L’âne si doux

IMG_20150517_143405Photo que j’ai prise en allant vers la Hourquette d’Ancizan.

Deux hommages avec ce joli poème qu’on devrait apprendre à l’école

Hommage à l’animal que je rencontre très souvent lors de mes balades
« Les ânes étaient jadis largement présents dans les fermes comme dans les villes, pour le portage, l’attelage et les petits travaux courants. L’usage traditionnel est d’ailleurs encore vivace dans certaines vallées pyrénéennes. Les baudets pyrénéens étaient également utilisés pour la production de mules avec des juments Mulassières Navarrines aujourd’hui disparues. Réputées pour leur force, les mules des Pyrénées étaient communes en montagne mais aussi dans les Landes et la Gironde pour les travaux forestiers.
Les types d’ânes étaient assez divers et hétérogènes selon la région d’origine, Gascogne, Landes ou Pyrénées. Afin de sauvegarder la population, les derniers animaux ont été regroupés en une race des Pyrénées au sein de laquelle se distingue le type Gascon, de 1,20m à 1,35m et un type Catalan plus grand. L’âne des Pyrénées est de robe foncée, le ventre, le tour du nez et des yeux sont clairs. » http://www.racesaquitaine.fr/

et hommage au poète Françis Jammes né en 1868, dans le village de Tournay, ici dans le département des Hautes-Pyrénées. Il a surtout vécu par la suite au pays basque qui l’a beaucoup inspiré et est décédé à Hasparren, en 1938.

J’aime l’âne si doux

J’aime l’âne si doux
marchant le long des houx.
Il a peur des abeilles
et bouge ses oreilles.
Il va près des fossés
d’un petit pas cassé.
Il réfléchit toujours
ses yeux sont de velours.
Il reste à l’étable
fatigué, misérable.
Il a tant travaillé
que ça vous fait pitié.
L’âne n’a pas eu d’orge
car le maître est trop pauvre.
Il a sucé la corde
puis a dormi dans l’ombre.
Il est l’âne si doux
marchant le long des houx….

Francis Jammes

47 réflexions au sujet de « L’âne si doux »

  1. Bonjour Clara ! 😉

    Quel joli poème ! Merci pour ces hommages.

    Je me souviens de « J’aime l’âne si doux » je l’avais appris à l’école.Superbe ! 😀

    MERCI et GROS BISOUS 😉

  2. J’ai appris ce poème à l’école, moi aussi.
    A l’époque où on nous mettait encore des bonnets … d’âne.
    Merci pour ce bel hommage à nos amis poilus.
    Bon début de semaine, avec du soleil, malgré la froidure du matin !
    Bisoux, clara

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  3. …un retour en enfance bien doux avec cette poésie que nous apprenions à l’école!
    Bonne journée, bises de Mireille du Sablon

  4. Bonjour chère Clara,
    Il est beau ce poème.
    J’aime beaucoup les ânes, c’est vrai qu’ils sont doux, contrairement à leur réputation, ils sont très intelligents, courageux, bref, un animal beau et tendre.
    Bonne semaine, bisous.

  5. Je ne connaissais ni ce poème, très émouvant, ni son auteur. Cela m’a fait penser à mon beau-père qui avait lui aussi un âne mais celui-ci était très heureux ! Son seul travail : promener de temps en temps les petits enfants de mon beau-père et les gosses du village, dans la carriole !
    Allez, bisous et bon début de semaine.

  6. l’âne est un animal merveilleux, un peu cabochard, mais il peut se montrer tres doux, ah ce poeme, nous avons tous du l’apprendre , merveilleux ! bravo pour ta photo et ton texte ! bonne et heureuse semaine chère Clara, grosses bises

  7. Un billet qui donne ses lettres de noblesse à cet animal
    Moi aussi j’aime l’âne dans son pré , il est avenant avec le passant
    J’en ai un non loin de chez moi, Maxime adore aller à sa rencomtre dans le champ:)
    Ce poème est très joli
    Bonne semaine Clara

  8. Un bien gentil poème que je ne connaissais pas . Mais je me souviens bien des attelages des charrettes transportant les tonneaux de résine de pin dans mes Landes natales, dans la forêt, sur les chemins sablonneux au milieu des fougères et des bruyères, ma foi, pas de houx, mais des ânes si doux !
    En balade dans les Pyrénées, côté Atlantique, je croise de temps en temps un animal aussi très sympathique et multimillénaire : le pottok.
    Bon printemps à toi.

  9. Dans ma campagne il y a un champ avec 3 ânes qui broutent, ils viennent me voir quand je les appelle ! J’adore les â,es car ils sont intelligents. Bon lundi, bisous 😆

  10. Coucou Clara,
    Me revoili me revoilou 😉
    Mes blogs sont à peu près remis en ordre, je reprends donc mes visites sur les blogs des amis(es).
    J’espère que tu vas bien. Merci d’être passée sur mon site de moulins.
    Ce poème, que je ne connaissais pas, est très joli. L’âne, que j’aime beaucoup, est un bel animal très intelligent dont on s’est beaucoup servi pour porter des charges lourdes. Tu lui rends un bel hommage dans cet article, merci.
    Belle semaine à toi, Clara et gros bisous 🙂

  11. Petit rappel à nos années passées sur les bancs de l’école…
    nous n’avions pas droit au bonnet d’âne, donc pas de souvenir de ce
    côté-là, dommage
    bon lundi Clara !

  12. Petit clin d’oeil à notre doux poète ….malheureusement, l’ âne n’est pas toujours aussi doux… j’en garde le mordant souvenir ,pour une amie qui y a perdu son avant- bras. Comme quoi. … Méfions – nous des idées reçues ! Mais le petiot sur ta photo est tellement attendrissant ! Bonne journée.

  13. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Clara..J’aime beaucoup la photo…oh oui, il paraît si doux ce petit âne, vraiment vraiment doux 🙂
    Le poème m’a rappelé une chanson de quand j’étais gosse (et que je chantais à mes gosses)…tu te rappelles « le petit âne gris » d’Hugues Aufray…ah la la, j’adorais cette chanson…et là, je l’ai en tête..je la fredonne 🙂 🙂
    A très bientôt Clara et passe une très bonne journée

  14. Merci Clara de nous rafraîchir la mémoire avec ce joli poème. Apprend-on ce genre de poèmes dans nos écoles? J’en doute.
    Figure toi que je cherchais un thème pour lancer ma communauté, et bien grâce à ce joli petit âne je l’ai trouvé.
    Comme je ne suis pas en ce moment chez moi je te demanderais ta photo car je le trouve trop chou ce petit âne.
    Du coup comme c’est grâce à toi je le mettrais et enverrais la News possible que tu viennes t’inscrire.

    Passe une bonne journée je rentre ce soir j’ai fait les 20 ans de ma filleule.

    Belle journée et bisous.

  15. Je me souviens de ce poème, comme beaucoup, je l’ai appris à l’école.
    En revanche, je ne savais pas que l’auteur était originaire de Tournay ! Francis James, cela doit être un nom de plume, ça fait anglo-saxon !
    Bref…
    Pour en revenir aux ânes, c’est la chanson de Hugues Aufray, « Le petit âne gris » qui m’a fendu le cœur (et je n’étais pas la seule à avoir les larmes aux yeux lorsque nous devions la chanter, à l’école toujours !)
    Une mention « j’aime beaucoup », pour la photo !
    Bisous et bonne journée Clara

  16. Bonjour Clara,

    Oui, les ânes… Il me semble qu’enfant j’appris, entre autres, quelques poèmes de Francis James ; on appelait ça la récitation. Pour revenir à l’âne, ceci rencontré…, Non ! vécu – avec émotion – il y a quelques années en Auvergne : LA CHÈVRE ET L’ÂNESSE
    Belle journée de printemps aux lectrices et lecteurs d’ici et d’ailleurs.

  17. l’âne est un très bel animal qui est très intelligent, intuitif et si obstiné il a toujours une raison pour cela
    aux passionnés d’ânes, il faut savoir que si on en achète un il lui faudra un compagnon ou une compagne car l’âne seul dépérit …
    Pensées par la même occasion à K. qui adore les ânes 🙂

  18. Un poème que j’aime beaucoup et 2 ânes ont fait partie de mon enfance, avec des balades juchée sur le plus âgé !!
    Belle semaine pour toi.

  19. Bonjour Clara, quelle émotion à la lecture de ce poème que ma mère me récitait. l’âne avait sa préférence et je crois bien que j’ai hérité de ça. Je préfère l’âne au cheval qui est beau bien sûr mais souvent peureux et ombrageux et beaucoup plus imposant. Très belle photo. Bisous MTH

  20. Magnifique ce poème sur l’âne. Âne que j’♥ beaucoup, et que je caresse, lors d’expositions seulement cependant, hélas !
    Bonne poursuite de ce lundi Clara et semaine tout entière !
    Amitiés♥

  21. Coucou Clara
    Ton si joli âne me rappelle soudain celui, nettement plus rustique, qui tirait la carriole du Bonhomme « Peau de lapin »… et laissait qqs souvenirs malodorants de son passage…. Tous les quelques gosses de ce quartier de retraités de fonctionnaires s’agglutinaient autour de l’animal dès que la clochette retentissait, accompagnée des braiements de l’âne … « Peau de lapin, Peau de lapin », criait le Bonhomme plutôt d’aspect misérable … Mon grand-père, qui habitait à 100 m de chez nous, collectionnait les peaux de ses lapins pour les lui apporter pour quelques sous….
    Merci de ce partage si sympa et de bien gros bisous

  22. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Clara…ah oui, les films sur cassette VHS…j’en ai aussi plein…mais j’ai trouvé la combine en récupérant un vieux magnétoscope…et du coup, on peut visionner. POur ce qui est des films que nous avons sur bobine (tu sais, les petits camescopes), j’en ai fait mettre quelques uns sur DVD…c’est vrai que c’est assez cher, mais petit à petit, j’y arrive…Jai aussi un autre souci…ce sont les photos ou films sur disquettes…les pc ne sont plus équipés de lecteur de disquettes…en fait, la technologie va trop vite, nous n’avons pas le temps (ou les moyens) de suivre 🙁
    Et aujourd’hui encore attente d’Erwin..peut-être que ça sera pour aujourd’hui ? 🙂
    Bonne journée Clara, à très très bientôt 🙂

  23. Bonjour Clara
    Mercie de cet article sur l ÄNE tu as tout expliquer mais parfois ils avaient des charges sur le dos les Pauvres et cela ce fait encore maintenant même rebus que ils doivent souffrir déjà par certaines traditions en Espagne ils étaient battues à mort dans la foule j espère que ils ont mis à termes ceci un âne vie très vieux et s ennui en étant seule dans un Pré Mercie de ce très beau Poème à lire il est d une douceur et une Merveille je te souhaite pleins de belles choses que tout ailles bien pour ton entourage et toi même bisous Danielle

  24. Coucou Dame Clara !!! Sourire
    Un très Amical Partage, tout en douce Poésie et belle Image pour un très tendre Hommage !!! Immense Sourire
    Je te souhaite une excellente journée Dame Clara ainsi qu’une très douce semaine ensoleillée !!! Intense Sourire
    Mille tendres Bisoudoux
    ***Tincky***

  25. Bonjour, l’âne est un animal si doux, en effet, merci pour ce joli poème, je me demande si je ne l’ai pas appris, mais sa date 🙂 je te souhaite une bonne journée bisous

  26. Oh la la je constate que je n’avais pas vu ce thème pour quelqu’un qui adore les ânes … Je ne sais pas si je vais avoir le temps de faire un billet , dommage . Je me souviens l’avoir récité ce poème et concernant les ânes je ne manque jamais de photographier ceux que je rencontre .
    Bonne soirée
    Bisous

  27. Bonjour Clara,

    Quelle bonne idée que cet hommage rendu à cet animal. Il m’a toujours plu avec ses yeux si doux et ses grandes oreilles si expressives.
    Je découvre ce joli poème également.
    Merci pour le tout Clara. Je vais essayer de trouver quelque chose sur ce sujet

    Amicalement

  28. Merci Clara pour ce jolie poème. J’ai toujours aimé les ânes (à quatre pattes), leurs longues oreilles et leur regard attendrissant.
    bises

  29. Un merveilleux p’tit poème, bourré de tendresse !

    J’ai toujours eu une affection particulière pour cet animal, que l’on sent si dévoué … J’aurais d’ailleurs aimé l’avoir comme compagnon sur le chemin de Stevenson !

    Je choisis sa présence, si douce, pour joindre une pensée émue en ces jours d’horreur ………………….et de violence répétée !

    Je t’embrasse bien fort, Clara, et que ce week end de Pâques te soit malgré tout délicieux : sabine

  30. Quel beau poème CLara pour rendre hommage à cet âne si doux.bje te souhaite de joyeuses Pâques. Gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.