Le saut du procureur

A la sortie d’Argelès-Gazost, en direction d’Arrens-Marsous, se trouve un monument dédié à la mémoire des géodésiens ayant effectué la triangulation des Pyrénées. Au dessus, la route surplombe un précipice qui porte le nom de « saut du procureur ».
En 1427, le procureur du comte de Bigorre, réputé pour sa malhonnêteté, réclamait, en sus des taxes exigées, des impôts supplémentaires.


Les habitants refusant de payer ce qui n’était pas dû, le procureur alerta les forces de l’ordre et revint armé dans le Val d’Azun.

Mais les habitants se portèrent nombreux au devant des troupes et s’engagea alors un combat acharné. Les montagnards prenant le dessus, jetèrent alors le procureur et ses troupes dans le précipice qui porte aujourd’hui le nom de « saut du procureur ».

(Pyrénées-passion.info)

Et aujourd’hui, qu’y a-t-il de changé ?

Ne devrions-nous pas nous révolter aussi parfois ?

Sans perpétrer un crime, toutefois !

Une réflexion au sujet de « Le saut du procureur »

  1. …excellente fin pour un mauvais procureur ! la situation sociale est explosive, comment cela va t’ il se terminer ? pauvreté, chomage, précarité, on ne peut continuer longtemps comme celà …en attendant fêtons la st Valentin, bonne journée chere Clara, bisous

  2. coucou Clara
    allez chiche ! on se révolte et on fait le même
    coup a notre gouvernement …
    bah ! aujourd’hui c’est chose impossible , je ne
    crois pas qu’il y ai suffisamment de complicité
    et de gnack pour le faire , de nos jours hélas ,
    c’est chacun pour soi .
    bonne journée a toi , sous la pluie . bisous

  3. Bonjour ma douce Clara,
    Voilà des gens qui ont du tempérament, ce ne sont pas des moules comme aujourd’hui, on se laisse tout faire.
    Les hommes sont devenus mous.
    Une bonne révolution, je me demande si ce n’est pas cela qu’ils cherchent !
    Bonne journée amoureuse ou pas pour toi, il faut passer le 14 février !
    Bisous tout plein.

  4. Heureuse saint Valentin Clara

    Tous les amoureux en ce jour si heureux
    Verront refleurir au fond de leurs yeux
    Une douce mélodie d’amour
    Dans leur coeur de velours

    C’est ce que je souhaite à tous les couples aujourd’hui.

    Donc à toi si tu es concerné.

    A ceux dont la vie n’a pas laissé le temps de continuer à s’épanouir encore un peu près de celle ou celui tant aimé et pour différentes raisons, tout mon amour de femme et de compagne pour soutenir ton coeur brisé ou essyuer les larmes que parfois la vie impose si durement.

    Un doux jeudi pour tous et pour toi de ton amie Mariposa

  5. Bonjour ma douce Clara,
    C’est vendredi, c’est mon jour préféré.
    Il ne fait pas encore très chaud, un rien moins froid.
    On passe la journée dans la bonne humeur, elle passera plus vite.
    Bonne fin de semaine, une pluie de bisous.

  6. Bonjour ma Clara

    Je me demande ce que je vais te dire ce matin, je ne trouve pas mes mots.
    Je me suis levée un peu trop tôt.
    Alors je te souhaite une bonne journée en espérant que ce soit un cadeau.

    J’avoue ce n’est pas très expressif, mais j’ai les deux pieds dans le même sabot.
    Je m’en retourne donc au boulot pour arrêter de dire tous ces mots.

    Je suis d’humeur comique, il faut en faire ton crédo.

    Bonne journée bien au chaud avec mon amitié passée au plumeau.
    Bravo pour ton classement, ça devient sérieux par chez toi !! 😉
    Ton amie Lolli

  7. Et bien dis donc z’était pas tendre, rire tes ancêtres…..

    Rire!

    En 1968 je ne travaillais pas encore mais je me souviens que mon papa en rentrant à midi nous avait dit que son patron avait faillis être pendu au pont dans l’atelier, il n’a du sa vie qu ‘à des ouvriers qui avaient ramené les autres à la raison.

    Tu veux te révolter..On commence où?? Tu m’avertis quand tu seras prête…

    Bon dis moi Clara tu as fait comment pour ouvrir ton blog ici. Je n’ ai encore rien capté…Je pense que je vais faire en ouvrir un sans migrer et si je vois que ça correspond mieux à ce que je cherchais (car pas satisfaite énormément d’EK , je migrerais.)

    Bisous mon amie virtuelle

    EvaJoe

  8. Bonjour Clara,
    Tout d’abord, félicitations pour ton classement à ce concours ! Te voilà sur le podium !
    Quant à cet article, pourquoi ne l’ai-je pas vu hier ? Je suis passée le midi, il n’y était pas.
    Je ne suis guère étonnée que cette révolte ait eu lieu… Et l’histoire en a été marquée. Les siècles passent, mais un fond de « révolte » persiste toujours… Aujourd’hui encore… Mais tentons de rester calmes.

    Merci pour ces explications.
    Bonne journée et bisous,
    Cathy.

  9. Bonjour Clara Bravo pour ton concours ! je suis désolée j’ai qq pb avec ton blog ? déjà est-ce normal que je ne recoive pas ta new – peut-être n’en
    fais-tu pas . excuse-moi c’est très désagréable ce retard à l’écriture ! bisous !

  10. Bonjour ou bonsoir Clara

    Aïe, je n’ai même pas l’envie de me révolter !
    Bon, moi aussi, j’ai ouvert un blog chez Domi, mais je n’arrive pas à faire ce que je veux as-tu eu l’aide de Domi ?
    Je me suis abonnée à la new-letter !
    Je te souhaite un bon week-end
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    Martine

  11. Radical comme solution et en plus elle n’a rien réglée… Les gens se plaignent toujours autant !! Donc, cela ne doit pas être la bonne solution. Cherchons encore…
    Quant à la St Valentin, c’est triste de penser qu’il ne doit y avoir qu’aujourd’hui, parce qu’on nous le dit, qu’il faille penser amoureusement à sa moitié !! Pour des gens énervés de se faire prendre pour des vaches à lait, on nous prend aussi pour des moutons de pânurges, tout en nous faisant gober du cheval à la place du boeuf !! Quelles histoires !!
    Bravo pour ton texte de la St Valentin.
    Bises

  12. coucou clara! j’aime bien ce petit coin. j’y suis allée plusieurs fois lorsque je faisais mes études à toulouse. J’ai même failli aller y faire un tour à noel! bon dimanche à toi, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.