Jeu expressions novembre

expressions

Notre langue française est truffée d’expressions cocasses ou bien particulières

que les étrangers ont bien du mal à interpréter ou à traduire.

Je vous en propose 3, et au cours du mois, vous en choisissez une ou les trois

que vous  illustrez par ce que bon vous semble :

une photo, un texte, un auteur, un poème, une citation…selon votre inspiration.

(vous pouvez copier l’image ci-dessus)

Je vous demande de m’envoyer le lien de votre participation

afin que je puisse faire un récapitulatif en fin de mois.

Voici celles que je vous propose pour le mois de novembre.

Curieux comme un pot de chambre

 Passer la charrue avant les boeufs

Laisser pisser le mérinos

A VOUS DE JOUER !

-!-!-!-!-!-!-!-

Pour ce qui est de la réponse à ma petite question de l’article précédent :

Cette halle était une halle aux grains et ces trous dans la pierre servaient de mesures.

« Parmi les témoins émouvants d’un lointain passé figurent les pierres creusées de cavités servant de mesure de capacité lors des transactions et parfois de mesure étalon. Avant la Révolution, les mesures étaient disparates, variant suivant les contrées sous la même dénomination, le volume était fort différent, engendrant des abus de commerçants peu honnêtes. Aussi les Seigneurs pour les châtellenies, les cités pour leurs foires, avaient fait creuser en la pierre les mesures pour les volumes, grains ou liquides. » (http://www.guichetdusavoir.org/).

Bravo à ceux qui avaient trouvé.

45 réflexions au sujet de « Jeu expressions novembre »

  1. J’aime bien « curieux comme un pot de chambre » : heureusement qu’il ne parle pas … 🙄
    Pour les trous, je n’y aurais jamais pensé !
    Bon mercredi … avec le temps qui se dégrade.
    Bisoux, chère clara

  2. Merci de t’être inquiétée de ma santé Clara, je faisais tout simplement une pause. J’ai eu ma dernière chimiothérapie (ouf le plus difficile à supporter est fait) le 25 octobre et depuis le 26 octobre j’ai eu mes petites filles et leurs parents à la maison en Vendée. J’ai donc fait une pause commentaires blogs. Ils sont repartis hier, ce ne fût que du bonheur mais beaucoup de fatigue aussi. J’ai jusqu’au 20 novembre pour me reposer en Vendée avant d’entamer un mois et demi de radiothérapie en Ile de France. Mon traitement sera terminé juste avant Noël. Pourtant je n’aime pas Noël mais cette année J’ai hâte d’y être. J’essaierai de participer à ton défi des expressions que j’aime beaucoup si l’inspiration me vient. Bisous

  3. Bonjour chère Clara,
    Des expressions inconnues pour moi. Sauf la charrue !
    Merci pour l’explication, je ne pensais pas à cela !
    Il fait froid ce matin, hier, nous avons encore eu une très belle journée.
    Bonne journée, bisous.

  4. bonjour chere Clara, excellentes les expressions, la première j’avoue ne pas me souvenir l’avoir entendue, la charrue oui tres connue ! et le mérinos, c’était une expression tres employée par mon père ! merci pour la reponse, tres curieuse façon de mesurer, mais pourquoi pas ? tu m’excuseras de ne pas participer, je pars samedi pour un mois, a bientot et grosses bises

  5. Dans le roman de Tristan : « Ce serait certes grand eschars (erreur),  devant le buef iroit li chars ».
    C’est pas d’hier, Clara !…et pourtant si souvent pratiqué !
    La montagne doit commencer à blanchir…on peut voir ? …J’habite à une altitude de 47 mètres !
    Belle journée.

  6. Je ne connaissais que la deuxième.
    Les étrangers et les enfants ne connaissent pas bien les expressions, ne serait-ce que toutes celles avec les animaux.

  7. bonjour chere Clara, je pense que c’était intelligent comme procédé ! l’égalité pour tout le monde, et en plus difficile à voler comme instrument de mesure !
    a part les charrues et les boeufs, je ne connais pas les autres,
    et ce pot de chambre curieux, m’intrigue vraiment !
    passe une bonne journée
    bisous
    Angie

  8. Hello Clara, Je ne connais ni la première ni la dernière expression ! 😉
    Les trous alors j’y étais presque avec mon bénitier !!! 😉
    Je te souhaite bonne fin de semaine…

  9. Il était une jeune fille, bien naïve, qui se laissa conter fleurette par un beau monsieur – pas si beau que cela –
    et il arriva ce qui devait arriver.
    Ils avaient mis la charrette avant les bœufs
    Le jeune amant sans scrupule fit l’absent
    et laissa pisser le mérinos.
    La pauvrette n’avait vraiment pas de bol.
    Je laisse la suite à l’imagination et au rêve de chacune.
    Bonne journée
    Bises
    Maryse

  10. Bonjour Clara, je ne connais pas la première expression, ce défi m’interpelle, je vais m’y atteler, peut-être pas aujourd’hui car c’est notre après-midi tarot, mais ces jours ci. Bisous et bonne journée MTH

  11. Bonjour, il en va de même pour les expressions étrangères; curieux comme un pot de chambre? je ne connaissais pas! tu en trouveras une bien imagée dans mon article du jour 😉 je te souhaite une bonne journée, bisous

  12. … je prends bonne note de toutes ces expressions et vais essayer de les illustrer, promis!
    Bises du jour de Mireille du sablon

  13. Bonjour Clara,

    Ah ce mérinos! Mon grand-père maternel employait cette expression.

    Notre langue est riche en effet de toute une palette d’expressions asses marrantes
    Merci pour le sourire Clara
    😉

  14. Bonjour Clara,

    Ah ce mérinos! Mon grand-père maternel employait cette expression.

    Notre langue est riche en effet de toute une palette d’expressions assez marrantes
    Merci pour le sourire Clara
    😉

  15. Curieux comme un pot de chambre…dans le temps on offrait aux jeunes mariés un pot de chambre avec un oeil peint au fond ….et bien sûr des dragés !
    Belle journée Clara !
    Amitiés

  16. De belles expressions de notre langue française dont certaines sont encore utilisées de nos jours…Je languis de lire les participations des adeptes 🙂 Bises et bonne soirée Clara

  17. Coucou Clara,

    Je ne t’ai point oublié mais bon le temps file vite..J’avais donc lu la réponse pour la halle et je me suis dit les voyages forment la jeunesse, hi hi..Mais j’avais pensé aux grains et j’avais aussi songé à l’unité de mesure puis je n’ai rien mis, ce n’est pas grave, c’est sympa de penser à nous le faire deviner.

    Quant à tes expressions et bien je n’en connais qu’une et demi, rire, laissez pisser le mérinos, je l’ai lu mais il me semble avec autres choses que le mérinos mais je suis certaine que la tienne c’est la vraie..Hi hi! Quant au pot de chambre et bien je le doute de sa signification lais je n’en n’ai jamais entendu parler…Eh eh!! Seule la seconde est connue et bien connue..Et bien je participerais avec plaisir.

    Dès demain j’irai visiter ceux qui ont joué, je vois que cela fait des adeptes…Tu as du succès.

    Belle soirée et bisous

    EvaJoe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.