Détestable !

Vouloir satisfaire aux exigences de l’Europe (celle à laquelle nous avions dit non)  pour ces fameux 3 % de déficit sur le dos des plus faibles est vraiment détestable. Cela a été fait depuis des années en Grèce, au Portugal et en Espagne et on en voit aujourd’hui les résultats désastreux.

Notre gouvernement, après la baisse de 5 € sur les APL et l’augmentation de la CSG sur les retraites s’en prend maintenant aux emplois aidés. Admettons qu’ils n’aboutissent pas à un emploi réel et définitif, était-ce une raison pour les supprimer aussi brutalement ? Je vois et j’entends que cela pose de sérieux problèmes partout, à l’école, dans les administrations, dans les associations sportives ou autres…. Beaucoup vont en subir les conséquences.

Ces personnes qui en bénéficiaient étaient d’utilité publique et aidaient grandement les communes et les citoyens et en même temps (comme dirait le Président) se sentaient bien plus dignes qu’en étant au chômage. Elles maintenaient également un lien social qui fait tenir notre société debout.

Il y en a beaucoup qui pleurent aujourd’hui. N’aurait-il pas été plus intelligent de supprimer progressivement ces emplois qui existent depuis trente ans, tout en assurant aux bénéficiaires, une vraie formation puisque soi-disant c’est là que le bât blesse ? Cela aurait laissé le temps à chacun de se retourner et d’envisager un avenir un peu plus radieux.

Mais non, tant pis pour eux et pour leur souffrance, notre Président et son équipe préfèrent tailler dans le vif tout en garantissant aux actionnaires de grandes sociétés toujours plus de profit, sous prétexte qu’elles resteront ainsi sur le territoire et qu’elles développeront l’emploi. Les actions ne seront d’ailleurs pas touchées par l’augmentation de la CSG et il me semble que la loi travail  permettra à ces sociétés, même si elles font des bénéfices, d’aller voir ailleurs plus facilement si les salaires sont encore plus bas !

Au lieu de prendre aux plus pauvres pour donner toujours plus aux  riches, ne serait-il pas plus judicieux de taxer plus fortement, un exemple parmi tant d’autres, tous ces propriétaires de bateaux qui valent des milliers, voire des millions d’euros ? Allez faire un tour tout le long des côtes de France, il y en a tellement qu’ils ne savent plus où les garer !! Est-ce un gadget indispensable pour vivre ? Bien sûr cela fait marcher le commerce mais à force de vouloir toujours plus de croissance, de richesse, on tue tout ce qui fait notre humanité, notre solidarité, notre fraternité.

Oui, je déteste cette politique qui ne sert toujours que l’économie et jamais l’Homme. Je désespère de voir qu’au XXI siècle, on soit encore dans ce concept.

C’était mon coup de gueule du moment. Il se peut que je publie ainsi de temps en temps mais trop déçue par tout ce qui se passe, je ne suis pas vraiment prête à revenir sur les blogs, du moins pour l’instant, désolée !

40 réflexions au sujet de « Détestable ! »

  1. Coucou Clara,
    Et bien ça fait quand même plaisir de revoir une de tes publications ! 😉
    J’espère que tu vas bien ainsi que ta famille…
    Oui la politique, moi je suis complétement détaché de tout ça pour être honnête, j’ai l’impression que ça ne me concerne pas, comme si on parlait d’un autre pays franchement…
    Je te souhaite bon dimanche !
    @+

  2. Tiens, c’est amusant, si je puis dire : tu publies un nouvel article le jour où je viens te faire un tit coucou, trop tôt, d’ailleurs …
    Je suis bien d’accord avec toi : cette nouvelle politique est encore plus détestable que la précédente.
    Re-bonne journée, avec des bisoux, ma chère clara.

  3. J’entends bien ton coup de gueule. Je ne comprends pas bien toutes ces orientations prises par ce nouveau gouvernement. Retirer encore plus de moyens pour vivre ( et même survivre) n’est pas logique. Bien sûr qu’il faut prendre des décisions parfois douloureuses mais après en avoir peser les avantages et les inconvénients.
    Bien contente de te lire en tous les cas!
    Bises de Mireille du Sablon

  4. Te revoilou ! en colère mais tu es là 🙂 Beaucoup de décisions nous choquent mais je crois qu’il faut observer et voir où mène cette transition. C’est vrai que les emplois aidés rendaient bien service aux collectivités mais l’enjeu est quand même pour eux un meilleur accès à l’emploi et à la formation . Je ne suis pas pointue en économie et je ne sais comment ils vont s’y prendre mais même si je n’étais pas partante pour ce gouvernement, je reste dans l’attente et l’espérance qu’il en sortira quelque chose de bien. Par contre, tu as raison, il ne faut lui faire grâce d’aucun faux pas. Cela fait trop longtemps que nos gouvernant accumulent les injustices.
    En ce qui concerne la taxation du superflu, je suis entièrement pour. Les personnes qui envahissent les côtes avec leurs yachts peuvent effectivement être ponctionnées, ne serait-ce que pour financer la détérioration de l’environnement et l’entretien du littoral. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Il y a à creuser de ce côté-là…
    Je te souhaite une belle fin d’été Clara. Bisous

  5. C’est toujours les mêmes qui trinquent, les « sans-dents » sont encore à presser, tant pis si ils n’arrivent même plus à survivre…. Les emplois aidés supprimés c’est une véritable catastrophe.:cry:
    Pour faire rentrer de l’argent ce serait facile : diminuer toutes les paies de ces messieurs, taxer plus fortement les gros proprios etc… mais, ha oui j’oubliais on ne tape pas sur les nantis !
    Il va falloir une révolution….
    Bises et bon dimanche

  6. L’augmentation avec largesse des emplois aidés sous la dernière année de Hollande était un artifice pour camoufler le chômage et pourvoir espérer se représenter. ça coute énormément pour des résultats faibles et des emplois qui restent plus que précaires

    • Et tu trouves que c’est mieux de les payer à ne rien faire à la maison ? Parce-que tu crois qu’il y aura du travail pour tous ?

  7. Bonjour,

    280 mille emplois aidés crée par le quinquennat précédent, 320 mille crée par le gouvernement Macron… Soit 40 mille de plus.
    D’accord l’an prochain ce sera moins, il n’y aura pas d’augmentation…Mais alors pourquoi les supprimer cette année…
    Dans certaines villes de Bourgogne les emplois aidés resteront, ce sera la Communauté Urbaine qui se chargera de les payer….

    Mon neveu emploi des contrats aidés en tant que directeur d’une maison de jeunes. Il a regardé avec la mairie de la petite ville ou il travaille de quelle manière ils allaient pouvoir les payer l’an prochain mais pas cette année car ils ont reçu l’argent…

    Je veux bien que tout ne soit pas au top, tout n’est pas parait, car ce ne sont pas des surhommes, mais les collectivités locales attendent trop de l’Etat…
    D’autres parts certains emplois aidés arrivaient en fin de contrat, alors pourquoi nous fait on ce bazar. Si ils en ont besoin ils n’ont qu’à les embaucher…
    Ah mais non ils ne peuvent pas ils préfèrent les garder en emplois aidés…
    Donc…
    Les emplois aidés me font penser aux CES d’il y a une vingtaine d’années, au bout d’un an ou de six ois on leur disait au revoir et merci et à nouveau ils étaient au chômage. Finalement le gouvernement a mis le doigt sur ce qui ne marche pas.
    Et sans vouloir en rire, mais ceux qui ont jetés aux orties le gouvernement précédent commence à s’en mordre les doigts.
    EvaJoe

    • Je ne regrette pas du tout les gouvernements précédents et je savais que ce serait encore pire avec celui-là.
      Comment les collectivités locales pourraient-elles embaucher définitivement ces emplois aidés puisqu’on va les priver de pas mal d’argent ? Je reconnais volontiers aussi que l’argent attribué n’a pas toujours été bien dépensé, loin de là, mais là aussi, il fallait peut-être s’en rendre compte avant de contracter des emprunts faramineux, et souvent nocifs. De toute façon on est trop souvent gouvernés sans rigueur à tous les niveaux. Ma fille, il y a vingt ans a commencé en emploi jeune de l’époque et je lui avais dit qu’elle passe des concours, que ce n’était pas un avenir professionnel, c’est ce qu’elle a fait et aujourd’hui elle est titulaire de l’éducation nationale. Donc, tu vois, je suis consciente de ce que tu dis, mais pourquoi tant de brutalité dans les décisions ? Il l’avait annoncée cette mesure dans son programme, Macron ? Bonne soirée.

  8. bonsoir Clara! je suis contente que tu reprennes un peu ton blog 🙂 ça fait plaisir de te lire avec tes opinions qui ont vu passer des expériences plus ou moins réussies, mais qui quand ça tourne mal, elles ont beaucoup d’impact sur la vie des personnes, et parfois c’est tragique,
    je pense qu’une occupation aidée est bien mieux servie sur un local de travail que de laisser les gens chez eux, là ils perdent les contacts et se sentent inutiles en peu de temps, ce qui du côté psychologique n’est pas une bonne chose,
    je pense que c’est le côté humain qui ne doit pas être oublié, et la fraternité passe par là aussi,
    sur qu’il y a des abus, mais dans la distribution de la richesse des pays, ils sont encore plus grands, enfin c’est mon avis..
    je t’embrasse avec mon amitié
    Angie

  9. Oh ! Belle et bonne surprise, de te croiser par ici, Clara ! Je vis bien loin de vous tous, sauf à un clic sur internet ! Je ne suis donc pas en mesure de commenter adéquatement cela, mais je te souhaite une bonne fin de journée et une belle semaine !
    Bises♥

  10. Contente de te revoir ici même très en colère ! Nous le sommes aussi…Je ne dirai pas combien de personnes en contrat aidé j’ai formé quand je travaillais et je t’assure qu’après deux ans passés avec moi, elles pouvaient toutes être employées dans n’importe quelle bibliothèque, elles n’auraient pas eu à rougir…car ce qu’ils disent est totalement faux. Une personne qui travaille même en emploi aidé, apprend un métier et donc se forme beaucoup plus que si elle suivait une formation avec Pôle emploi (car de formation sérieuse il n’y en a pas!) …De plus, elle peut sortir la tête haute et parfois la tête tout court parce que ces emplois même précaires, lui assurent un retour vers la vie sociale, rompent la solitude…et redonnent confiance, beaucoup plus qu’une allocation chômage en plus de proposer à pleins de femmes des emplois permettant de concilier vie familiale et travail. Et puisque la validation des acquis existe, c’est bien la preuve que travailler, apporte une expérience, quelle quelle soit. Même si au départ ce n’est pas un choix, cela peut orienter la vie professionnelle future. Dans ma petite sphère puisque je ne connais pas forcément ce qui se passe ailleurs, les personnes en contrat aidé sont sortis du système en connaissant un métier. Au lieu de les remercier au bout de deux ans (en s’angoissant tous les six mois de peur que leur contrat ne soit pas renouvelé), les garder plus longtemps aurait tout simplement permis de leur assurer une formation plus complète. Alors quel scandale de les virer ainsi sans préavis, (et que dire aussi des auxiliaires de vie scolaire qui suivent les enfants handicapés et permettent leur intégration à l’école dont on n’a pas non plus d’espoir qu’un jour leur travail soit reconnu). Les emplois aidés ne servent pas à masquer les chiffres du chômage comme certains le prétendent car les personnes sont encore inscrites au chômage et ont des contacts réguliers ainsi que les employeurs, avec les personnes responsables du Pôle emploi local. Il y a des bilans de compétences réguliers.
    Bon enfin ma chère Clara, je pourrais en parler des heures et je suis bien d’accord avec toi que nous sommes dans de beaux draps…
    Que tu viennes ou non sur les blogs m’importe. Je te comprends… Tu es là et je le sais c’est ce qui compte pour moi.
    Je t’embrasse et t’envoie mille pensées

  11. « Une idée que je crois fausse, et à laquelle s’attachent souvent les partis les plus opposés, c’est qu’il faudrait changer beaucoup les institutions et même les hommes, si l’on voulait un état politique passable. Ceux qui ne veulent point du tout de réformes y trouvent leur compte, car ils effraient par la perspective d’un total bouleversement ; ainsi, ne voulant pas tout mettre en risque, on ne changera rien. Et, d’autre côté, les révolutionnaires essaient de faire croire la même chose à leurs amis, les détournant avec mépris des demi-mesures. Or nous vivons de demi-mesures. »
    Emile Chartier, dit Alain – 1868-1951 – Propos, 24 janvier 1930

    • Bonjour Luc, ton commentaire était passé un peu à la trappe et je m’en suis aperçue avec retard, désolée !
      Tu sais les français ne sont pas contre les changements s’ils sont bons pour eux, or c’est loin d’être le cas avec ce président qui est bien, comme je l’ai toujours pensé, celui uniquement des gens qui vont bien et des élites ! Il est très imbu de lui-même et pense qu’il est le plus beau et le plus intelligent mais il va sûrement à sa perte et peut-être plus vite qu’il ne le croit. Mais d’ici là, il aura fait beaucoup de mal au pays, sous prétexte de ces fameux changements.
      Tous les acquis d’après la guerre sont en train de sauter et on le constatera bientôt dans les services publics et notamment pour se faire soigner. Ce que veulent nos dirigeants européens, c’est tout remettre au ras des pâquerettes et faire des petites gens, des esclaves du boulot comme au XIXème siècle. Voilà mon opinion !
      Bon week-end.

  12. Très heureuse de te retrouver même si ce n’est que pour un bref instant. Tout comme toi, je suis en colère . Ils sont entrain de retirer petit à petit tous les acquis que nos parents ont mis tant de mal à avoir et le pire c’est que l’on devient amorphe puisque le gouvernement fait en sorte de nous diviser. Toujours plus aux riches et des pierres à manger pour les autres mais c’était prévu avec ce président que les médias ont mis en avant pour le faire élire . Ils ont gagné et nous on subit , encore et toujours .

  13. Contente de voir un nouvel article même si il n’est pas très réjouissant….
    Espère que tous allez bien chez toi et que tu as passé de bonnes vacances..EN CC ?

    Il est a penser que ça va pas s’améliorer malheureusement, je le crains pour vous en France….Gros bisoussssss et merci pour tes mails rire

  14. Comme tu as raison
    La France est si mal gérée depuis des années
    Et aujourd’hui un appel du Président auprès des propriétaires pour qu’ils diminuent de 5 euros les loyers mais il ne manque pas de souffle ce capricieux , il m’insupporte , et pourquoi tous ces mannequins se se délesteraient pas tous de 5 euros sur leur paie qu’ils touchent sans la mériter juste pour dormir dans les bureaux de ci de là , et nous qui avons travaillé ils trouvent que nous sommes trop payés , c’est une honte ce pays ce qu’il est devenu, remarque c’est bien le peuple qui vote mal depuis des années ….
    Bonne soirée Clara
    @+ Bisous

  15. Je comprends ton mecontement
    Nous allons de surprise en surprise
    L’avenir est plutôt sombre surtout pour la nouvelle génération
    Bon mercredi Clara
    Gros bisous créoles

  16. je n’attends rien de ce gouvernement, et je ne peux qu’être d’accord avec toi , ma petite fille allait commencer un emploi aidé pour l’entretien des écoles, ce moi ci, terminé ! augmentation de la CSG pour les retraités « riches » à partir de 1200€ ! quelle belle mesure! et avec les lois travail, nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! pour les bateaux , certains sortent et font marcher le commerce, mais la plupart ne bougent meme pas une semaine par an, un formidable gachis ! merci pour ce coup de gueule chere Clara, bonne journee et grosses bises

  17. Tu as entièrement raison Clara, un coup de gueule il faut le partager ..
    Surtout qu’avec ce gouvernement les acquis sociaux vont vite s’envoler.
    Je suis sidéré par la résignation du peuple .
    Content de te relire…
    Bon et doux Dimanche
    Bisous
    timilo

  18. Et aujourd’hui, j’allais oublier de venir te souhaiter un :
    ♥ ♥ ♥ JOYEUX ANNIVERSAIRE !!! ♥ ♥ ♥
    Avec une brassée de bisouXXX
    Passe une belle et bonne journée, entourée de ceux que tu aimes, de près ou de loin !!!

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  19. Bonjour Clara
    Les emplois aidés ont créé plus d’embauches inutiles que de véritables emplois et ont été utilisés par Sarkozy et Hollande pour faire baisser les chiffres du chômage sans beaucoup d’effet tout en coutant cher au contribuable.
    La politique de la finance existe depuis trop longtemps pour la supprimer du jour au lendemain mais il serait facile d’inciter les épargnants à investir dans les entreprises tout en taxant sévèrement les spéculateurs. Le Japon a lui aussi des dettes mais ses créanciers sont en majorité des japonais ce qui n’est nullement le cas en France. Le français qui a de l’argent à placer n’achète pas des obligations d’Etat mais un bateau comme ceux dont tu parles dans ton article. Nous ne reviendrons pas à la période vécue sous le Général de Gaulle. D’ailleurs qui, aujourd’hui, accepterait de vivre comme dans les années 50/60 et avec le salaire de ses années là ?
    Nos dirigeants politiques portent une lourde responsabilité dans ce que nous vivons mais le peuple a lui aussi pesé dans la balance. Depuis Giscard la politique a été celle de l’apaisement social qui a conduit à l’endettement, la création de chômeurs mais aussi de fainéants.
    De l’argent à économiser il y en a par milliards. J’en ai fait part à la présidence via le site http://www.elysee.fr mais évidemment mon courriel est resté lettre morte. Assaillir le site de l’Elysée de mails et pétitions ferait peut-être plus d’effets que de descendre dans la rue où les casseurs se mêlent aux manifestants.

  20. D’accord avec ton coup de gueule…
    Je passais pour te souhaiter un bon anniversaire (dom nous a soufflé)…
    Bises et douce soirée.

  21. Bonjour Clara, nous sommes bien rentrés avec la pluie et demain c’est Cochin, mon mari ne va pas bien et j’espère qu’ils vont trouver une solution pour qu’il ne souffre pas. Bisou

  22. Chez nous il pleut et malgré ça un peintre est venu repeindre le balcon, ordre de la propriétaire, il était tout mouillé Je me suis demandée si la peinture tiendra ou pas. Bonne fin de semaine, bise

  23. bonjour chere Clara, j’espère que tout va bien pour toi et tes proches, la situation ne s’est pas ameliorée depuis notre entrevue ! sans compter les appreciations à la limite de l’injure de notre cher President , je vous souhaite une heureuse fin de semaine, amities à vous deux, grosses bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *