Archives

La washkyrie

cooltext1860147218

vachequirit

L’origine de la Vache qui rit: 

Lors de la Première Guerre mondiale Léon Bel affineur du fromage Comté est âgé de 36 ans lorsqu’il est affecté au régiment de Ravitaillement en Viande Fraîche (RVF) du train des équipages. L’État Major décide de doter chaque unité d’un emblème spécifique qui sera apposé sur tous les véhicules, en particulier sur les camions. Pour obtenir le meilleur résultat possible, un concours est lancé, auquel participe l’illustrateur Benjamin Rabier, affecté à la même unité que Léon Bel. Le dessin qui orne les camions devient celui d’une vache hilare, vite surnommée Wachkyrie, allusion aux Valkyries, rendues célèbres par Richard Wagner et emblèmes des transports de troupes allemandes. En 1921, Léon Bel à la recherche d’un nom pour son fromage fondu, se souvient de ce nom d’emblème et dépose la marque La vache qui rit

(Source : http://rosalielebel75.franceserv.com/)

Vous aimez ce fromage ? moi, honnêtement, pas trop !

JE SERAI ABSENTE DE LA BLOGOSPHERE POUR CE WEEK-END DE PAQUES,

A LA SEMAINE PROCHAINE !

0955f6e3

Exposition itinérante

cooltext1860147218

« LA GRANDE GUERRE AU QUOTIDIEN »

L’Association « Mémoire des deux guerres en Sud-Ouest«  a réalisé cette exposition itinérante dans la mairie de ma ville, Séméac.

J’ai assisté à son inauguration le 27 février et j’y suis restée de 18 h à 22 h tellement c’était passionnant

avec les explications sur l’exposition puis l’histoire des monuments aux morts du département.
Continuer la lecture

Calvaire des chevaux

cooltext1860147218

 chevaux de guerre

Je fais des recherches et je vous en fais part. Je ne veux blesser personne en recopiant des sites ou des blogs existants.

Je mets toujours un lien ou bien les références de mes trouvailles.

Aujourd’hui, j’ai lu plein d’histoires tragiques sur l’utilisation des animaux pendant cette terrible guerre et notamment sur les chevaux

qui ont particulièrement souffert, tant et si bien que des mémoriaux ont été érigés en leur honneur, un peu partout.

Continuer la lecture

Marraine de guerre

cooltext1860147218

 

ARTICLE PROGRAMME –

PARDONNEZ-MOI, MAIS JE SUIS TOUJOURS AUSSI MAL FICHUE AVEC ENVIE DE RIEN !

Je vous mets ci-dessous, un article du Figaro qui relate l’histoire des marraines de guerre qui ont été créées en 1915.

marraine de guerre

« Afin de soutenir le moral des soldats des régions occupées, l’institution des marraines de guerre est créée en janvier 1915.

Continuer la lecture

Assez ou pas ?

cooltext1860147218

« Et pas une ne criait :« assez  ! »

«  Les hommes partirent, les femmes pleurèrent,
Mirent les chaussettes dans la musette,
Le pain, le saucisson et le kilo de vin,
Mais ne dirent rien.
Elles écrivirent : « N’attrape pas froid  !
Ça durera trois mois. »
Et l’infirmière attendait le blessé comme le boucher.
Et pas une ne criait « Assez  ! « .
Le poilu était le parent pauvre, donc de province
Un an après le vieux grand-père à la campagne
Elles envoyaient du chocolat ou encore du tabac.
Pas une ne disait » Assez  ! Reviens.  « .
Les uns avaient assassiné Jaurès,
Les autres avaient plus faim de curés.
On mangeait du boche dans le communiqué.
Jeanne, Alice et Marie flirtaient avec l’Anglais, les Américains.
Et pas une ne disait « Assez  ! Reviens.  « 
Prisonnier, amputé, mort, ou peut-être encore disparu,
Patient, le poilu est revenu.
Mais les femmes ne l’attendaient plus.  »

Maurice de Vlaminck

Peut-être était-ce vrai pour certaines femmes, mais pas pour toutes sans doute, et heureusement !