Fiction/réalité

expressions

Vous souvenez-vous d’Edith CRESSON ? elle a été nommée premier ministre par François Mitterrand, en mai 1991. Elle a tenu ce poste durant dix petits mois seulement. Elle fut la première femme premier ministre de notre pays et aussi la dernière à ce jour ! J’aurais donc pu mettre cet article dans la catégorie « féminisme », car rien n’a changé depuis vingt cinq ans.

On se souvient de son franc-parler et de sa célèbre phrase : « rien à cirer de la bourse » qui m’a inspirée.

Je me suis mise dans la peau d’une journaliste au moment de sa démission en 1992 et ce dialogue est, bien entendu, fictif.

-Madame le premier ministre, vous aviez déclaré, dés votre nomination à Matignon, que vous n’en aviez « rien à cirer de la bourse », êtes-vous toujours dans le même état d’esprit, alors que vous venez d’être démissionnée de votre poste par le Président ?

-Certes, oui, «  je m’en tamponne carrément le coquillard « de cette institution capitaliste et de tout le reste. Je vais plutôt me consacrer à présent à ma région et à l’école de la deuxième chance.

-Vous n’avez pas toujours été bien traitée par vos collègues ministres ni par « l ‘establishment  » ? Ils vous ont souvent savonné la planche en tant que femme, en aviez-vous conscience ?

-Bien entendu, je n’ai pu m’empêcher de penser souvent, au détour d’une réunion ou d’une conversation, qu’ « il y avait anguille sous roche » ou pire « baleine sous gravier », en ce qui concernait certains de mes projets pour gouverner la France. Cela ne convenait pas à ses messieurs qui ne supportaient pas de voir une femme occuper une  aussi haute fonction dans le gouvernement et qui faisaient tout pour que mes actions capotent !

-Donc vous pensez que certains ministres ont pu demander au Président de ne pas vous maintenir à ce poste et que vous leur devez votre départ ?  Le président vous en a-t-il parlé ouvertement ?

-C’est sûrement la raison pour laquelle, en effet, j’ai dû quitter Matignon au bout de seulement dix mois,   et non, le Président ne m’a rien dit à ce sujet mais a invoqué d’autres raisons, désirant avant tout sans doute « ménager la chèvre et le chou » et ne voulant pas, du moins cette fois,  attiser la zizanie.

-Le Président aura-t-il été un exemple pour vous ?

-Evidemment et sur bien des points !  je ne manquerai pas d’ailleurs, de me souvenir de ses leçons et de ses entourloupes*,  je m’en servirai peut-être plus tard, qui sait ?

Oui, elle s’en est servie et a été mêlée à plusieurs affaires. Comme quoi, les femmes peuvent être égales aux hommes, dans ce domaine ! Si cela vous intéresse, voir ICI.

Je serai absente aujourd’hui, à demain.

38 réflexions au sujet de « Fiction/réalité »

  1. Bien trouvé, le rapprochement avec Edith Cresson !
    Une belle figure de notre région … que je préfère à notre chèvre Ségo.
    Amusant de ménager la chèvre et le chou, on pourrait aussi parler du cresson … 🙄
    Bon jeudi … coup de froid !
    Le temps passe à une vitesse folle …
    Bisoux, chère clara
    Dom, toujours pressée, comme mon citron matinal.

  2. Les femmes sont égales aux hommes dans tous les domaines, elles compensent leur manque de force par plus de sagesse…
    Je pense à la campagne de dénigrement qu’a eu Edith Cresson par la presse…
    Douce journée CLARA
    Bisous
    timilo

  3. La France a eu une femme premier ministre et on le doit à Mitterrand pour qui j’ai beaucoup d’admiration. J’espère qu’il y en aura d’autres prochainement mais j’en doute vraiment et pourquoi pas une femme président mais pas Marine LE PEN (au secours). Je me suis réjouie de la nomination d’Edith Cresson mais je n’en garde pas un souvenir impérissable même si cela a dû être très difficile pour elle en raison de sa situation de femme avec des ministres homme qui ne supportaient certainement pas d’être managées par une femme de poigne pas très sexy. Je comprends la décision de Mitterrand de s’en séparer. Bises

  4. Bonjour chère Clara,
    Belle interview, tu peux devenir journaliste, (rires).
    Pour moi la femme est l’égale de l’homme, elle peut être aussi féroce dans tous les domaines, bons ou mauvais !
    Chez nous, il y a beaucoup de femmes au gouvernement, ils essaient de faire moitié moitié.
    Il faut être élue aussi.
    Passe une belle journée, bisous.

  5. Bien, ton exercice des expressions, mais je commente le fond :
    Contaminée par des moutons politiques, la sauvage Edith … a été évincée.
    Morale :
    Pour vous débarrasser d’une Politique , dites qu’elle est contaminée par les douves.

  6. bravo chere Clara pour cet article sur Mme Cresson, oui je me souviens bien d’elle, de ses problemes à la tete du gouvernement, et de ses ennuis à Bruxelles, depuis on a fait bien pire, et les responsables ne sont pas inquiétés!
    Nous avons failli avoir une femme président, mais il ne semble pas que ce soit demain la veille ! quoique ? bonne journee chere Clara, bisous

  7. Te voilà dans la peau d’un(E) journaliste ! Bien sûr je me rappelle bien de la première femme devenue 1er ministre…Et ton interview est très drôle comme d’habitude tu sais si bien soulever les problèmes avec humour 🙂 même si je sais qu’il te fallait placer ces expressions, encore une fois tu réussis l’exercice haut la main !
    Bises et une excellente journée à toi

  8. tu peux devenir journaliste, très bien vu!!
    Je n’ai pas de grands souvenirs d’Edith Cresson en tant que premier ministre, elle a ouvert une porte qui c’est malheureusement vite refermée!
    bonne journée, bises
    danièle

  9. Mdr…
    Tu auras remarqué que quand on nous met une femme c’est pour faire exactement comme un homme !!! mdrrr
    Qu’est ce qu’on aurait rigolé avec Ségolène Royale présidente… enfin rit jaune sûrement, mais bon… 😉
    Les ricains sont super forts dans ces trucs là, comme avec Obama ! Ils nous ont vendu « regardez le pays de l’esclavage et de la ségrégation, on met un noir à la tête ! », et c’est vrai que j’y ai cru, un peu, tellement c’était bien brodé… Ils oublient juste de dire que ceux qui financent les campagnes sont toujours les mêmes, pour les démocrates et les républicains, et à chaque élection ! Quand on a compris ça, on attend plus grand chose de ces marionnettes… même si Obama a fait une super marionnette, faut reconnaitre !
    Là ils essayent de nous faire le coup avec la Clinton, « première femme présidente » whaaaaaou… on y croirait presque ! 😉
    @+

  10. Bonjour Clara,

    Quand j’ai vu l’heure à laquelle tu avais mis ton article je me suis dit ou elle est tombée de son lit ou elle part en randonnée en montagne..Je pense que je suis sur la bonne voie..Rire!!

    Un article excellent, bravo cela correspond à ce que je pense, hommes femmes tous le même combat, hi hi même façon de faire, même mentalité, à moins que..L’on nous trouve je ne sais où la perle rare….Mais cela ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval…

    Madame Cresson , dès le début on voyait que c’était faute de n’avoir pu trouver un premier ministre qu’elle était là, ou bien ils ont essayé pour voir, mais bon notre pays n’a pas beaucoup évolué on est sexiste bien que l’on s’en défende..Il suffit de lire les réactions de certains hommes voire de les écouter pour se dire que quoique l’on essaye il y aura toujours la brebis galeuse qui criera au loup…Et là dans ce cas à la louve…

    Pourquoi une femme ne serai pas capable d’être à la tête d’un état, de par le monde des femmes ont été à la hauteur, chez nous aussi, bien qu’elle n’est pas été à la tête d’un état, elles étaient des pointures dans leur domaine…
    Mais pas MLP….rire!!!

    Bisous et à bientôt

    EvaJoe

    Ma main fonctionne à nouveau, ouf….

  11. Très bien vu…
    Je suis sûre qu’il n’est pas facile d’être ministre quand on est femme, même jeune et sexy.
    J’espère pourtant que ça changera.
    Passe une douce journée.

  12. Bonjour!
    En effet, les hommes et les femmes se « complètent « ! Dans ma famille d’artistes, mon père et ma mère(nés en 1903), formaient un couple d’avant garde: mon père se chargeait des courses, et des corvées ménagères, pour que ma mère peigne des tableaux, ou cuisinière extra, nous prépare des tartes divines.Jamais il n’y eu de problèmes à ce sujet! D’ailleurs, quand nous sommes partis « en expédition  » avec mon mari, j’organisais tout…Lui?, il conduisait (1000 km par jour en 2cv!+montage de la tente etc).Aucun problème! Mon fils est un mari et père extra!Pourquoi? J’ai partagé tout avec lui, pour qu’il soit un « gendre » modèle! Ce sont souvent les mères qui sont responsables de l’éducation des hommes, non? Choix des jouets,puis corvées, par ex.Etc.
    Je n’ai jamais été dépendante d’un homme! Et pourtant je suis née en 1940! On disait: »elle un sale caractère! ».J’en était fière, et j’en souris encore…
    Bises
    Dan

  13. Bravo Clara,

    Un que nous ayons eu comme premier ministre. peut-être en reverrons nous à l’avenir. désolé d’avoir manqué le premier rendez- vous des expressions de Septembre. j’ai prévu d’éditer demain matin
    mon billet pour Octobre.
    Bises bien amicales.

    Henri.

  14. trop marrant ton texte Clara!
    tout y est bien placé, en plus « à l’ordre du jour » tout en soulignant que les magouilles des politiques ont un suivi continuel, si on perd des épisodes, on se retrouve toujours car l’histoire est sans arrêt répétée!
    je te souhaite un douce nuit et de beaux rêves
    Angie

  15. Bonne fin de semaine, avec du vent mais un beau soleil !
    Bisoux, chère clara

    PS : désolée pour mon manque de présence ou la rapidité de mes passages, mais thierry est toujours en mode « Repos forcé » et je ne veux pas qu’il se fatigue.
    C’est que j’y tiens, moi, à mon pépère !
    dom

  16. Bonjour chère Clara,
    Il fait moins froid, le vent est tombé, hier, c’était une journée d’hiver.
    Un temps de saison, comme les semaines passent vite, nous serons vite au printemps !
    Passe une agréable journée, bisous.

  17. …. je me rappelle de sa nomination et de toute la moquerie masculine de l’époque, j’en étais outrée !
    Bisous du soir de Mireille du sablon

  18. Bonjour
    Son « histoire belge » ne semble pas très comique , je vais relire tout cela d’autant plus que je n’ai pas grand souvenir d’Edith Cresson , surtout de son action au Gouvernement . Je reprenais le travail à cette époque, avais un bébé, un déménagement….je ne devais pas assez écouter les infos

    Merci Madame la Journaliste et passe un bon Weekend
    Bisous

  19. Bonjour chère Clara,
    J’ai été très occupée hier, Michel a nettoyé mon PC, il y avait de nouveau un couac.
    Il fait froid, mais nous avons du soleil.
    Passe un beau dimanche, bisous.

  20. Eh oui les femmes en politique n’ont rien à envier aux hommes par contre il leur faut un sacré courage pour les affronter dans l’hémicycle , il suffit de regarder la chaîne parlementaire pour s’en persuader . Je ne sais pas quand le machisme cessera mais visiblement en politique il tient encore bien la barre .
    Bonne journée
    Bisous

  21. Coucou Clara,
    J’espère que tu vas bien. Je voulais te remercier pour tes passages réguliers sur mes blogs. Pour Edith Cresson, oui, c’est bien vu, c’est sûr qu’ elle n’a pas tenu longtemps, elle a eu certainement des pressions de toutes parts ! On n’est pas près d’avoir une Présidente de la République dans notre pays !!
    Bonne nuit. Bises et à bientôt.

  22. Ping : Un Breton têtu… | Un jour, une plume !

  23. Ping : Un Breton et des cochons… | Un jour, une plume !

Répondre à claudine/canelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.