Liberté

Pour Evajoé, de la Communauté des Passeurs de mots

Le thème de ce mois-ci : la liberté

liberté

La liberté, un mot à relativiser. Elle dépend en tout premier lieu, du pays dans lequel on naît.

Quand on a la chance de naître en France, elle nous est, en principe, acquise, surtout depuis la Déclaration des Droits de l’Homme, mais à un certain point cependant.

Car « elle s’arrête là où commence celle des autres », je trouve cette citation très juste.

Comme nous vivons en société civilisée, nous sommes obligés, de nous-mêmes, de restreindre nos libertés pour cohabiter en bonne intelligence avec nos congénères.

Si nous partions sur une île déserte,  nous serions libres de faire tout ce que nous voudrions, cependant, nous ne pourrions pas voyager, par exemple, donc il existe toujours une ou des limites.

Il existe plusieurs sortes de liberté : d’expression, de culte, d’opinion, d’association, de circulation, économique, de la presse…et j’en passe, la première pour moi, étant celle de disposer de soi-même à tous les niveaux et non de subir  un esclavage quelconque et la seconde, la liberté de notre nation, bien sûr !

Tout passe par le droit et donc  par la loi et  son respect.

La loi peut être très différente selon les pays et la conception de la liberté  aussi.

Nous considérons la nôtre comme la meilleure et sans doute avons-nous raison. Pour autant, avons-nous le droit d’imposer nos idées aux autres nations ? Nous en inspirons certaines depuis longtemps et pouvons en être fiers, mais comme on dit « chacun voit midi à sa porte ».

Je me souviens, avoir entendu dans des reportages, après la chute du communisme en Russie, la phrase suivante :

« Oui, certes, maintenant, nous avons la liberté de nous exprimer, mais nous n’avons rien à manger ! ».

Que faut-il préférer ? Et cette liberté n’a pas tardé à être à nouveau bridée dans ce pays.

Ici, aussi, certains employés ne peuvent ou ne veulent s’exprimer face à leurs employeurs ni  se syndiquer par exemple, par crainte de perdre un travail qui les fait vivre à eux et à leurs familles, car il y a des priorités et « nécessité fait loi ». Finalement, la liberté est plus aisée quand on est riche ou célèbre, comme pour tout, d’ailleurs !

Pour moi, l’essentiel est qu’on ne doit pas déroger à  la laïcité qui est le ciment de notre « vivre ensemble ». Là, il ne faut pas mégoter.

Les caricatures choquent les musulmans mais moi aussi je suis choquée de voir que la République tient compte de leur régime alimentaire dans les écoles,  que des piscines ne soient pas mixtes, que des femmes voilées veuillent s’imposer partout. Est-ce que je serais en mesure, si j’étais catholique pratiquante, d’exiger, par exemple, qu’il n’y ait pas de viande, le vendredi dans les cantines,ou bien d’apposer une croix dans une classe, en aurais-je le droit ? Non, car l’Eglise et l’Etat sont séparés depuis 1905 ! Pourquoi ce comportement envers certaines communautés ? je ne me l’explique pas. Pour autant, je ne voterai jamais à l’extrême droite !

Je serai plus nuancée avec la liberté d’expression qui peut  entraîner comme c’est le cas, la mort de plusieurs personnes et tant de dégâts, à l’étranger, surtout en ce moment. On ne peut pas interdire toutes les expressions, c’est clair, mais je dois dire que personnellement, certains films me dérangent aussi par leur violence, leur pornographie malsaine, certains propos également (ceux de Dieudonné, Soral, Le Pen…) et d’autres choses qui ne me viennent pas à l’esprit à  cet instant. Eh bien, que fais-je avec ça ? Je m’abstiens de les regarder, de les écouter ou de les lire !

Donc je peux comprendre que d’autres choses encore heurtent des catégories de la population et je pense que, peut-être, parfois, il ne faudrait  pas les provoquer intentionnellement ou inutilement, même si ces personnes pourraient faire comme moi, s’abstenir de s’y intéresser. Il me semble qu’ il faut défendre cette notion seulement si c’est indispensable et si cela met en jeu notre vie quotidienne commune.

Pour conclure, je pense que chacun voit et trouve sa propre liberté, comme il le veut et là où il le veut, à condition, toujours, que cela n’empiète pas sur celle des autres et en ce moment, ça déborde partout !

Vaste sujet, qu’en pensez-vous ?

35 réflexions au sujet de « Liberté »

  1. Je suis entièrement de ton avis…
    La liberté s’arrête là où commence celle du voisin….
    Moi aussi beaucoup de choses dites me heurtent, je comprends même qu’elles puissent blesser…
    Il faut avoir une certaine intelligence d’esprit et prendre un certain recul pour comprendre qu’elles puissent me heurter sans pour cela en venir aux mains…
    Le monde est grand mais avec internet tout petit, en France, on est libre mais ailleurs…..
    Alors la sagesse voudrait qu’on comprenne que tout les peuples sur terre ne réagiront pas comme nous…
    Un commentaire qui demanderait à être plus développé…
    Douce journée CLARA
    Bisous
    timilo

  2. Bonjour ma douce Clara,
    Tu as tout à fait raison, que veut dire « liberté » » en fin de compte.
    Nous sommes des chanceux, ça c’est certain, mais il y a des limites à ne pas franchir.
    Ce que je trouve aberrant surtout en Belgique, tu ne peux rien dire contre les musulmans, si tu dis qu’ils grignotent peu à peu notre liberté, on crie, aux racistes, je ne suis pas raciste, je voudrais que tout le monde se respecte, tout le monde a le droit de penser ce qu’il veut, du moment qu’il ne l’impose pas aux autres.
    Le reproche que je fais à la religion musulmane c’est cela, dire que nous ne sommes pas tolérants ! le sont-ils ?
    L’Europe a fait beaucoup trop pour ces gens, on vient on s’adapte où on part faire son cirque dans son pays.
    Tu sais que chez nous, un imam, a osé dire cela aux musulmans, il est sous surveillance, on l’a menacé de mort.
    Si on ne fait pas vite quelque chose, cela va devenir ingérable, le peu de liberté que nous avons en fin de compte, tout va disparaître.
    La France est plus libre que la Belgique, nos humoristes n’oseraient pas dire chez nous ce que certains de vos humoristes osent dire à la TV, moi la liberté, je n’y crois pas trop, libre de se taire et de faire le mouton de Panurge !
    On pourrait en parler des heures.
    Bonne journée, bisous.

  3. Bien d’accord avec toi pour penser que la laïcité est un des piliers de notre constitution garantissant un espace de liberté pour chacun.
    Contrairement à ce que j’ai pu lire, la laïcité n’est pas une nouvelle religion anti-religion.Cela fait réfléchir quand on sait que la France fait partie des trois pays où l’on trouve le plus d’athées dans le monde avec la chine et le japon. soit 3.28% d’athées dans le monde. Certainement que l’athéisme favorise la laïcité dans notre pays mais c’est aussi le meilleur moyen de faire cohabiter les religions entre elles.
    Aux USA, impossible d’obtenir un poste dans l’administration si on se revendique athée. En Israël bientôt le droit de vote que pour les juifs.
    Défendre la laïcité n’est pas une manière de faire du prosélytisme anti religion mais bien de défendre un espace pour vivre ensemble, c’est pourquoi je n’affiche jamais un signe distinctif de mon athéisme dans les lieux publics. La laïcité seule peut permettre de préserver un espace de liberté. Liberté pour les croyants de vivre leur foi dans le privé mais aussi liberté pour les athées de ne pas être confrontés en permanence aux sollicitations religieuses.
    Il est vrai aussi que la liberté n’a pas la même signification pour tout le monde. Près de 4 millions de gens dans les rues pour défendre les libertés mais 81% accepteraient d’en perdre pour obtenir plus de sécurité.
    Bises
    Dan

  4. Bonjour Clara, entièrement d’accord avec ton billet, la loi doit être respectée par tous, si je me devais de vivre dans un pays étranger je me plierais à leurs coutumes pour ne pas les choquer sauf qu’ici ce n’est pas le cas et que ce sont aussi des français qui prônent une certaine liberté de culte avec des prières dans les rues et des femmes voilées, il me souvient de mon école publique, il y a longtemps où même la chaîne avec au bout la médaille du baptème devait être cachée !!! on est loin de ce temps là, il y a eu depuis trop longtemps un laxisme qui fait que maintenant il me semble très tard pour revenir en arrière. Bisous MTH

  5. J’ai écris ton nom Liberté
    Je l’ai trouvée bien galvaudée…
    Elle commence dit-on
    lorsque celle de notre prochain se termine
    laissons un espace à chacun
    et la parole à tous
    mais ne perdons pas nos valeurs
    par aveuglement
    ni le respect de l’autre…

    Merci Clara pour le recueil, je te ferai un « gribouillis dédicace » par carte si tu me passes ton adresse voir Contact mail sur le profil Blogger
    Tu me diras ce que tu en penses

  6. Bonjour chère Clara, la liberté est ce qu’il y de plus précieux, car elle permet de penser sans restriction, c’est comme pour un oiseau avoir l’usage de ses ailes ! …La liberté dans le respect de l’autre . Là encore, si on observe la nature, les animaux savent vivre sur un territoire sans empiéter sur celui des autres. Défendre ses droits à la liberté devrait se faire sans violence….
    C’est un thème si vaste ! Tout intégrisme religieux quelqu’il soit est hélas une entrave à la liberté d’être soi ! Et cette montée là, est inquiétante…
    Mes amicales pensées.

  7. liberté j’écris ton nom…………..
    que les étrangers qui viennent chez nous, bien reçus, s’adaptent ou retournent d’où ils viennent pour faire leurs exactions
    bises Clara
    joellee

  8. chère Clara, que peut on ajouter quand on pense comme toi ??? les autres coms montrent bien que nous sommes nombreux à etre en accord avec toi …la Liberté, la Laîcité, respect des religions et des athées, ce n’est pas le cas partout, défendons nos lois, oui défendons les …ceux que nous accueillons, doivent se plier tout naturellement à nos lois, il y a eu trop de laxisme, nous pouvons vivre ensemble, avec les mêmes lois, les Nôtres…
    la liberté d’expression, il est évident que certains ne comprennent pas toutes les formes d’humour, il nous faut y veiller, et éduquer les jeunes dans ce sens…merci chere Clara, bonne journée et bises

  9. cela voulait dire quelque chose de beau autrefois
    De nos jours, il ne sonne pas si bien ce mot Liberté
    Donner la liberté de bafouer à tout va, moi, cela ne me plait pas !!!!!!
    Et moi, je ne suis pas un mouton de Panurge , j’ai trop de respect envers la vie , les gens, ……..
    Et ta citation est tout à fait vraie
    Bonne journée 😀

  10. Bonjour Clara,

    Et dire que j’ai hésité de mettre à l’honneur ce thème après les temps troublés que nous avons vécu en France, mais finalement je n’ai aucun regret car tu as mis un texte qui répond totalement à ce que je ressens quand j’écris Liberté, voir même quand j’échange avec mes amis, et tous ceux qui ont mis des commentaires ont des idées fort pertinentes et s’inquiètent tout comme moi de l’espace que l’on laisse en notre beau pays de France à la Liberté, notre Liberté.

    Je suis comme toi lorsque je n’aime pas voir tel chose, quand tel livre ou journal me donne un sentiment de malaise je ne le lis pas, même quand Marine le Pen parle je change de chaîne ou de radio…Avant je l’écoutais pour pouvoir contrer ses idées maintenant je n’en n’ai plus besoin.

    Hier sur un réseau social bien connu je dialoguais avec une jeune femme d’Algérie, elle me parlait des manifestations contre Charlie Hebdo dans son Pays et m’ajoutait tu vois c’est notre liberté d’expression et je trouve que toute liberté de dire ou d’écrire n’est pas bonne, je lui ai donc expliqué qu’elle confondait la liberté que l’on peut avoir de dire ceci ou cela avec l’apologie de la violence, et ici du terrorisme, qu’il ne fallait pas se tromper, ne m’ayant pas répondu je ne sais ce qu’elle en a pensé…
    Je pense qu’il y a toute une éducation à reprendre, et c’est bien à l’école que l’on commence à grandir, même si la famille est aussi le lieu, mais on passe beaucoup plus de temps à l’école, collège lycée que l’on en passe dans sa famille.
    Il y a tellement eu de laxisme que maintenant pour tout reprendre cela va être de longue haleine.

    Il existe un journal en Algérie qui s’appelle Liberté (le droit de savoir, le droit de s’exprimer) beaucoup de nos concitoyens devraient s’en inspirer…..

    Au nom de la communauté des passeurs de mots je te remercie d’avoir écrit sur le thème de janvier.

    Belle journée et bisous d’EvaJoe

  11. Je dirais en premier que la religion devrait se vivre en famille point barre. .Le respect et l’éducation se fait en tout premier par les parents, ne mettons pas tout ou presque sur le dos de l’école , voir des profs .

    l’essentiel est qu’on ne doit pas déroger à la laïcité qui est le ciment de notre « vivre ensemble ». Là, il ne faut pas mégoter.

    Je me suis permise de reprendre ta phrase car elle dit bien ce qu’elle veut dire.
    Venir vivre en France doit avoir du bon si l’on vient autant !!

    Quand une émission ne me plait pas , je ne la regarde pas idem pour un journal , une revue etc etc .
    La liberté c’est de ne pas oublier nos droits mais aussi et surtout nos devoirs .

    Bonne journée Clara
    Amitié

  12. Clara, la liberté oui bien sûr mais celle-ci ne doit jamais empiété sur celle des autres. Moi je suis choquée parfois de certains dessins/propos concernant Dieu par exemple. Je n’irais pas tuer à cause de cela mais je reste choquée et donc pas contente de cela. Nous ne pouvons pas non plus accepter que des personnes impose leurs loi dans nos pays, comme eux n’acceptent pas la notre dans le leur. Mais cela est un autre débat car c’est au gouvernement de dire STOP, comme dans les autres pays ou qu’ils soient…………Bisous vaste débat oui.

  13. Je pense qu’il faut rester vigilants en Europe aussi Clara pour pas que des catastrophes ne prennent le relais, parfois des interêsts se mettent en avant et par les armes ou la peur, renversent les libertés
    gros bisous
    Angie

  14. Je suis pour la liberté d’expression et la France est un modèle dans ce rayon par rapport à beaucoup de pays. Moi aussi je suis fière de mes petits-enfants, mon trait d’humour n’est pas passé ! Bonne fin de semaine, bisou 😆

  15. Oui, ma conclusion serait la même que la tienne « En ce moment, ça déborde de partout ! »

    J’ai beaucoup apprécié le diaporama que tu m’as envoyé « l’histoire de ce papy » !
    Qu’aurait-il dit, lui ? Je pense qu’il aurait eu ces mots « La liberté est un choix ».

    Et, justement, je ne pense pas que la liberté soit plus aisée lorsqu’on est riche ou célèbre…Tout dépend de « l’attitude » que l’on adopte alors !
    Beaucoup d’hommes riches ou célèbres se laissent emprisonner dans une image construites de toutes pièces par les milliers de regards qui fusent sur eux et leur vie. Il faut alors un sacré courage et une sacrée force de caractère pour parvenir à s’en détacher …….

    Tout est une question d’attitude et de foi personnelle , pour résumer car…on pourrait remplir des pages et des pages sur ce si vaste sujet !

    Je ne sais d’ailleurs pas encore de quelle façon je vais l’aborder , j’attends « l’étincelle » (sourire). BISOUS tout plein : sabine.

  16. Je suis en parfait accord avec toi , la liberté s’arrête là où commence celle des autres. Pour ce qui est de la laïcité elle est primordiale justement pour permettre à tous d’avoir ces choix propres en matière de religion .
    Et pourtant j’habite un département où la séparation de l’église et de l’état n’est pas appliquée puisque en Moselle tout comme en Alsace nous sommes encore régis par le concordat , que justement dans les années où j’allais à l’école il y avait un crucifix dans toutes les salles de classe ( chose qui entre parenthèses faisait hurler mon père instituteur originaire du centre ) Il fut un temps où les repas du vendredi comportaient obligatoirement du poisson , et ne parlons pas du vendredi saint ( férié chez nous ) . Les cours de religion sont encore obligatoires à l’école et il faut une dispense pour ne pas y assister .
    Pour le reste, le droit d’expression, je pense que chacun est libre de sa parole et si un certain nombres de discours me choquent énormément, je reconnais qu’il faut quand même laisser dire pour mieux contrer les arguments avancés .
    Bonne journée
    Bises

  17. la liberté est tout-d’abord de se sentir libre de vivre sa vie comme on a envie…quand je pense que dans certains pays,les femmes ne peuvent pas faire ce que nous faisons nous en France,les femmes sont de plus en plus libres…ne pas être libre,c’est être soumis à l’autre ou à une communauté et ça je ne veux pas…

  18. salut
    La liberté est un bien précieux qui nous vient de la révolution de 1789
    Beaucoup d’hommes et de femmes sont morts pendant les guerres mondiales du 20ème siècle
    Alors préservons là de ces religions qui veulent nous la retirer
    bonne journée

  19. Bonjour Clara,
    Il aura fallu que ces terribles attentats surviennent et fassent tant de victimes pour faire, enfin, prendre conscience à nos dirigeants qu’il était urgent de réinstaurer la morale à l’école et d’évoquer également la laïcité ! La liberté c’est aussi respecter celle de son voisin. Il y a les droits, certes, mais il y a aussi les devoirs ! Certains peuples devenus plus « libres », notamment dans le domaine de l’expression, en ont perdu le respect de l’autre, ou partent ailleurs pour se « défouler »…
    Mais trop de liberté peut tuer la liberté… Il faut en connaître les limites et les respecter.
    La liberté, c’est donc avant tout le respect de l’autre, à mon sens.
    Mais il y a tant à dire sur ce sujet !!
    Bisous amicaux,
    Cathy.

  20. je suis entièrement de ton avis et chez nous en France, les étrangers qui arrivent devraient se plier à nos coutumes quand ils sortent, s’habiller comme nous, manger comme nous et si nous allons chez eux nous devons leur façon de vivre également

  21. Bravo Clara . Tu as su exprimer clairement la liberté et la laïcité . J’approuve vraiment ton texte .
    Cathy dit , elle , que « la liberté est le respect de l’autre  » .
    mais il a forcément des limites et c’est cela qui est difficile à peser , faire comprendre et respecter.
    Un exemple tout simple. « Charlie Hebdo  » était posé dans mon salon . Sachant qu’une amie musulmane allait venir , mon fils se dépècha de le mettre hors de vue . Je fus très choquée mais ne refuse pas de réfléchir. Où est le respect , où est la liberté ? Le respect de sa religion et le soin de ne pas la choquer ? Ma liberté de lire ce que bon me plait ,à mon domicile qui plus est …? Mon fils évita le « problème », il a eu peut-être raison … Où se stoppe la liberté de chacun cependant ?
    Ce sont ces petits exemples qui deviennent ensuite des montagnes et des murs d’incompréhension.
    Il y eut le silence et le doigt sur la bouche de tous à propos de ces sujets depuis longtemps , il faut maintenant pouvoir dialoguer. Il était temps que l’on se mettent à parler franchement des concepts républicains pour ne pas les anéantir, temps de se remettre à les faire comprendre et assimiler dans les écoles et les faire respecter dans la vie avec l’autre par tous .
    Encore merci à toi, Clara de nous faire réfléchir et ouvrir ces dialogues.
    Bisous

  22. Ping : Liberté si on en parlait.... | Un jour, une plume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *