D’une rive à l’autre

barque1Photo appartenant à SOLDEDAD

Pour la Communauté d‘Evajoe, les Passeurs de Mots

passeur-de-motsun petit poème de ma composition

mais s’il vous plaît, les vrais poètes, ne me jugez pas trop sévèrement.

La barque de la vie

La barque de la vie, ce bien frêle équipage,

Glisse tout au début, sur une onde très  légère.

L’innocence de l’enfance pour seul léger bagage,

Elle amarre ses espoirs sur la rive lumineuse de la terre.

 

Puis viennent la jeunesse et l’incertitude de l’avenir,

Avec en tête, les heures glorieuses et les conquêtes  à venir,

On ouvre son cœur au monde, on attend des surprises.

La barque  dérive parfois, mais avec fermeté, on la maîtrise.

 

Arrivent par mégarde la maturité et  le bilan de sa vie,

A-t-on bien mené sa barque, est-on aussi heureux qu’on se le dit ?

Le passé, à présent plus long que l’avenir, pèse dans l’embarcation

Il faut toujours et encore avancer mais avec d’infinies précautions.

 

Puis sans crier gare, voilà que  pointe son nez la vieillesse,

La barque commence à prendre l’eau, il faut écoper sans cesse.

Pour finir, fortement décline la lumière,  et à notre grand désespoir,

Elle perd le cap et échoue sur l’autre rive, dans le grand trou noir.

Clara

Une réflexion au sujet de « D’une rive à l’autre »

  1. Le chemin…
    Qui mène a l’inévitable repos…
    Ce qui m’amène à penser souvent, qu’il sera bien mérité. Et d’espoir, nous réveillera au terme de celui-ci pour une autre aventure de vie.
    Qui sait ?
    ….
    Belle et douce journée Clara.

  2. Ben oui … Hier nous avions des amis à la maison, un peu plus âgés que nous. Et nous discutions justement de ce passage obligé que nous franchirons tous un jour ! Inquiétant pour certains, plein d’espoir pour d’autres. Mois … je suis très partagée (hi hi hi). Bisous.

  3. Bonjour ma douce Clara, il n’y a pas de quoi se moquer, car c’est magnifiquement écrit et de plus tu es très douée, je te félicite, j’aime et je le dis.

    Voila le lundi, tout petit et rikiki, j’en ai même pas envie.
    Ne me dis pas que toi si. Hi Hi !
    Il faut se lever, et petit déjeuner, puis se laver,
    pour ensuite filer.

    Et bien non, j’en ai assez d’obéir au lundi, et j’ai décidé de trainer
    les pieds, j’ai le droit d’abord.
    Parfois il faut faire une entorse à la règle.
    Je passe donc par chez toi, comme ça je mets plus de temps
    à arriver là ou je devrais être, lol !

    Tu te dis, ce matin Lolli déraille, ben ça ne change pas,
    j’ai du avaler un café clown sans m’en rendre compte.

    Bon un peu de sérieux, je te confie un lien ami.
    Ma gentille Evy, qui nous fait vivre des moments parfois
    amusants ou tristes de sa vie, son gentil Sylver, Grace, Charlie,
    et puis plein d’autres histoires qui la touchent.
    http://silvertimes67.skyrock.com/3210406429-Percy.html

    Prends soin de toi et aujourd’hui, toi aussi prends ton temps,
    nous ne sommes que lundi.

    Lolli

  4. bonjour chere Clara, je le trouve magnifique ton texte, pardon ton poeme ! la barque de la vie, finit toujours dans le grand trou noir ! qu’y pouvons nous ? rien ! ça viendra, quand ça viendra ! en attendant (si j’ose dire!) je te souhaite une bonne semaine, et t’adresse de grosses bises

  5. Même si les eaux sont parfois tumultueuses, le flot nous emporte vers un destin que l’on n’a pas toujours choisi. Quand on tient fermement la barre, on a juste la satisfaction d’avoir fait comme il fallait. Ton poème aussi vogue doucement mais efficacement pour arriver à bon port. Bises Dan

  6. je n’ai qu’un mot a dire  » c’est sublime  » !
    est ce le beau temps qui règne sur nos belles Pyrénées
    qui t’inspire autant ?
    bonne journée a toi . bisous Clara

  7. Bonjour ma douce Clara,
    Ce n’est pas pour faire le faux cul, mais j’adore, très bien écrit, c’est vraiment cela la vie ! On doit toujours redresser la barre, c’est de plus en plus difficile.
    On fait tous des erreurs, on fait ce qu’on peut, ce qui nous arrive, on appelle cela le destin ! Au final, on se dit, ce n’est pas si mal que cela.
    Félicitations, j’en suis baba.
    Bonne semaine, elle sera très ensoleillée.
    Une envolée de bisous.

  8. Bonjour Clara,

    Et bien si je m’attendais à cela..Sourire, je pensais voir de la prose et voilà que tu as écrit un poème qui est ma foi en rimes…Dis-moi tu ne te connaissais pas ce talent caché où alors tu trouves cela trop contraignant. Pour ma part je le trouve ytrès bien et il n’a rien a envié à certains textes que j’ai lu ailleurs et dont leur auteur..Sourire se qualifie pompeusement de poètes…Rire!

    Ceci étant dit pour la forme, quand au fond..

    J’aime beaucoup la métaphore que t’as inspiré cette barque. Joindre l’idée de mener sa barque à la fois sur l’eau dans la pensée de ceux qui voient la photo et la joindre avec mener sa vie c’est d’une cohérence incroyable et j’aime beaucoup cette manière de voir les choses et de nous le partager.

    Aussi je te dis bravo pour une première elle est excellente, et je vois que j’ai beaucoup de demandes pour écrire sur une photo, sûrement à, renouveler, mais il faut qu’au départ la photo me parle aussi à moi. Ce qui était le cas pour la photo de mon amie Soledad. L’autre je l’avais et je l’ai ajouté pour que ce ne soit pas trop restrictif d’avoir à disposition qu’une seule photo.

    Merci pour tes mots sublimes pour la Communauté des Passeurs de mots.

    Bien à toi et gros bisous d’EvaJoe

  9. Ah zut! Rire j’ai oublié de te dire que la vie est aussi menée comme une barque en effet, au départ on a l’euphorie de la jeunesse, on rame on en a la force et puis on prends un peu des ans sur nos épaules et la frêle embarcation du départ prend l’eau parfois, mais on a encore la force d’écoper, et puis on dérive , il y a pleins de choses en effet qui nous empêchent à ce moment là de sombrer, mais la rive à atteindre, car tous l’atteindront les gentils comme les méchants commencent à nous tendre les bras….Nous avons encore du temps je l’espère devant nous aussi mettons le à profit pour faire encore de biens belles balades dans notre barque.

    Belle journée et bisous d’EvaJoe

  10. Bonjour Chère Clara,
    Quelle belle interprétation de cette photo ! Ton poème qui évoque les différentes étapes de la vie, jusqu’à l’inévitable fin, est très réussi.
    Tu devrais écrire plus souvent de la poésie !
    Tu as usé de jolies métaphores.
    J’aime beaucoup.
    Bravo et bonne semaine.
    Bisous amicaux.
    Cathy.

  11. Long et parfois pénible le chemin de la vie , bien illustrée par ton texte qui retrave e parcours de cette barque qu’est la vie avec ses différentes étapes depuis la folle insouciance de la jeunesse jusqu’à cette fatidique vieillesse .
    Et amer est le bilan du périple de cette barque , surtout si on a raté l’amour et le bonhuer durant le voyage qu’on finit lamentablemnt triste et déçu !

  12. Pour ne pas oublier , merçi pour ton blog qui invite à la randonnée à travers la nature si belle et si riche , à l’amitié qui unit et enrichit notre champ d’horizon et de connaissances de personnes humbles avec lesquelles on échange avec plaisir nos impresions et nos sentiments .

    Un nouvel ami heureuxde frapper à la porte de votre jardin

  13. he bien Clara je trouve ce poème criant de réalité sur ce qu’est la vie et en plus très bien écrit. Bravo. Bises

  14. Si on pouvait ramer à contre courant les chose seraient sans doute différentes..
    Je ne sais pas ce que l’on gagnerait mais je sais ce que l’on perdrait

    Joliment écrit
    Bon et doux mardi CLARA
    Bisous
    timilo

  15. bonjour Clara
    qui pourrait se permettre de critiquer un poème
    l’écriture arrive sur parchemin à l’encre du coeur c’est tout ce qu’il faut retenir de la poésie
    en attendant bravo pour ce défi un joli texte en est ressorti
    à bientôt bonne journée D R

  16. Bonjour ma douce poétesse, je t’apporte le soleil, mais tu l’as peut-être déjà.

    Je remercie toutes les personnes qui rendent visite
    à amis(es). C’est très chouette et ça permet de rencontrer
    de nouveaux mondes et de lier des amitiés.
    Si on n’aime pas on ne fait pas, ce n’est pas grave hi hi !

    Nous sommes mardi je ne t’apprends rien je sais.
    Mais ça valait le coup de le dire quand même au
    cas ou tu serais un peu perdu ce matin, rooo je te
    taquine.

    Je ne sais pas de quoi va être faite cette journée
    mais je te la souhaite belle et surtout chargée de
    tendresse, de sourire et de bonne humeur, sinon
    tu as le droit de jeter les grognons et les bêtes
    à manger du foin. Hi Hi !
    J’ai la pêche ce matin.
    Encore du soleil et de la douceur donc profite bien de tout.

    Si tu veux allez faire un tour chez mon amie Marithé que je trouve
    vraiment géniale en toutes circonstances, et bien voici son lien, et
    je te souhaite de bien t’amuser car chez elle c’est 100% sourire.
    http://marithe.over-blog.com/

    Prends soin de toi.

    Lolli

  17. en Inde, nous sommes pris en photo en permanence par les indiens car nous sommes des bêtes curieuses pour eux (et réciproquement;) tout le monde a son portable avec appareil photo car ça ne coûte rien; ils font poser les enfants à côté de nous… donc pas de problème pour nous quand il s’agit de prendre des photos, c’est une forme d’échange culturel très riche;
    belle journée;

  18. Bonjour ma douce Clara,
    Ce matin, c’est la grisaille, il faudra du temps au soleil pour briller.
    On annonce une belle journée, mais c’est mal parti !
    On reste zen.
    Bonne journée, tendres bisous.

  19. Bonjour Clara,
    une bien belle analyse de la vie ! Un très beau poème . Et dans le fond , lorsque l’on a des ennuis , ne dit-on pas souvent que l’on « rame » , le courant est donc plus difficile à maitriser à ces moments -là ! Lorsque j’avais des problèmes je disais que je devais nager péniblement pour arriver à l’autre rive , en somme , j’étais tombée de la barque !
    bisous

  20. Ah ! Clara, j’♥ beaucoup ! Comme tu décris bien ce chemin, celui de tout l’monde ! Bravo pour ta participation !
    Bonne soirée,
    Amicalement,
    Colette

  21. 😳 que de vérités dans ces lignes, on y viendra tous un jour
    c’est très bien écris, j’aime beaucoup
    Excuse mon peu de présence,
    mais mon disk dur et mort .. alors ..
    Bisou, bonne soirée.

  22. Bonsoir Clara, il est super beau ton texte, on prend plaisir a le lire car nous voyons tous dans cette barque
    même s’il y en qui coulent en route
    et puis cela me rappelle que dans d’autres civilisations on voyageait dans la barque même après la mort, et il fallait même payer le rameur! alors il faut toujours garder des petites pièces ! Et il faut esperer que l’autre rive soit aussi verdoyante et lumineuse que celle qu’on connait pour qu’on soit pas trop perdus!
    amities et bisous
    Angie

  23. Bonsoir Clara , voilà un bien joli texte très bien écrit et pensé ; On se retrouve tous dans cette barque , à nous de la mener comme bon nous semble , merci pour ce partage-
    Bonne soirée et une bonne semaine avec le soleil –
    Bises amicales -Violette

  24. très beau poème que je découvre grac a mon amie Lolli merci pour ce petit chemin bien agréable rencontre clara big bisous de l’ami stéphane
    bonne fin de semaine ,

  25. Que de pensées me viennent à la lecture de ce poème,mais c’est normal, il me semble.
    Clara, j’ai commencé à chercher pour ta communauté « 1914-1918 » ; s’il n’y a rien qui vienne perturber les jours prochains, j’aurai un premier article pour le début du mois d’avril. peux-tu déjà m’y inscrire ?
    Je ne suis pas très douée sur APLN , merci de faire en sorte que les articles paraissent bien dans ta communauté.
    Bisous et à bientôt.
    Francine Clio

  26. Clara , sur mes blogs je dis ceci :
    « Le pouvoir des mots est immense, du sublime au ridicule , ils font notre destinée » C’est notre amie Argi qui un jour m’a offert ces mots, je me trouvais tellement maladroite dans ce monde d’écriture. D’ailleurs j’ai gardé mon tout premier poème je n’ai pas voulu le corriger ou l’améliorer c’était mes mots 😉
    J’ai beaucoup aimé m’embarquer avec toi !!!
    Bravo pour tes mots!!!
    Bisous
    Domi.

  27. Indulgence accordée ! 🙂 et c’est moi qui te remercie.
    Quand on s’exerce à l’écriture de la poésie, les images viennent et nous émerveillent, leur traduction en mot est riche d’authencité, comme la présence à la vie d’un enfant. Parfois, avec le temps et la pratique, nos textes perdent leur fraîcheur, il nous faut rester vigilants. Ton texte a cette fraîcheur.

  28. Salut mes amis…
    La semaine de travail vient de se terminer
    et c’est l’heure du repos mérité…
    je passe de la part de notre amie lolly
    j’espere que c’est le debut d’un dialogue …
    Par ce petit mot,
    je voulais vous rappeler mon amitié en vous souhaitant un bon weekend

  29. Bonsoir Clara,

    J’aime tes images. Oui, c’est une bonne idée cette barque sur le fleuve de la vie. Bravo. Une belle participation au thème du mois
    Bises
    Martine

  30. Superbe interprétation de cette photo , je fais le tour des participantes en ce moment et cette façon de nous plonger dans la réflexion en lisant ton poème n’est pas pour me déplaire , bien au contraire .
    Cette photo m’a inspiré d’autres mots dans un contexte bien particulier .
    Bon mardi
    Bisous

  31. Bonjour Clara,
    Le chemin de notre barque de vie nous mène toujours d’une rive à l’autre sauf que le cheminement est rarement le même d’une entité à une autre.

    Philippe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *