardin il a de magnifiques légumes, il élève des lapins et surtout pour ceux qui le connaissent très bien, il a un cœur immense, il est prêt à aider, en premier lieu ses voisins, donc mon fils et ma belle-fille. Il donne toujours 10€ à ma belle fille quand elle l’emmène faire ses courses, il les a invité à prendre des salades, et il leur a même donné des légumes à planter et c’est lui qui est venu leur les planter.
    Et pourtant j’ai entendu les voisins dire qu’il est un assisté……………

    Aujourd’hui notre Société est mal en point ce n’est pas en montrant du doigt tel où tel personne que nous allons pouvoir la changer.

    Les gros de la terre de France devrait d’abord balayer devant leur porte pour éviter que l’on voit fleurir autour de nous ces cas ….Tous ces cas, car toi tu nous en cites un, mais derrière celui-là combien préfère se tuer,

  10. Mon commentaire est partis sans que je me relise, désolée, mais …J’ aurais pu entourer mes mots de baume, mais je l’ai fait sur le ton de la colère, oui de la colère, même si cela te parait énorme c’est juste le retour de tout ce que l’on a mis en place sous les gouvernements successifs. Certains cumulent tout la pauvreté et les aides.

    A choisir ne crois tu pas qu’ils préféreraient vivre comme tout un chacun…..

    Si je puis dire belle journée, car lorsque je vois qu’à la conférence sociale les partenaires sociaux claquent la porte je me dis que la belle France ou j’ai rêvé de vivre il va falloir que je l’attende, même si depuis des années j’ai œuvré pour qu’elle soit belle.

    Bisous

    EvaJoe

    • J’ai bien précisé qu’il ne s’agit pas de tous les cas de la Terre !! relis le début de mon article.
      Dans ce cas précis, le jeune homme ne VEUT PAS TRAVAILLER, il le dit !!
      Moi, je trouve que dans une société où on n’a que des droits et pas de devoirs, c’est assez grave pour l’avenir !!
      Ceux qui gagnent le SMIC, ont-ils plus que ces gens-là ? non, ils ont même moins car ils ont droit à pas grand-chose.
      Je suis pour aider, mais il y a des limites !
      Et sache que j’ai une petite retraite après avoir toutes mes années de cotisation.
      Ce n’est pas un exemple à donner que d’assister sans arrêt les gens. Il faudrait qu’en compensation, ils donnent quelques heures à la communauté.
      Bien à toi.

  11. la vie n’est pas facile mais c’est vrai que pour certains c’est plus facile d’être assisté que de se lever le cul ..ça va pas plaire mais faut ouvrir un peu les yeux ..tout le monde n’est pas comme ça mais moi aussi j’en connais qui se complaisent dans cette situation sans qu’on leur demande rien en retour ..pourquoi ne pas aider les associations gratuitement ?

    beaucoup espèrent retrouver du travail mais le travail est réservé aussi ..
    mon fils cherche du boulot, ne touche rien bien sûr, mais n’a pas le droit aux aides car il a des diplômes …et les métiers de diplomés sont réservés au fils du député , du maire et compagnie ..

    bisous clara

  12. Bonsoir Clara, tu ne fais qu’énoncer ce qu chacun peut voir, j’ai fait partie du secours catholique pendant un moment (très peu d’ailleurs) ayant vu sur les dossiers des assistants sociales qui venaient demander des secours, le nom de certaines personnes que je connaissais , j’étais horrifiée de voir le nombre de personnes qui demandaient du secours alors qu’avec un peu de courage quand on est jeune et en bonne santé dans notre région on peut trouver du travail, ah bien sûr, les vignes sont basses, cela fait mal au dos, si je te dis que nos saisonniers sont des vietnamiens, pas un chomeur, ou une journée, tu vois, je comprends que les gens en aient marre de payer, les retraites ne sont follichonnes et pourtant les gens ont travaillé et dur!! il y a bien sûr des exceptions , mais c’est ainsi, on va se faire envoyer des pierres par certains , mais la vérité doit être dite. Alors je te donne raison d’avoir écrit ce billet, ce n’est pas pour ça que je suis raciste et que je vote belu-marine. Bisous MTH

  13. Bonjour CLARA
    très bien résumer et expliquer sincèrement combien comme ce couple bien sur c est dur mais en ne cherchant pas de travail c est sur de vivre au crochet de cette personne qui je le pense ne fait rein non plus ce séparer de cet homme tu vois clara je suis rester seule avec 3 enfants très jeune jamais je n aurais rester avec un homme à ma charge j ai toujours travailler me priver pour payer la garde de mes enfants quand ils sortaient de l école j en ai baver mais contente de les avoir élever ainsi Pierrot qui est maintenant mon Mari qui les considère come ces enfants vu leur père est parti sans nouvelles et nous arrivons à 38 ans de Mariage et tous les 5 heureux de nous avoir comme Parents merci bisous Danielle
    pas je pense qu’ il y en à comme moi qui sont arriver ainsi alors que des autres bouffent à une société gratuite il faut travail faire n apporte quoi mais pas à la charge des autres un peut de respect en sois

  14. « L’intelligence appelle l’intelligence » ce qui ne veut absolument pas dire qu’il y a une personne plus intelligente que l’autre dans l’histoire !
    J’ai simplement voulu dire que ce n’est pas en jetant les travers des gens sur la voie publique qu’on les aide à trouver le meilleur chemin !!!
    D’ailleurs, peut-on vraiment se mettre dans la peau de quelqu’un et qui nous permet de juger ? Sait-on vraiment ce qui, au plus profond d’eux-même, les a amenés à prendre cette voie plutôt qu’une autre ! Peut-être aussi qu’un jour ils auront envie de changer de vie : un simple joli déclic suffit parfois pour tout faire basculer et tout être est capable de grandir !!! Mais on ne l’aide pas à y parvenir en le critiquant !

    Tu ne devrais pas être aussi sûre des choses ……TOUT ETRE HUMAIN peut un jour prendre un mauvais virage et mettre du temps ensuite à reprendre le bon chemin : nous ne sommes à l’abri de rien et, de le savoir, rend humble !

    La poésie m’accompagne toujours, pour l’instant (peut-être qu’un jour ? je ne jure de rien) mais il ne s’agit pas ici de parler purement poésie, on est pas chez les Bisounours (tu l’as dit toi même !) et ton sujet est bien trop grave …..!
    La poésie, toutefois, aide à rester « humain » !

    Pour le reste, je ne vais rien répéter de ce que je t’ai déjà dit par mails, d’ailleurs …le commentaire d’évajoe le fait tout aussi bien et le complète à merveille.

    Tu m’as souvent dit que tu préférais quelqu’un de franc et qui s’impliquait dans ses opinions ….Or, vu ton dernier mail, je me demande !

    Sur ce , bonne soirée : Sabine (qui va très bien, je te rassure aussi !)

    • Je laisse ton commentaire, tu peux dire ce que tu as à dire tout comme moi, mais sans donner de leçon d’humanité ! Que veux-tu ? aider des gens qui ne le souhaitent pas et qui se trouvent très bien dans la situation que j’énonce ? Lis les commentaires des autres et tu verras s’il n’y a que moi qui pense comme ça !

  15. Chère Clara,
    LJe souhaite très fort qu’ils partent vite fait et je souhaite que tu attire à toi des gens corrects ! ça existe, il n’y a pas de raison !
    La seconde solution c’est que tu lâches prise…
    Je suis de tout cœur avec toi, pour ta réussite.
    Le hasard n’existe pas et s’il y a des victimes, elles le sont uniquement d’elles mêmes et de leur système de pensées. Et les pensées cela se change !! Il suffit de le vouloir et d’arrêter d’incriminer les autres, le gouvernement et tout le toutim pour ce qui nous arrive !

  16. Tu pensais lancer la polémique… tu ne te trompais pas 🙂 Le problème c’est qu’en citant des exemples particuliers, on ne peut pas traiter le phénomène dans son ensemble. La famille dont tu parles fait son calcul… si elle travaille un tant soit peu, elle perdra sa CMU, une partie de ses allocations, devra payer des frais de garde pour un salaire misérable… si la pauvreté ou la précarisation peuvent donner un coup de fouet pour s’en sortir, elles peuvent aussi émousser la volonté… Ce que je crains pour eux, c’est quand les enfants grandiront parce que les robinets sociaux se fermeront à un moment donné et auront ils alors la possibilité de s’en sortir ? Mais tu vois, moi aussi je pense cas particulier…
    Plus généralement, je trouve que tout est donnant donnant, même s’il ne s’agit pas de sonnant et trébuchant. Ne pas travailler ne devrait jamais être ne rien faire. Le bénévolat bien sûr, mais la simple entraide, la reconnaissance par un petit geste devraient aller de soi. J’ai connu des personnes dans mon enfance qui vivaient de rien (le régime des retraites était alors bien pire que maintenant, combien d’épouses non déclarée ou de travailleurs n’ayant pas cotisé)… mais elles étaient d’une générosité sans borne et cela m’a marquée à vie.
    Alors c’est dommage que ce débat finissent toujours par devenir houleux, mais comment l’éviter. On sent tant d’injustice dans tout ça, et à tous les niveaux… Bonne soirée Clara. Gros bisous

    • Je trouve que tu as bien résumé, chère Cathy ! je ne veux pas mettre tout le monde dans le même sac, bien entendu, mais dans ce cas particulier, qui est plus courant qu’on ne croit, ces jeunes attendent tout de la société et du gouvernement. Ils n’apprennent pas à s’assumer et que deviendront-ils, ainsi que leurs enfants ?
      Bonne soirée.

  17. Bonsoir Clara
    Le cas que tu cites , je pourrai t’en citer tant d’autres , mais je préfère me taire , tu comprendras !!

    Les gens font passer hélas leurs droits et oublient bien volontairement leurs devoirs.
    Bien amicalement

  18. Je n’ai jamais eu l’intention de donner la moindre « leçon d’humanité » !

    J’ai juste dit ce que je pensais, ce que je ressentais ………Voilà tout !

    Je ne reviendrai plus sur cette page, y ai déjà consacré assez de temps !!!

    Bonne journée : sabine.

  19. Bonjour ma douce Clara,
    Tu as soulevé un épineux problème !
    Bien sûr on ne parle pas des cas vraiment nécessiteux, tu parles des personnes qui ne veulent pas travailler qui profite du système, il y en a en pagaille.
    Il y a les autres, les personnes âgées qui ne peuvent même se faire soigner, bref, c’est tout un débat !
    Je trouve que nous sommes en démocratie, on dit ce qu’on pense !
    On reste zen.
    Passe une belle journée, bisous.

  20. chere Clara, « la vie n’est vraiment pas un long fleuve tranquille » !! tu as pu voir les reactions.. tu as bien fait de mettre cet article, je suis d’accord et de tout coeur avec toi, bonne journee et grosses bises

  21. Ne t inquiètes pas Clara’ ‘, pour mon fils il n a droit à rien’, les sociétés ne se donnent même pas la peine de répondre à ses demandes..comme il me dit’, ça sert a rien de bosser a l école..
    Si je te disais que son conseiller pôle emploi ne l a pas convoque depuis avril 2013!!!!!!remarque il ne propose rien …
    Bisous et bon mercredi

  22. Bonjour Clara,
    Et oui, malheureusement, nos jeunes ont été éduqué dans ce sens, et j’en connais beaucoup qui n’ont jamais travaillé, et qui pour nombre ne travaillerons jamais, et arriveront tranquillement à la retraite pour toucher au moins la même chose que nous qui avons bossé dur….
    C’est l’évolution…
    Bisous

  23. Bonjour Clara,
    Que dire concernant ton article, la France est un pays bien tolérant et certains en abusent…!
    Ils profitent du système…!
    Je te souhaite une bonne soirée gros bisous

  24. salut
    Un cas d’école à afficher partout
    Ce sont des gens qui profitent à fond du système et après on dira que la France est dans la merde?
    bonne journée

  25. coucou chere Clara,
    c’est un sujet qui a tellement de contours à mon avis. il me semble que de mon temps de France la liste des allocations n’était pas si longue!
    je suis contente pour ceux qui en ont vraiment besoin.
    C’est sur que c’est mauvais pour ceux qui s’habituent à vivre du système alors qu’ils pourraient trouver à s’intégrer dans la société en faisant un travail qui valorize tout de même les citoyens, et aussi pour donner l’example pour leurs enfants d’une bonne intégration dans le travail et la culture d’une société au lieu de rester à isolés contabiliser ses revenus d’allocations mensuelles.
    En tout cas cela peut aider quand les enfants sont tout petits, il y a des pays qui paient les mamans à la maison pendant des années pour garder les petits enfants au lieu d’envoyer les enfants en crèche dès la naissance
    il faut du bon sens comme partout
    d’un autre côté il y a des gens qui profittent beaucoup du système par d’autres moyens que les allocations et qui n’en sont point gênés
    bien sûr on trouve injuste que des gens qui se « promènent » toute la journée gagnent autant ou plus que ceux qui travaillent pour payer les impôts, drôle de truc tout ça!

    bisous chère Clara
    Angie

  26. Bonjour, même à la campagne il y a des cas pareils. Dans mon village il y a un couple avec 2 enfants où la mère travaille un peu et le père reste chez lui et ne fait rien à part couper du bois pour lui et l’herbe sur son terrain et un de ses fils bricole un peu pour avoir un peu de sous, l’autre va encore au lycée. Pas facile de les aider et pourtant ils sont presque dans la misère. Bon jeudi, bise !

  27. Bonjour, même à la campagne il y a des cas pareils. Dans mon village il y a un couple avec 2 enfants où la mère travaille un peu et le père reste chez lui et ne fait rien à part couper du bois pour lui et l’herbe sur son terrain et un de ses fils bricole un peu pour avoir un peu de sous, l’autre va encore au lycée. Pas facile de les aider et pourtant ils sont presque dans la misère. Bon jeudi, bise ! 😉

  28. Bonsoir Clara,

    Bien sûr que tu as raison à 100 % concernant ce cas précis et bien d’autres … Bien sûr qu’il est révoltant de voir à quel point certains se complaisent dans leur position « d’assistés » … Mais je ne crois pas qu’ils soient à eux seuls responsables de l’état de délabrement de la France. Car s’ils sont trop nombreux, on parle pour chaque personne d’un millier d’€ dans le meilleur des cas. Par contre, personnellement, je préfère fustiger par le haut. Quand je lis les Balkany (et autres, car je crains qu’ils ne soient pas les seuls) qui, sans aucun état d’âme, cachent une propriété dans les îles, et qui, par la même occasion ne paient pas d’impôts, alors que toi et moi ne cessons d’en payer plus pour renflouer les caisses d’un état moribond ! Et que dire de ces politicards qui ne déclarent pour tout patrimoine qu’un réfrigérateur, une machine à laver, ou quelques vélos ? Alors que leurs enfants, familles ou proches ont un patrimoine bien supérieur à leurs avoirs personnel ! Et ce sont ces mêmes politicards qui stigmatisent systématiquement les « assistés », montrent du doigt ces fainéants qui ne veulent pas travailler … franchement, ils devraient laisser leur place à ces profiteurs et prendre la leur puisque ça leur semble si simple de vivre aux crochets de la société.
    Voilà mon avis Clara … en étant toutefois d’accord avec ce que tu dis, mais le gros du problème ne se situe, à mon sens, pas là où les politiques (tous bords confondus !) veulent nous emmener, de manière à ce qu’on ne gratte pas la couche immonde dont ils se sont entourés ! …
    J’entends bien que tu ne généralises pas un cas (même multiplié), malheureusement d’autres, dans la même situation, font les frais de ces comportements irresponsables.
    Je te souhaite une bonne fin de soirée Clara …

  29. Je suis entiérement d accord avec toi, il y a des pauvres qui exagèrent, ils ne savent pas se débrouiller même quand on les aide.Mais d un autre coté, les places de travail se font rares, là ou il fallait dix hommes autrefois, un seul suffit maintenant et il n y a plus de travail pour tout le monde, on plus besoin de toi. Moi je m occupais du traitement thermique des aciers dans une firme à Bâle, mais à 58 ans on m a foutu dehors, trop vieux, trop cher, plus rentable de le former. J ai encore réussis à travailler 22mois comme tourneur et à 60 ans j étais chômeur. Depuis je vis des allocations de chomage, dans 6 mois je serai pensionné. Les travailleurs frontaliers travaillent jusqu à 65 ans comme les Suisses.
    Bonne journée Clara
    Latil

  30. Florence – Testé pour vous
    J’arrive après le débat…et non je n’y participerai pas. tu donnes un exemple, un mauvais exemple …ou plutôt l’exemple d’un couple qui profite du système mais qui n’en est pourtant pas plus heureux. Ca ne durera qu’un temps et ça coûte un minimum. Si la mère travaillait, elle devrait laisser ses enfants en crèche, à la cantine. L’état paierait la crèche, la cantine, la garderie, le centre de loisirs du mercredi, etc etc…ça coûterait bien plus cher que ce que tu énonces.
    Il fait pousser du cannabis ? Et alors, franchement, on s’en fiche, il fait pousser ce qu’il veut, il consomme ce qu’il veut…chacun son truc non ? C’est interdit et c’est aux flics de faire la police, pas aux voisins ni voisines.
    Ils profitent du système ? Oui, c’est vrai. Mais c’est si minime que ça ne vaut même pas le coup d’en parler.
    Ton article m’a fait penser au député qui, il n’y a pas si longtemps, parlait de supprimer l’allocation de rentrée scolaire car il avait entendu un père dire « vivement que l’allocation scolaire arrive, j’ai envie d’une télé neuve ! »…et oui Clara, 1 père a dit ça et le député voulait arrêter de verser l’allocation scolaire à 6 millions de foyers…tu comprends ce que je veux dire ?
    Je ne suis pas d’accord avec ce que tu dis…mais je ne vais pas débattre, il fait trop froid pour ça

  31. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Clara…J’ai reçu ta réponse par mail…Non non, je ne te comparais pas à le pen, je parlais d’un autre député, ump celui là (Courtial Edouard…22 août 2013) . Il prenait le cas d’un père pour en faire une généralité. Oui, tu dis bien au début de ton article que ça ne concerne pas tous les assistés, mais tu parles quand même de « certains »
    Concernant le cannabis, non, je ne suis pas d’accord. Ca n’est pas un bon exemple pour les enfants, mais pour moi, qu’il cultive ou qu’il aille dans la rue acheter ce dont il a besoin pour sa consommation, c’est pareil..Et si tu as vu ses cultures, c’est qu’en plus c’est un grand idiot parce qu’il fait de l’illégal sans même se cacher…un benêt !
    Si, on m’a appris à compter sur moi même (ce que j’ai fait tout au long de ma vie), qu’il y a les droits et les devoirs…ce que j’ai mis en pratique et aussi enseigné à mes enfants.
    En partant de ce principe, on va donc dire que l’Etat les aide à élever leurs enfants (ce qui ne durera qu’un temps) et qu’en contrepartie, ils doivent éduquer correctement leurs enfants…veiller à leur éducation, les nourrir, les aimer, etc etc…et l’Etat devrait veiller à ce que ça marche comme ça…

    Ce que je voulais dire dans mon 1er commentaire, c’est que tu alimentes par ton article (un cas mis en lumière pour 1000 ou 10000 qui se passent bien) des commentaires comme ceux de mousse ou d’autres qui pensent que l’Etat devrait laisser ces gens se démerder, vivre dans la rue…
    Ce que tu soulèves comme problème Clara, ça n’est pas l’assistanat, mais le manque de moyen de l’Etat pour contrôler les familles qui perçoivent ces allocations. Si une assistante sociale venait vérifier que le type n’habite pas au domicile (il suffit de regarder dans les armoires, les affaires de toilette, les papiers), que l’argent perçu sert bien au confort, à l’éducation des enfants…de tels abus ne seraient pas possibles. Mais les services sociaux, la CAF sont débordés, n’ont pas le temps ni les moyens d’effectuer de tels contrôles.
    Ce qui me gêne dans ton article Clara, c’est ça (je recolle une des parties que tu as écrit)

    Il s’agit d’une jeune femme de 22 ans qui a deux enfants, une fille de 4 ans dont le père ne s’occupe pas, et un enfant de 20 mois qu’elle a eu avec un autre homme.
    Bien sûr, elle ne travaille pas, elle ne sait rien faire.

    Tu juges…du moins c’est vraiment l’impression que l’on a…elle a 2 enfants, de 2 pères différents…elle ne travaille pas…elle ne sait rien faire…

    ça fait très (comme à l’ancienne) « c’est une femme de mauvaise vie…attention mesdames et messieurs, cette femme est….. » voilà ce que je n’aime pas !

    Oui, j’ai relu ton article et je ne l’aime pas…je n’aime pas ce que tu dis, je n’aime pas qu’on pose en adversaires ceux qui sont dans la misère alors qu’ils ont bossé et ceux qui touchent des alloc parce qu’ils ont des gosses.
    J’ai 8 enfants. Lorsque ceux qui ne me connaissaient pas apprenaient que j’avais 8 gosses, ils avaient de suite un à priori « c’est un cas social, elle a 8 gosses. ou alors c’est une grenouille de bénitier, elle est contre l’avortement »…des clichés ! J’ai 8 gosses parce que j’ai eu envie d’avoir 8 gosses. J’ai travaillé, même avec 6 gosses. Je me suis arrêtée de bosser parce qu’avec 8 je ne pouvais plus. Mais j’ai fait autre chose. J’ai pris ma retraite (qui n’est pas bien grosse car je n’ai pas le compte des années) et j’ai travaillé à la maison (pour des articles, des magazines)…je ne dois rien à l’Etat…mais tu vois, le fait de dire que j’avais 8 gosses laissait supposer que je vivais des alloc, que j’étais une assistée.
    Tu vas me dire que je mélange tout…pas si sure Clara. Puis une dernière question : comment tu sais ce qu’ils touchent comme allocations ? Ca a été publié sur la place publique ? Tu as mené une enquête ? Ce sont les racontars du village ? Comment tu sais ce qu’ils touchent ?
    Je ne suis pas fachée, pas en colère ni rien…J’espère que ce débat, cette réponse, mes questions ne vont pas te faire voir rouge..
    Et aussi une dernière chose : dans le mail, tu m’écris « je ne dénoncerai personne, ce n’est pas dans ma nature »…et cet article, ça n’est pas une dénonciation ? Tu dénonces un cas isolé ce qui donne l’impression que tu voudrais que tout le système soit revu parce qu’il y a quelques cas isolés…
    Mais Clara, tu peux aller voir cette femme et discuter avec elle. Lui proposer un job (assez bien payé), lui dire que tu lui garderas ses enfants pendant qu’elle ira bosser…que tu t’occuperas de son intérieur aussi…
    Elle a des droits et des devoirs…à l’Etat de vérifier (et non pas aux voisins) que ses devoirs sont effectivement bien tenus…
    A bientôt Clara, sur ce, je te laisse…bonne journée à toi

    • Je sais tout ça parce que je l’ai aidée et qu’elle me déçoit beaucoup !
      Et non, je ne dénonce pas, je parle du cas mais sans les noms que je sache ?
      Je trouve que lui n’a pas vraiment sa place là car il profite d’une partie de l’argent qu’elle perçoit et qui est destiné aux enfants !
      Elle, elle n’a pas de formation, mais lui, si.
      Et je ne puis faire plus pour eux, j’ai mes parents et mes petits-enfants dont je m’occupe déjà ! Héberges-tu de ton côté, tous les gens misérables de Toulouse ?
      Et tu crois que j’ai de gros moyens peut-être ?
      J’imagine que si tu as fait le choix d’avoir 8 enfants à notre époque c’est que tu les as voulus sinon il y a des moyens pour les éviter.
      Pour résumé, j’en ai un peu marre de la langue de bois et des bien-pensants qui se trouvent très vertueux à côté des autres. Je crois qu’on a tous une certaine sensibilité et empathie pour ceux qui souffrent mais qu’hélas ! on ne peut y faire grand-chose, sauf de s’appeler Bill Gates.
      Je préfèrerais qu’on développe le travail,oui, plutôt que d’assister tout un chacun.

  32. Florence – Testé pour vous
    Clara, lorsque je te dis « tu peux lui trouver du travail, lui garder les gosses, etc etc »…ça n’était pas à prendre au mot. Ce que je veux dire c’est que parfois (pour une mère célibataire) ça revient bien moins cher d’élever les enfants que d’aller travailler pour un job à 1000 euros. Je ne proposais pas sérieusement que tu les prennes à charge !
    Oui, il faudrait développer le travail plutôt que l’assistanat…oui, bien sûr..mais ça n’est pas du tout ce qui se passe…il n’y a pas de travail pour tous. Donc, non, il ne faut pas supprimer l’assistanat et ne le remplacer par rien..ça serait dramatique.
    Je ne suis ni langue de bois, ni vertueuse…j’ai juste donné mon avis (c’est pour ça que tu as écrit cet article non ?)…donc, oui, je campe sur mes positions : un cas isolé ne correspond en rien à la réalité…heureusement que certains ménages sont aidés (qu’ils travaillent ou pas)…ça leur permet d’élever leurs enfants…et non, je ne pense pas qu’on assiste tout un chacun…bonne journée Clara, à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *