Bien-pensance et aveuglement

Tout d’abord, merci pour vos gentils messages, mon père va un peu mieux. Je suis quand même un peu en pointillés sur les blogs, vous voudrez bien m’en excuser.

Je viens de lire cet article sur « Marianne » et en tant qu’agnostique, féministe et laïque, je vous convie à le lire, au risque d’être traitée d’islamophobe ou de raciste. Je ne veux pas rentrer dans ce système qui consiste à cacher les problèmes sous le tapis. J’ai transmis par mail à certains d’entre vous, l’extrait du journal de la 2 (cité dans l’article) où était clairement évoquée l’exclusion des femmes dans certains quartiers français. Je pense qu’à force de laisser-aller et de refus de voir, nous courons à la catastrophe, comme le dit cette femme, qui je crois, est elle-même d’origine algérienne. A force de vouloir faire plaisir aux minorités, on oublie complètement la majorité silencieuse et l’intérêt général !

Voici l’article :

« Mercredi 7 décembre, un est diffusé dans le journal de David Pujadas sur la ségrégation sexuelle qui règne dans certains quartiers de France. Il n’est jamais trop tard pour voir le triste état de la France. Dans mon premier livre Allah est grand, la République aussi, j’avais dénoncé cette réalité dans une description sans fards, ni détours, de la terrifiante évolution d’une ville populaire où le communautarisme islamique met petit-à-petit fin au vivre-ensemble. J’avais rapporté l’anecdote de ma tante qui arrivant d’Algérie pour un court séjour nous avez déclaré, taquine et désolée : « Je n’ai pas fait deux heures d’avion pour me retrouver à Bab-el-Oued! « … 

À Roubaix, à Sevran, à Villeurbanne… le communautarisme va toujours de pair avec l’islamisme qui diffuse dans les esprits un machisme honteux qui piétine des années de lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes, en rendant, entre autres, l’accès aux cafés et terrasses inaccessible aux femmes. Défier cette règle tacite de non-mixité c’est s’exposer au harcèlement, aux brimades, et parfois à la violence physique. Finalement, dans ces quartiers, une femme n’est tolérée dans l’espace public que dans le cadre exclusif de l’accomplissement de ses tâches domestiques : faire les courses, aller chercher les enfants, promener les enfants, les emmener chez le médecin… Le tout dans une tenue « décente », à savoir tête couverte pour ne pas heurter la sensibilité exacerbée de ces hommes qui semblent avoir développé un certain fétichisme pour la chevelure.

La bien-pensance avait bien sûr accueilli cette réalité crue avec mépris. Ils étaient de ceux qui désignaient comme « islamosphobe » ,« intégriste de la laïcité », « colonialiste »… ceux qui dénonçaient courageusement le recul de la laïcité face à la montée de l’islamisme en France. Ils préféraient se vautrer dans le confort de leurs certitudes, la facilité du déni et caricaturer ceux qui osent dénoncer ces assauts continus contre la République. Les bien-pensants et les islamistes ont en commun une forme de tyrannie de la pensée : imposer leur vision de la société aux autres et jeter l’opprobre sur ceux qui refusent de renoncer à leur esprit critique. 

Oublions. La réalité rattrape toujours celui qui tente de lui échapper. Tout déni finit pas prendre fin. Il vous met face à votre situation comme un verdict sans appel. Aujourd’hui, le voile des aveugles volontaires semble se lever pour découvrir ce que les Français vivent et observent avec désespoir chaque jour depuis des années : la lente agonie de la République sacrifiée sur l’autel d’un relativisme culturel qui dévoie la tolérance.

C’est culturel, c’est leur tradition, il faut respecter ». Ne nous trompons pas, la générosité et la tolérance qui se dégagent de prime abord de ce comportement n’ont pour seule ambition que de rassurer la personne sur ses propres qualités de cœur. Appartenir au « camp du bien » est l’obsession. De ces raisonnements individualistes, à la lisière de l’auto-médication psychologique, nait un éloignement effrayant avec l’intérêt général et les grands principes fondateurs de notre pays qui cimentent encore le peu de cohésion nationale qu’il nous reste. 

Individualisme, narcissisme et consumérisme se substituent à l’engagement, l’intérêt général et aux idéaux. La léthargie de l’Occident face au péril islamique est des plus inquiétantes au moment où les communautaro-islamistes avancent intransigeants et sûrs d’eux. 

Ils sont déterminés à servir le projet d’une religion dévoyée devenue idéologie politique de conquête. Ils affichent tout le mépris qu’ils nous portent en imposant leur mode de vie, leur vision de la société et en piétinant nos principes fondamentaux. Egalité hommes-femmes, laïcité, libre-circulation, liberté vestimentaire, mixité, métissage… seront-ils bientôt que de vagues souvenirs en France ?

L’individualisme narcissique et le matérialisme ont anesthésié le citoyen. Face à l’obscurantisme islamique qui progresse rapidement, un réarmement moral, culturel et une détermination à faire triompher nos valeurs doivent être mis en œuvre par chacun et à chaque instant. Une guerre, même culturelle, ne se gagne jamais sans patriotisme, sacrifice et engagement pour des idéaux. Sans ce réveil du citoyen, la victoire de l’islamisme sera inéluctable. » Lydia Guirous

47 réflexions au sujet de « Bien-pensance et aveuglement »

    • Chère Martine, quand on ne défend pas ce que l’on a eu du mal à obtenir, comme notre liberté, notre égalité ou notre démocratie, on le perd ! Il suffit de faire un tour dans le passé.
      Bonne journée.

  1. Je me suis faite traitée de raciste alors que je ne le suis pas !
    Il y a des musulmans dans ma famille mais, même eux sont exaspérés de tout ce qu’ils voient et entendent.
    On est en train de nous retirer toutes nos valeurs culturelles.
    Il est temps de se reprendre en mains et affirmer ce que nous sommes, même en bikini ou mini-jupe !
    C’est notre mode de vie et on s’est battues pour pouvoir être ce que nous sommes devenues.
    C’est pas le moment de lâcher !
    Que les barbus aillent se faire sauter où ils veulent, mais nous ne devons pas en avoir peur, ce serait leur faire un trop grand honneur …
    Bon mardi, avec des bisoux, ma chère clara.
    PS : une pensée pour ton papa.

  2. J’ai lu que dans certains quartiers , des femmes musulmanes ne pouvaient pas prendre une consommation à la terrasse d’un café et ça c’est intolérable! il ne faut pas regresser, il faut donner un coup de pied dans la fourmillière.
    bonne journée, bises
    danièle

  3. il faut bien aussi que l’on nous respecte, et je crois que nous sommes dans une démesure, on renverse la vapeur….chez nous aussi il y a des différences de culture, mais chacun respecte l’autre, ce qui n’est pas réelle dans certain milieu de nos jours…..passe une bien agréable journée avec ce beau soleil

  4. Bonjour chère Clara,
    J’ai lu ce sujet, ça fait froid dans le dos, on régresse.
    C’est pour avoir peur de l’avenir.
    Ce n’est pas être raciste que de défendre nos valeurs, ils revendiquent les leurs dans des pays où ils sont tolérés.
    Je trouve que ça prend une mauvaise tournure.
    C’est la faute de nos dirigeants laxistes. Il ne fallait pas accepté autant de mosquées, tout leur cirque d’idiots, il fallait dire non, ils vivent comme chez nous, ou ils retournent dans le désert, mais qu’ils foutent la paix aux gens.
    Tu vois que nous allons faire de notre nez chez eux, on respecte les coutumes, qu’ils fassent le même, c’est facile de dire que nous sommes racistes. Nous en avons marre de leurs idioties.
    Il y a des bons, mais ils sont tellement rares !
    Bonne journée, bisous.

  5. …ton article pose bien le problème: devons-nous accepter ce retour en arrière de notre liberté? C’est un combat de chaque jour que nous devons continuer de faire. Ne pas accepter la domination quelle qu’elle soit!
    Il faut cependant se méfier de toute manipulation, les médias en rajoutent…
    Bises de Mireille du Sablon

  6. Coucou Clara,
    J’ai lu cet article article de Marianne, mais ce qui est drôle c’est qu’en réaction à l’extrait passé sur France 2, Canal + avait invité Maurice Szafran qui en a sorti de belles !
    Ma réponse chez Les Impertinences du Dr WO (dans mes liens)
    « Il semblerait qu’il n’y ait pas que dans les quartiers arabes que les femmes soient mal acceptées dans les bars. Le journaliste et écrivain, également ancien PDG de l’hebdomadaire Marianne, Maurice Szafran l’invité du Grand Journal de Canal+, vendredi a déclaré qu’en Corse, les femmes étaient mal accueillies dans les bars comme dans le 93 (suite au reportage de France 2 ).
    http://www.corsematin.com/article/derniere-minute/video-pour-maurice-szafran-dans-les-cafes-en-corse-les-femmes-sont-aussi-mal
    Hou les Corses … ! happy »
    Bises et bon mercredi.

  7. …tu as raison une fois de plus …nous ne pouvons admettre celà ! superbe cet article de Marianne, et inadmissibles ces comportements dans certains quartiers, mais aussi une apathie générale ! faire respecter nos lois et nos coutumes , n’est pas du racisme ! j’ai des amis de toutes races et religions, on peut bien s’entendre, sans imposer quoi que ce soit ! notre republique est laique, qu’on la respecte , merci Clara pour ton bel article, bonne journee et grosses bises

  8. Je suis d’accord qu’il faut remettre les choses à leur place et ne pas laisser le champ libre aux fanatiques, la femme mérite toute sa place et sans elle que seraient donc ces bouffons ?
    Pffffttt… L’obscurentisme, la connerie pure et simple….
    J’espère que ton paPa va aller de mieux en mieux…

    Bises Clara

  9. Hello Clara, A ce qu’il parait c’est pas pire dans les bars Corse……. mdrrrrr Ils savent plus quoi trouver ! 😉
    A force de tolérer l’intolérable, on finit par accepter l’inacceptable… et c’est pas fini…
    J’espère que ton papa ira mieux…
    Bonne semaine à toi !

  10. Bonjour Clara, ravie de savoir que ton papa va un peu mieux, l’hiver n’est pas une bonne période quand on est âgé! pour ce qui de ton billet, je suis tout à fait d’accord avec toi; assez de se voiler la face, je peux te dire , comme je l’ai écrit l’autre jour , que je ne peux pas mettre un pied dans mon ancien quartier, c’est un comble !!! moi qui suis allée à l’école laïque avec de nombreuses camarades venues de l’étranger, italie, espagne ,portugal, pologne , pas de soucis, tout le monde s’intégrait, il est vrai qu’il était important à cette époque ne porter aucun signe religieux quelqu’il soit, c’était normal, le dimanche chacune avait son culte ou pas, à vrai dire les problèmes ont commencé, je suis désolée de le dire , lors des regroupements familiaux, on a bien senti frémir quelque chose, mais cela ne semblait pas important car c’était une minorité, mais maintenant, je râle quand on me traite de « sale française » de catho rétrograde, je pense qu’en fait, j’avoue je dois le dire , que je suis devenue raciste envers les musulmans enfin ceux qui veulent nous imposer leur loi. Voilà ce que j’en dis aujourd’hui. Bisous et bonne journée MTH

  11. A force de mettre des oeillères, un jour nous allons toutes (même nous chrétiennes ou athées et Françaises) être obligées de se voiler.
    Ce que tu dénonces, il y a longtemps que ça se pratique dans les quartiers Nord de Marseille, mais il faut se taire sinon on nous traite de raciste.
    Je n’ai jamais été raciste bien au contraire, mais faut reconnaître que ce qui se passe depuis quelques décennies nous le fait devenir.
    Passe une belle journée
    Bises
    Maryse

  12. Bonjour, j’ai vu la vidéo relative aux femmes refoulées dans un café à Sevran, c’est une honte, mais hélas si rien n’est fait très vite ça va devenir une réalité partout; et pour moi ce n’est pas du machisme, je te souhaite une bonne journée, bisous

  13. c’est inquiétant Clara quand la culture vole si bas ou en est absente 🙁
    si on suit l’histoire, il y a toujours des forces à l’affut des mécontements des populations pour s’installer et créer la discorde, quand c’est pas des guerres

    les intellectuels de l’Europe pour se faire entendre, ont joué sur des sentiments de « culpabilité » des pays qui avaient gouverné grande partie du monde, et tout a été mélangé,
    des valeurs qui remplaceraient celles qu’on connait telles le respect de la femme, de l’enfant, des plus faibles, le confort dans la vie de tous les jours, une certaine idée d’atteindre l’égalité entre les personnes, entre les riches et les pauvres, tout au moins, le travail dans cette direction, la joie de vivre alliée au respect de la nature, n’ont pas été trouvées ailleurs, mais il y en a qui essaient que nous faire croire qu’elles existent et qui sont bien meilleures 🙁
    alors c’est normal qu’on sente le danger de perdre quelque chose de précieux qui a mis très longtemps à se mettre en place !
    je te souhaite une douce journée
    Angie

  14. Coucou Clara !
    Ravie que ton papa aille mieux, c’est l’important…
    Dans ma campagne comtoise je ne vois pas tout cela mais en lisant l’article, ça fait peur toute ces histoires de religions. Bisous Doubs et bon mardi !

  15. Merci bien de nous avoir fait lire cet article.  » Liberté ,Egalité ,Fraternité » , à croire que ce n’est plus bien compris par certains de nos jours.
    Il semblerait ,quand on entend parler, que la jeune génération musulmane se joint souvent elle aussi à ce retour en arrière …Cela est bien triste effectivement.

    Et si ne voit pas cela dans la campagne comtoise , mais il faut faire un tour dans certaines villes et on découvre vite ces changements de compréhension de certains . (et les campagnes sont dans la crainte )

    bisous d’une autre comtoise , qui pense bien à toi et souhaite meilleure santé à ton papa.

  16. Je l’avais bien reçu Clara mais n’ai pas souhaité le mettre sur mon blog pour ne pas avoir encore trop de polémique sur cet espace blog, pourtant je n’en pense pas moins et cette vidéo est affolante! Bisousssss

  17. Coucou Clara
    J’ai vu le reportage et je ne comprends pas que ces femmes se laissent mener par le bout du nez… Il y a un quartier chinois dans 13 eme à Paris.
    Un quartier Juifs dans le 11 eme rue de charonne. Pour n’en citer que deux, mais en vérité, il y en a partout qu’on ne voit pas forcément. Alors que dire à ce sujet…La France n’est plus France et ça depuis bien longtemps, il est trop tard pour revenir en arrière…La tour de Babelle est reconstruite chez nous, sauf que chacun garde sa propre langue au lieu de la partager et c’est un fait. Perso, ça ne me gêne pas dès l’instant ou le respect est là.
    Belle soirée mon amie.
    Bisous

  18. Au nom d’une religion…déjà que je déteste les religions, mais ce que j’aime vraiment pas c’est de voir des gens l’utiliser pour faire encore plus de mal…
    Je suis frappé d’amnésie ou plutôt je fais en sorte d’effacer de ma mémoire ce que j’ai vu et vécu, avant d’être breton j’étais banlieusard 😉
    Content pour ton papa
    Bonne soirée

  19. Bonsoir Clara,
    Oui aveuglement et bien-pensance sont les tueurs d’une république laïque véritable dans laquelle les citoyens veulent s’intégrer et sont heureux de le faire.
    Autrefois on a beaucoup méprisé les immigrés qui faisaient des efforts pour devenir de bons Français. Qu’est-ce qui a pris aux politiques de tout accepter ? Pourquoi ce besoin de culpabiliser sur tout : la colonisation, l’esclavage, etc ? La société a changé et nous n’avons pas à demander pardon de ce que d’autres ont fait. Certes il y a eu des esclaves noirs (vendus par leurs frères ou leurs cousins contre de la verroterie quelquefois) mais plus encore d’esclaves blancs pris dans les razzias sur les bords de la Méditerranée. Il faudrait bien regarder ce qui a été.

    J’ai relevé dans l’article « Les bien-pensants et les islamistes ont en commun une forme de tyrannie de la pensée : imposer leur vision de la société aux autres et jeter l’opprobre sur ceux qui refusent de renoncer à leur esprit critique. » Mais qui sont ces bien-pensants ?

    Il faut dire que l’Islam pratiqué par certains est le problème. On en connait les causes mas on n’a pas traité le problème comme il le fallait: aider à une véritable intégration basée sur le mérite et les efforts.

    Il ne faut pas accuser ceux qui sont différents (juifs ou asiatiques), certains sont Français de cœur vraiment ; ça nous ramènerait à une triste époque.

    Quant à notre devise « Liberté. Égalité. Fraternité. », attention à la ponctuation qui est apparue il y a quelques années. Un point au lieu d’une virgule. Ça en dit peut-être long. Liberté. Point. etc.

    Ceci étant, j’ai entendu ce reportage et j’ai été surprise que quelques-uns soient étonnés. Ça fait un petit moment que ça a commencé cette dérive.

    Il y en a du boulot pour que notre République redevienne celle que nos ancêtres ont voulu : laïque, libre, donnant à ses enfants « à chacun selon son mérite ».

    Bonne nuit et bon courage pour nous tous.
    Amitiés.

  20. Il serait effectivement temps que l’islam se dote d’Imam qui modernise la pratique archaïque de cette religion et invite les croyants à se conformer aux lois de la République

  21. Toc toc,

    Ouf il est tard, j’ai vu de la lumière j’entre.

    Je vais te raconter une histoire, une vraie pour une fois : Il y a trente six ans à cette époque mon fils aîné avait à peine deux mois, il avait neigé, ma soeur m’avait demandé la veille si je pouvais passer chez elle, elle habitait la même cité que moi mais à 500 mètres, j’y allais à pieds car après on irait au marché. Je l’avais mis dans son landau et me voilà partis. Lorsque en cours de route je vois arriver face à moi 4 jeunes de la cité 4 Maghrébins que je ne connaissais pas du tout, ils avaient pour le plus jeune 15 ans, les autres tout au plus 17 ans; j’étais sur le trottoir, eux aussi, sur la route le chasse neige était passé et avait rabattu pas mal de neige sur les côtés. Arrivés à leur hauteur j’avais supposé comme à cette époque tout le monde aurai pu le peser dans ce quartier sans histoire, que ces jeunes gens auraient pu descendre du trottoir et me laisser passer moi et mon bébé. Or il y a eu pendant quelques secondes un face à face, et l’un d’entre eux m’a dit: descends sur la route sinon on vire ton landau au sol et dépêche toi de dégager sinon…. Je n’ai rien dit, rien répondu, me disant que si je faisais des vagues je ne sais ce qui ce serai passé….
    Quand j’ai porté plainte contre X car je ne savais pas leur nom au commissariat on m’a dit on s’en occupe, mais il n’y a pas eu de suites. A cette époque j’étais loin de me douter que leurs enfants seraient dans les cités à jouer à des jeux dangereux. Mais la cité dont je te parle n’est certes pas devenue comme celle du 93 ou les Minguettes à Lyon ou les quartiers Nord à Marseille, mais il y a de nombreuses incivilités, dont dernièrement à force de vandaliser le bureau de poste ils ont réussis à le faire fermer. Par contre il y a 36 ans il y avait un commissariat mais Mr Sarko un président de la République il semblerait a fait fermer les commissariats de proximité, maintenant c’est la jungle..Et on en arrive à ce laisser aller, ces lieux de non droit….

    Que pouvons nous faire nous, pauvres citoyens bien voter mais pour qui? Car Marine dit qu’elle fera le ménage, mais à quel prix? L’autre? et …Je ne sais qui…Bref il faut être ferme et que ces cités redeviennent ce qu’elles étaient mais si je t’ai raconté cette histoire c’est que j’en connais des plus sordides dans des quartiers plus mal famés…Mais c’est dû à la démission..
    Parfois je me dis on devrait envoyer l’armée et permettre aux policiers d’y aller à coup de canons à eau…Il faut toujours des ordres..et des contrordres, on ne veut pas faire de mal on a peur de ci de ça..D’être accusé de tout et de rien, mais voilà où on en est…A empêcher les femmes y compris les leurs , et nous Françaises de ne plus oser sortir s’attabler à une terrasse de café…

    36 ans que nos politiques ont baissé les bras est-ce qu’enfin il y en aura un qui aura le courage de s’attaquer à ce mal qui gangrène tout…Si je dis 36 ans c’est parce que ce fait que je te donne plus haut me fait dire que le mal est si profond qu’il va falloir encore du temps pour arriver à l’éradiquer.

    Je file …
    bisous

    EvaJoe

  22. Je pense que c’est aux femmes musulmanes de se battre pour leurs libertés et nous on garde la notre. Par contre si un homme ne se conduit pas bien avec moi cela me concerne. Pas facile comme problème. BIsou

  23. Je crois que les femmes devront toujours se battre quelque part….
    en attendant je me bas contre une petite sciatique…
    Belle journée
    Amicalement

  24. Un sujet difficile à aborder de nos jours tant les tensions sont exacerbées..
    Ce n’est pas parce qu’on en parle qu’on est raciste.
    Douce journée CLARA
    Bisous
    timilo

  25. Bonjour cher Clara,
    Le sujet était très intéressant je suis contente beaucoup de réactions.
    Je n’ai pas le temps de lire les commentaires, je pense que tout le monde doit être de ton avis.
    Qu’on arrête de dire que nous sommes des racistes, la France comme la Belgique sont des pays très tolérants, Bruxelles est multiculturel, nous n’avons de problème avec personne, ce sont toujours les mêmes, je ne vois pas un Japonais ou un Chinois faire de leur nez, ils vivent chez nous, comme nous, chez eux ils font ce qu’ils veulent !
    Les problèmes, ce sont toujours avec les mêmes.
    Ils veulent faire leur loi, on en se laissera pas faire.
    C’est un manque de savoir-vivre de revendiquer quoi ? Nous ne serons jamais comme eux. Dieu merci…
    Bonne journée, bisous.

  26. Bonjour Clara. J’ai lu cet article qui alerte sur « la léthargie de l’occident et « l’anesthésie » des citoyens face à l’islamisme que rien n’arrête. C’est un état de faits, mais comment pouvons nous tous contribuer à arrêter cela ? La journaliste parle de « réarmement moral » et de « guerre ». Mais concrètement que pouvons nous faire, à notre niveau ? Si c’est voter pour l’extrême droite, ce n’est pas mieux pour moi… Bisous

  27. Bonjour chère Clara,
    Je passe juste pour te souhaiter une bonne journée.
    Le temps est de saison !
    J’espère que ton papa reprend du poil de la bête, je lui envoie de bonnes ondes.
    Prends soin de toi aussi !
    Tendres bisous.

  28. Coucou Clara, je suis heureuse que pour ton papa, ça aille mieux.
    Merci pour ce post. Je conclurai que, nous ne méritons pas notre monde, et un jour il aura raison de nous en tout point, et trop tard…

    J’arrive pour déposer mon modeste cadeau de Noël très en avance et faire le voeu que tout se passe bien chez toi pendant ce temps des fêtes.
    Comme je te l’ai dit, je serai en pause jusqu’au 25 inclus. On se retrouve avant la fin de l’année pour boire une coupe de champagne ensemble hi hi !
    Comme Noël est le temps des aveux (Enfin pour moi hi hi) et bien, je tiens à te remercier d’être toujours là à me supporter et me rendre visite lol ! Ne change rien c’est trop bien. C’est un plaisir de te connaitre.
    Prends bien soin de toi et de toutes les personnes que tu aimes.
    J’espère que personne ne restera seul… En tout cas pour ma part, je penserai à chacun de vous.

    Lolli

    http://ekladata.com/EwjjyUIaBAzRRskpmFxKgg6r5lc.jpg

  29. j’ai été rejetée à bercy juste le fait que je sois une femme et je suis blanche en plus…de quel droit ces gens ont plus que nous tous le fait qu’on est propriétaire de n’importe quel lieu…la terre n’appartient à personne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *