Fable revisitée

cooltext1860147218

Fable trouvée par ma belle-fille Elisabeth, dans le carnet de route de son grand-père.

HISTOIRE DE LA GUERRE EN FABLESur le modèle de « la cigale et la fourmi »

L’Allemagne ayant armé tout l’été,

Se trouva fort bien pourvue,

Quand la guerre fut venue.

Et pour accroître sa chance,

D’écraser la belle France,

Elle alla fourbe et câline,

Chez l’Autriche sa voisine,

La priant de lui prêter,

Des armes pour résister,

Aux russes. « Alliée fidèle,

Je vous paierai ! lui dit-elle

Si je mets la France à mal

Un intérêt colossal ! »

Le Teuton d’abord gagna,

Pas longtemps, puis recula,

Et pour mieux montrer sa rage

Organisa le pillage

Elle tua, brisa, vola !

Bombarda et incendia,

Chez les peuples pacifiques,

De France et de Belgique.

Mais les alliés de concert,

Vinrent à bout du Kaiser.

On passa au règlement

Du compte avec l’Allemand.

« Que faisiez-vous bon larron ? »

Dit l’Angleterre au Teuton.

« Jour et nuit en vrai brigand,

Je pillais ne vous déplaise !

Vous pilliez j’en suis fort aise,

Eh bien, payez maintenant. »

Fable écrite par un poilu en 1916

36 réflexions au sujet de « Fable revisitée »

  1. Florence – Testé pour vous
    J’aime ces anciens écrits…belle découverte, oui, vraiment belle.
    Mais bon, le français et le belge pillaient, volaient, tuaient…
    L’Allemagne a payé, beaucoup payé et d’après certains, c’est ce qui a mis en place la 2ème guerre mondiale…mais ça, c’est une autre histoire 🙁
    Alors, tu pars fin mai en Corse ? Tu sais, lorsque j’étais dans l’avion, au départ de Carcassonne, j’avais un petit pincement au coeur…je pensais au crash, aux accidents et je me disais « c’est vrai que ça n’arrive pas qu’aux autres ! » puis finalement, hop, on a décollé et même atterri sans souci 🙂
    A très bientôt Clara et passe une très bonne journée…avec plein de soleil, comme par chez moi

  2. Très émouvante cette fable « revisitée ». Je vois que tu vas aller en Corse. Sacrée veinarde. Nous y sommes allés en 2010, et ce fut un merveilleux voyage. J’espère que nous pourrons y revenir et y rester un peu plus longtemps, il y a tellement à voir là-bas ! Bisous.

  3. Bonjour ma douce Clara,
    C’est émouvant de lire cette fable écrite par un poilu.
    Ta belle-fille a fait une très belle découverte !
    Quelle belle écriture !
    Merci pour ce beau partage.
    Bonne journée, bisous.

  4. Bonjour CLara,
    Magnifique et très émouvante cette fable revisitée. Le Grand-Père de ta belle fille savait utiliser les mots d’une bien jolie façon. Ces guerres qui ont fait tant de victimes ne devraient plus exister dans notre monde mais malheureusement …… !!!! Merci pour ce beau partage, Clara et à bientôt.

  5. belle découverte, ce poilu avait une bonne plume, la fable se termine à la fin de la guerre, mais les suites ne sont pas heureuses, car l’Allemagne ruinée, nous a produit « un Hitler » ! … la rumeur dit que tu pars fin mai en Corse, ce doit etre vrai, bonne idée, un fort bel endroit à visiter ! bonne et douce journée chere Clara, bisous

  6. Magnifique plagiat ! à faire lire à nos jeunes, un résumé de guerre en forme de cette fable, il fallait y penser!, quelle émotion certainement, que de retrouver un tel document manuscrit de son grand-père!.
    Merci à Élisabeth et à Clara et bonne journée.

  7. Oh!! que d’émotion en lisant ces mots.. cette fable si bien revue ! Monsieur de la Fontaine n’aurait pas été déçu ! Félicitations à ce grand père extraordinaire d’Elisabeth.. qui a su laisser de belles traces de son passage sur terre.. était-il instituteur ? Quelle belle écriture.. il savait se servir des mots et les placer au bon endroit..
    Fabuleux souvenir.. merveilleux partage.. un grand merci à vous !
    Je vais garder ma petite Mia deux jours.. j’en suis si heureuse..

  8. Si je peux me permettre de répondre aux questionnements de tes abonnés : oui, cela a été très émouvant pour moi de réécrire le « carnet de route » de mon grand-père, datant de 1919-1920 alors qu’il avait une vingtaine d’années et faisait son service militaire au Maroc dans une compagnie de chars de combat ! Tout m’a surprise dans cet écrit et la sensibilité de mon grand-père en premier lieu ! Je l’ai connu jusqu’à l’âge de 11 ans et jamais je n’aurais pu me douter de tout ça… La vie l’avait changé sans doute ! Pour ceux que cela intéresse, j’attends la relecture bienveillante de Clara et je le mets en ligne, disponible en livre format papier sur lulu.com, pour profiter à fond des photographies que j’ai réalisées de ce carnet et qui accompagnent, en montrant la belle écriture de l’époque, les cinquante-huit textes, composés de poèmes, chansons, parodies, histoires drôles, d’autres moins drôles, pensées sur la mort, sur l’amour et les femmes !! Je vous jure, ça m’a fait drôlement bizarre parfois !! Mais c’est très agréablement désuet, le langage employé n’étant vraiment pas le même que maintenant, évidemment !
    Merci Clara. Bises.

  9. Merci à Elisabeth de nous transmettre ce texte que je me fais un devoir de faire suivre. Quelle émotion, quelle justesse de ton. Tout y et dit.
    Merci mille fois et belle journée
    Bises

  10. Bonjour Clara,
    Troublante trouvaille qu’a faite Elisabeth… Et comme cela a dû la toucher de lire une telle fable « revue et corrigée » par son grand-père !

    Si cela prête à sourire, comme toute fable détournée de son sens initial, il n’en reste pas moins que ces lignes retraçant des combats cruels et ayant laissé tant de victimes touchent le cœur. Nous avons beau connaître cette page d’Histoire, la révolte intérieure se réveille toujours en lisant cela !

    Merci pour cet émouvant partage.
    Bisous.
    Cathy.

  11. Clara, c’est tellement bien écrit, mais si triste quand on y pense. Ta Belle-fille a dû être chaviré en lisant ceci.

    J’ai vu qu’elle mettait qu’elle avait été bouleversé enfin elle dit ému…Mais c’est pareille…Et cela ne s’arrête pas à un seul poème, j’ai vu qu’il y avait aussi des chansons, des parodies, des choses tristes, drôles.J’imagine. En tous les cas c’est gentil de sa part de nous avoir laissé en lire un.

    Belle fin de journée et bisous d’EvaJoe

  12. Bonjour ma douce Clara,
    C’est l’été !
    Il a fait chaud hier, on ne va pas se plaindre, on voulait du soleil.
    Ce sera une belle journée, mais moins chaud.
    Les fleurs poussent, tout est beau dans la nature.
    Les oiseaux qui chantent, c’est du bonheur.
    Passe une belle journée, bisous.

  13. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Clara…ce que j’ai mis comme commentaire hier n’était pas adapté, c’était idiot de ma part.
    Il racontait ce qu’il ressentait, ce qu’il vivait et c’était l’horreur au quotidien. Une belle manière de raconter, comme une fable qui pourtant n’en était pas une.
    Belle journée Clara, à très bientôt

  14. Bonjour Clara
    Ce poème est très touchant . Qu’elle surprise . Décidément , ces pauvres soldats avaient encore de l’esprit . Ta belle -fille a du être très émue et je tiens à vous remercier toutes deux de nous l’avoir fait partager.
    bisous

  15. Coucou Clara
    Je repasse juste pour te dire que Marie la compagne du skipper du bateau Le Mar y poles est venue te repondre directement sur le commentaire que tu avais mis sur l’article en question
    Gros bisous

  16. touchante rencontre d’un carnet et de son grand-père meme si celui-ci n’est plus là cela lui a appartenu …
    beaucoup n’ont plus aucune trace si trace fut-elle de leur grands-parents ..

    bonnes vacances en Corse je l’apprends par les com’ ici 😉

  17. bonjour chere Clara j’ai eu des problemes d’ordi, alors je passe te laisser un bisou du matin!
    je vois qu’il peut y avoir des poètes en toutes circonstances 🙂
    bonne journée
    Angie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *