Naître fille (11)

contre le voile

Non, je ne suis pas d’extrême droite, mon cœur est plutôt à gauche toutes !

Pour autant, je ne vais pas me taire pour être dans le « politiquement correct » et ne laisser la parole qu’à ces gens-là sur les sujets qui fâchent, et par peur d’être traitée d’islamophobe !

Vous le savez, je tiens beaucoup aux principes de laïcité de notre pays et je constate qu’il est bien mis à mal, de plus en plus chaque jour. L’islamisation à outrance de notre société me choque énormément. Quand je vais chercher ma petite-fille à l’école, je vois par exemple, de plus en plus de femmes voilées et plus qu’un peu. Pour certaines, elles appliquent à la lettre le fait qu’on ne doive voir que leur visage et leurs mains (quand celles-ci ne sont pas gantées !).

Je n’ai rien en commun avec ces femmes et je me trouve dans l’incapacité de leur parler, de leur dire bonjour. Pour moi, féministe convaincue, leur vue m’est intolérable.

Et ce n’est pas de l’intolérance. Peut-on être « tolérant » envers une secte ou tout extrémisme ?  On a vu par le passé où cela nous a menés.

Ce communautarisme islamisme fera qu’on ne vivra plus ensemble mais côte à côte et que l’intégration ne se fera plus. Quand allons-nous comprendre que notre mixité sociale est en danger ?

Je vous mets ici un article du journal Marianne sur ce grave sujet de  : Alban Ketelbuters Doctorant en études littéraires à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), membre de l’Institut de recherches et d’études féministes ; doctorant en Histoire & civilisations à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

« Le 8 mars 1979, les femmes iraniennes descendaient massivement dans les rues de Téhéran afin de s’opposer au port obligatoire du voile islamique. Ces images et ces témoignages sont accessibles sur Internet. On y voit pléthore de femmes conquérantes, libres, les cheveux aux vents, s’appropriant l’espace public au nom de ces aspirations universelles que sont l’égalité et la liberté.

Le 16 mai 2014, une autre manifestation a eu lieu. Trente-cinq ans plus tard, nombre de femmes iraniennes descendaient à leur tour dans les rues de Téhéran pour réclamer davantage de sévérité contre celles qui ne respectent pas le port du voile, les « mal voilées ». Les femmes, scrupuleusement séparées des hommes, portaient toutes sans exception un tchador aussi noir que le pétrole. La Révolution islamique avait fait son œuvre.

Les sociétés humaines peuvent régresser. Et la France n’est pas à l’abri de ce type de régression. Certes, notre pays n’est pas aux mains des mollahs. Nous ne vivons pas dans une théocratie islamique. Et les musulmans constituent une fraction minoritaire du peuple français. Pour autant, l’islam radical est une réalité concrète de plus en plus violente. Le voile islamique, marginal il y a trente ans alors qu’il y avait déjà des centaines de milliers de musulmans en France, n’a jamais été aussi répandu. Le niqab salafiste et la burqa imposée aux Afghanes par les Talibans ont fait leur apparition dans notre démocratie. Près d’une centaine de lieux de culte musulmans diffuseraient les thèses radicales salafistes auprès de leurs fidèles. Le ministre de la Ville recense près d’une centaine de quartiers français similaires à Molenbeek, Molenbeek faisant figure de bastion djihadiste. Quant aux attentats terroristes, ils sont toujours plus fréquents, plus sauvages et plus spectaculaires. Près de 150 personnes ont été exécutées en 2015 au nom d’Allah ici-même. Mais l’islam radical ne se cantonne pas à la France, il menace le monde entier.

Dans ce contexte, le voile, quelle que soit sa longueur, apparaît de plus en plus comme un étendard politique et prosélyte. La laïcité garantissant le libre exercice des cultes et la liberté d’expression religieuse, dès lors qu’elle ne trouble pas l’ordre public, les femmes musulmanes ont le droit de porter le voile dans l’espace public. Mais la gauche et les féministes peuvent-elles à la fois lutter contre les stéréotypes liés au genre, invoquer sans cesse l’égalité, l’émancipation ou l’universalité des droits et s’émerveiller d’une telle régression sociale ?

Pourquoi le discours change-t-il du tout au tout d’un fondamentalisme à l’autre ? La moindre déclaration sur l’IVG d’un dirigeant catholique, fût-elle insupportable, provoque instantanément fureur collective et dénonciations. Mais quand l’islam radical, sous couvert de mode pudique, fait son entrée par la grande porte des enseignes vestimentaires, les critiques les plus légitimes sont dénoncées comme une stigmatisation raciste. En occultant complètement la dimension politique et machiste du voile dans tous les pays musulmans, nous fermons également les yeux sur le contexte international tragique et inhumain, pour les femmes en particulier, dans lequel nous vivons. Ces Occidentales dorlotées qui se réclament du féminisme ont-elles la moindre pensée pour les deux mille femmes et filles enlevées et voilées de force par Boko Haram ? Ont-elles seulement conscience que la révolution islamique ne s’est pas arrêtée aux frontières de tel ou tel pays, mais qu’elle essaime partout, d’un bout à l’autre du globe ?

Ce relativisme propre aux démocraties occidentales est-il encore acceptable sachant que le voile est l’un des outils de propagande de dictatures comme l’Arabie Saoudite et l’Iran, et une question de vie ou de mort dans nombre de pays du monde ? »

 

44 réflexions au sujet de « Naître fille (11) »

  1. Bonjour Clara

    Je suis d’accord avec toi et comme tu le fais aujourd’hui nous devrions tous dire notre désaccord. Les femmes voilées me gênent, je ne sais pas ce qu’elles pensent mais savent-elles que le voile est une prison ? On les a persuadées d’autre chose. 😕
    L’islam radical est comme le ver dans la pomme. Que sera la France de demain ? Va-t-on nous imposer des idées ? des lois ? C’est intolérable ! 👿

    Merci pour ton post ce matin, il dit tout haut ce que d’autres pensent tout bas.
    Merci pour l’article du journal Marianne de Alban Ketelbuters.

    GROS BISOUS !!!!

  2. C’est vrai que ces fantômes noirs me dérangent, moi aussi.
    Je me sens incapable de leur adresser la parole tellement je sens, au travers de ce voile, leur envie de montrer qu’elles sont différentes.
    Je ne les sens pas du tout soumises, comme certains le disent, elles me paraissent plutôt arrogantes.
    Je me trompe peut-être mais c’est ainsi.
    Par contre, dans leurs pays, c’est une toute autre histoire et le témoignage ci-dessus en est une criante vérité.
    Bon mardi … avec des orages annoncés … Grrr
    Bisoux, chère clara

    dom

  3. Qu’on soit de gauche ou de droite, on est plus au moins intolérant à ceux qui sont différents surtout dans leur mode de vie. Ces femmes voilées sont pour beaucoup heureuses de l’être, de leur soumission, je dirais même fières parfois et face à nos regardent qui condamnent elles le sont encore plus. Elles revendiquent leur voile. Laissons les se voiler dans la rue si elles le souhaitent. C’est peut être leur seule liberté, laissons leur. Par contre il ne faut pas accepter ce voile dans certains métiers de contact avec les autres ou cela peut être gênant. Bisous

  4. Bonjour chère Clara,
    Je suis entièrement d’accord avec toi.
    Pour moi, c’est de la provocation.
    Dans des pays comme les nôtres c’est inacceptable.
    On laisse tout faire, ces gens prennent de plus en plus le pouvoir.
    Tu sais, je pense qu’il y a beaucoup d’argent derrière tout cela.
    On préfère fermer les yeux.
    On ne devait pas accepter leurs coutumes, ils vivaient comme nous, ou ils repartaient
    C’est de pire en pire que l’on voit ces femmes habillées de la tête aux pieds.
    Chez nous à Bruxelles, il n’y a plus que cela, depuis les attentats, elles sont encore plus nombreuses.
    Je n’aime pas l’extrême droite, ce sont les seuls à voir le danger.
    Je pense que c’est trop tard, nous serons bientôt tous des islamiques.
    L’avenir me fait peur.
    Bonne journée, bisous.

  5. Je ne peux accepter tout ce qui avilit …
    Porter le voile pour montrer sa différence me semble être une régression surtout au niveau religieux. J’ai connu l’époque des « cornettes » et le pouvoir que cela leur donnait en cours de religion…
    Bises du jour de Mireille du Sablon

  6. merci pour ce bel article chere Clara, comment ne pas etre en accord avec toi, ce voile me met mal à l’aise aussi, contraintes, provocatrices, je ne sais pas trop, mais ces femmes me dérangent ! je connais assez bien la Turquie, j’y suis allé il y a trente ans, pas de voiles (voile interdit par la constitution) il y a vingt ans , des voiles noirs apparaissaient, et j’ai vu recemment un reportage sur un discours d’Erdogan, s’adressant à des femmes, toutes voilées, et ce Monsieur prètend supprimer la contraception, voilà l’avenir des femmes turques et de combien d’autres pays ? qu’est devenue la Turquie laïque ? c’est leur problème, mais défendons notre laïcité, aucune concession à ce voile ! merci Clara, bonne journée, grosses bises

  7. j’ai connu il y a 30 ans une dame très émancipée , qui élevait seule sa fille, qui était merveilleusement bien intégrée, je viens de la revoir, elle porte le voile, j’ai eu de la peine pour elle, elle subit le joug de sa famille, de son frère, c’est intolérable!
    le voile est pour moi signe de soumission complète de la femme.
    Comme toi je suis plutôt gauche que droite mais j’avoue que je suis plutôt allergique au port du voile.
    bonne journée
    danièle

  8. Coucou Clara,

    Un sujet brulant qui nous amène à réfléchir !

    Je vais aller un peu plus loin en soulevant ce mal français qui pose cette question:

     » Pourquoi la société française échoue dans la digestion de son passé colonial ? »

    Je te recommande vivement ce livre « Les Mémoires Dangereuses », un dialogue passionnant avec le romancier Alexis Jenni, l’historien Benjamin Storaet.

    Sans être ni “tout à fait une colonie, ni tout à fait une République”, la société française se maintient aujourd’hui dans un fébrile “entre-deux”. C’est dans cet entre-deux, (comme le “clair-obscur” d’ Antonio Gramsci), que surgissent parfois les montres.
    Le mythe d’une société postcoloniale apaisée, détachée de ses origines, ne s’est pas installé en France, contrairement a ce qui est vécu en Grande Bretagne, par exemple !

    L’une des seules manières de sortir de la “terreur dans l’Hexagone” (titre d’un livre de Gilles Kepel, que je te recommande également) tiendra dans la manière dont la société française sera capable de mettre fin au processus néfaste de ces “mémoires dangereuses” pour tendre vers un temps retrouvé de mémoires apaisées, débarrassées des haines, reconnaissant enfin les “brassages qui irriguent la France plurielle d’aujourd’hui”.

    Bises et bon mardi – ZAZA

  9. J’ai gardé un souvenir épouvanté de ma visite en Turquie il y a 25 ans, je n’avais jamais vu dans mon sud-ouest de campagne de Burka, et mêle sans cela, dans la rue ces dames allaient vaquer à leur marché en robe longue noire et voile noir et en plus elles arboraient d’affreux imperméables noirs marrons ou gris, une horreur, Pourquoi les enlaidir ainsi , certaines sont si belles ! Ca c’est la jalousie et le le poids de l’homme qui veut s’accaparer son bien, quelle iniquité !
    Je ne fais pas de politique ici, mais la femme quelle qu’elle soit ne mérite pas ce genre de traitement, elles se soulèveront contre la volonté ridicule des mâles cela est certain, car le bien de la société vient des femmes la plupart du temps…

  10. Ces femmes-là doivent être soumises et obéir sinon….bien souvent ont les menaces d’enlever leurs enfants et de les renier
    c’est arrivé à une amie marocaine qui venait régulièrement me voir et lorsqu’elle s’est mariée avec X on lui a interdit formellement de venir chez moi !!!
    Amicalement

  11. 😥 Sortie d’écoles, supermarchés :de plus en plus, de toutes jeunes filles, voire des petites filles, le visage enserré de ce tissu  » coquet et seyant « , marron, ou noir, pour les vraiment très petites, des bandeaux, ou des fichus mis en pointe, est ce la volonté des pères ou des mères ? je m’interroge…j’ai du mal à vivre dans la repentance permanente de la colonisation; l’intégration de ces populations venues librement dans l’hexagone se doit d’être effectuée de l’intérieur même des communautés;

    confrontée tous les jours à des réfugiés du moyen orient , je vois et j’admire la volonté de ceux là d’apprendre langue, la culture, de se fondre le plus vite possible et le mieux au pays accueillant, (j’ose le mot accueillant… quitte à recevoir une volée de bois vert ) Les femmes voilées sont aussi parfois au teint laiteux, aux yeux bleus, converties de fraiche date, prosélytes extrêmes ,souvent méprisantes dans le regard porté sur nous, ne sont elles pas la vision même de leur guerre contre l’Occident ?

    Bonne journée, malgré ces constats tristissimi

  12. Bonjour Clara, entièrement d’accord avec toi, dire que dans certains pays les femmes, nos soeurs se battent pour avoir la liberté de se vêtir normalement!!!! et ici ces fantômes me font peur, je me souviens d’une de mes petites filles en voyant une dans la rue a dit : « mais c’est Belphégor » quand je vois qu’à Bar sur seine des gamines de 14 ans que l’on a connu vêtue comme tout le monde ici ,en France, je me dis que quelque chose ne va plus dans notre pays, quand je suis arrivée dans cette province champenoise, il y a maintenant plus de 50 ans, on ne voyait pas la différence entre les cathos (dont je suis) les athées et les musulmanes. Je me demande quand cela a commencé de basculer! cela n’augure rien de bon pour l’avenir et on récoltera ce que d’autres ont semé. Bisous et bonne journée MTH

  13. Je rejoins de tout point ton article et comme toi, je ne suis raciste ni islamophobe. c’est insupportable de voir des jeunes femmes « triomphantes » dans leur tenue alors que dans les pays du moyen orient, les pauvres se battent pour être libres .

  14. Moi ça ne me gêne pas que des femmes se voilent si elles le choisissent de leur propre chef…car le voile (non intégral) qui cache uniquement les cheveux est un simple ornement féminin comme d’autres chez nous porteront un béret ou des boucles d’oreilles.
    Le problème tu le soulèves très bien, c’est que la plupart du temps les femmes de confession musulmane le portent parce que les hommes de leur famille le leur imposent. Et ce problème-là, nous ne pouvons pas le résoudre à leur place. Et je crois que l’interdire ne sert qu’à renforcer le phénomène.
    Par contre le voile intégral est vraiment dérangeant que ce soit chez nous ou ailleurs car il montre bien la régression de liberté de la femme ce que le Coran ne préconise pas d’ailleurs…
    Je suis contre toutes les manifestations de religion quelles quelles soient car nous sommes dans un pays laïque et nous devons préserver cette laïcité coûte que coûte, surtout dans les écoles et dans le cadre du travail.
    Mais n’oublions pas que les personnes de confession catholique affichent eux aussi un peu trop souvent leur signe d’appartenance à leur religion dans le cadre de leur travail…A méditer !

  15. de toute façon que leur dire ? et puis généralement les hommes sont à coté et la dernière fois dans le bus qu’une femme était ainsi archi voilée et gantée !! l’homme qui était à ses cotés son mari je pense m’a jeté un regard très noir !!… je me suis dis que zut j’avais aussi le droit de la regarder cette femme emprisonnée !!…

    moi aussi ça me choque et ça me dérange ….cela rappelle des temps anciens ou actuels ou la femme n’existe pas ou selon ce que veut en faire l’homme mysogine …

  16. Bonjour Clara,

    Et bien voilà un sujet d’actualité qui va nous rapprocher même si nous nous sommes jamais éloigné mais c’est juste un clin d’œil…

    Entièrement d’accord avec tes propos et je les assume moi aussi entièrement et je ne passerais pas pour une islamophobe non plus. Le texte d’ Alban Ketelbuters correspond tout à fait à ce que j’en pense moi-même…

    Je sais qu’une femme française qui se marie avec un musulman est obligé d’embrasser sa religion si je puis dire, contrairement à la religion catholique, je donne un exemple une femme catholique voulant épouser un luthérien peut le faire et personne ne s’opposera à son union et elle pourra même se marier soit dans une église pour catholique soit dans une église évangéliste.

    Hier sur France 2 J’ai vu les femmes du Pakistan et je cite :

    Au Pakistan, des femmes osent défier l’ordre établi. Rouler à vélo sans son père ou son mari, boire un café en terrasse, autant de gestes apparemment simples, mais qui bousculent les lois et les traditions. Autant de gestes qui peuvent également leur coûter la vie. Zenith Irfan a 21 ans et adore conduire sa moto. Aucune loi ne lui interdit de conduire, mais au Pakistan, République islamique conservatrice, les femmes sont souvent enfermées dans la tradition.

    Je ne sais si tu l’as vu, mais je me dis que si elles dans leur propre Pays islamique ose défier, nous, en France nous devons nous élever contre toute forme d’intransigeance qui enferme la femme dans un voile…Voire dans des vêtements où l’on ne voit pas grands choses.

    Il y a 20 ans quand j’allais récupérer mon dernier fils à l’école je ne voyais aucune femme habillée de cette manière, parmi ses copines de l’époque, deux ont le voile intégral depuis qu’elles se sont mariés, je les ai côtoyé elles venaient jouer chez un petit chrétien..Jamais les parents ne leur ont interdit quoi que ce soit, maintenant si elles le croisaient dans la rue elles passeraient leur chemin sans le regarder.
    Aujourd’hui mon petit fils a le même âge que mon fils à l’époque que je cite plus haut, je vais de temps en temps le chercher à l’école, et son école doit avoir un nid…Car c’est deux mamans sur trois qui portent le voile, cela va de l’intégral au foulard…Je ne reconnais même plus la ville ou j’ai habité pendant 12 ans. Comme dit mon fils aîné je me demande parfois si nous sommes encore en France. Si certaines font soumises d’autres sont plus arrogantes…Triste réalité…

    J’ai manifesté contre le voile intégral des femmes en Afghanistan ordonné à l’époque par les talibans, on portait toutes et tous un petit grillage sur nos vêtements…Hélas qui nous a suivis à l’époque si peu….
    Parfois on se bat contre des moulins à vent, mais quand la cause est grave et menace l’humanité entière on reste assis sur nos chaises sans bouger en regardant les autres se lever….

    Il y a tant et tant à dire….

    Belle journée ensoleillée et bisous

    EvaJoe

  17. Je suis entièrement d’accord avec toi, tant pour tes options générales que pour ce que tu exprimes dans cet article.

    En fait, il est certain que que nous voyons de plus en plus de femmes voilées et cela m’insupporte comme toi pour les mêmes raisons.
    Par contre, je connais beaucoup de femmes musulmanes qui s’habillent sans signe(s) extérieur(s) de leur foi … Dommage qu’on ne parle pas assez de celles-là.

    Sans être « people » , j’ai beaucoup d’admiration pour la reine Rania de Jordanie qui montre un bel exemple et persiste dans son combat pour les femmes, même si elle a reçu bien des menaces d’extrémistes dans son pays.

    Bien cordialement , Clara.
    Clio.

  18. bonjour, moi je ne les supporte plus, encore le simple foulard, ça va, mais il est considéré comme un voile; quand je vois une burka je bous, et je balance à la nana qu’on est en France; bon, je ne m’en prends pas aux salafistes que je croise, pas folle, mais crois moi ça me démange; ces mécréants nous haïssent à un point que tu n’imagines pas, j’ai eu une violente altercation avec un mécréant qui osait critiquer la France, je lui ai dit de retourner dans son pays, malheur! je me suis fait, mais insulter, mais grave, et il ose me dire : je suis plus français que toi! ce à quoi je lui ai rétorqué que ça m’étonnerait !! plus français que moi pour toucher toutes les aides auxquelles moi française de souche je n’ai pas droit; je ne peux plus fermer ma bouche, et je leur montre bien ce que je pense d’eux; dans le bus, les mécréantes demandent à la française (moi) de se lever pour leur laisser la place, jamais de la vie, alors ça discute en arabe en me regardant, ou bien en français : ça ira maman, tu vas tenir le coup, tu n’es pas trop fatiguée? moi je rigole, j’attends qu’elles osent me demander clairement de me lever; j’ai la carte d’invalidité 😉 quand j’en ai marre de les entendre, je la sors ostensiblement, et là, ô miracle, plus un mot, plus un regard 😆 la France est devenue un pays musulman, la nouvelle génération veut nous mettre dehors, tout simplement; les français s’endorment, le gouvernement devrait interdire les burkas et les djellabahs, mais c’est son électorat; ça craint, il sera bientôt temps de partir, bonne journée, bisous ps je n’ai aucune peine pour celles qui sont en burka ou avec le voile, elles le font par provocation, et bien nous faire sentir que nous ne sommes plus chez nous

  19. Le voile est une question qui fache , dans la mesure ou il est consentement porté , perso cela ne me dérange pas outre mesure dans le mesure ou moi je ne le porte pas , ce qui me gêne ce sont leur façon de nous l’imposer en bravant les interdits , perso, lorsque je vais dans leur pays, je respecte, et je me couvre la tête dans certaine visite , ça me paraît logique , le voile n’est pas le fond du malaise actuel grandissant, ce qui me fait peur c’est la haine qui en découle.on ne doit pas tout mélanger, et là c’est vrai que tout gouvernement confondu, les erreurs et le laxisme se sont gravement accumulés , et voilà le résultat
    Le matin, lorsque je me lève, je me soucis guère de ce que je vais croiser dans la rue,j’essaie simplement de vivre le plus dignement possible avec le moins d’appriori possible , mais cela dit j’ai mes opinions , je me tiens aussi sur mes gardes éthiquement parlant pour ne pas me laisser déborder , je suis fille d’immigrés et je sais ce que c’est que de subir le racisme donc , j’essaie de vivre en bonne intelligence et je me dis que tous ne sont pas irrespectueux et je veux y croire , …
    Bisous Clara
    @ bientôt

  20. Un sujet fort d’actualité, Clara. En tout cas, le port du voile est loin, déjà dans le temps, pour nous. Depuis 1968-69 que nous le portons plus en communauté. Toutes ont bien pris le tournant. Alors, pourquoi en installerions-nous d’autres groupes, hein ! Cherchez l’erreur, docteur, comme on dit … question difficile à gérer … ouf ! Lorsque l’on va ailleurs, nous, nous nous adaptons et nous n’imposons pas … espérons un juste milieu …
    Bonne poursuite de ce mardi Clara
    Amitiés♥

  21. Bonjour Clara?

    Mais comment ne pas être d’accord avec toi, Le drame est que cela prends de plus en plus d’extension, je ne suis pas du tout pour les extrêmes mais j’avoue mon inquiétude devant cette situation.
    bises bien amicales.

    Henri.

  22. Bonsoir Clara
    ton article est très clair et tu as raison de dire ce que tu penses le texte l explique bien c est vrai que le Voile dérange bien sur surtout quant elle sont des pieds à la tête nous ne savons pas si vraiment il y à une Femme en dessous par contre certaines c est de la provocations et beaucoup d autres subis leur Famille et Mari elles ont non peur c est même affolant mais ces Hommes sont des arriérer tout simplement ce sont eux qui commandent et non elles et leurs Familles sont Pareils rein ne change et de plus plus nous les croisons par cons un foulard sur la tête qui ca

  23. Je comprends ce que tu dis
    C’est leur façon d’honorer leur religion et leur dieu
    Il y a tellement à dire encore…
    Bonne réflexion en ce jour
    Gros bisous

  24. Un vaste sujet ..
    Chacun est libre de croire et de pratiquer la religion qu’il veut mais les règles qui encadrent cela doivent être appliquées
    La république laïque est souvent trop complaisante
    Douce journée Clara
    Bisous
    timilo

  25. Tu avais lancé un sujet brulant et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire toutes les réponses.
    Bon mercredi,
    On continue notre terrasse en rêvant qu’on va enfin pouvoir l’utiliser.
    Bisoux, ma chère clara

    dom

  26. Je dirai pas de voile mais plus de robes spéciales pour les religieuses, plus de prêtre orthodoxe qui font peur aussi, ni rabbins. Pour tous habillement laïc. Bon mercredi, bisous 😉

  27. je suis comme toi et je crois que nous sommes nombreux à ne plus supporter ces atteintes aux droits des femmes partout dans le monde. Et mes convictions bien ancrées à gauche ne m’empêchent pas de voir les dangers de l’islamisme Putain de religions !

  28. Bonjour Clara, une fois le choix de vivre ailleurs il faut se fondre dans le décor et ne pas imposer sa culture ailleurs, ça me hérisse tjs ce genre de comportement… chez soi, alors-là, pas de souci, chacun ses culture, lois et foi, même si certaines ne font pas fête aux femmes !

  29. Bonjour chère Clara,
    Hier nous avons eu un gros orage, c’était apocalyptique, je n’avais jamais vu autant d’eau.
    Le temps devient fou.
    Ce matin, il fait moins chaud, hier 30° en ville c’est l’horreur.
    Bonne journée, bisous.

  30. Coucou Dame Clara !!! Sourire
    En tous cas, pour moi, aucun voile, je me dévoile sans peine car je n’ai rien à cacher !!! Clin d’oeil/Sourire
    Et puis, il commence à faire bien chaud dans mon Sud natal pour que je me couvre m’enfin !!! Clin d’oeil rieur
    Tu sais Grand-Mère Comblée que je ne me reconnais pas du tout dans ce monde de fou !!! Alors, je préfère maintenant profiter de « mon Territoire de Moi », loin des tracas, je me protège pour pouvoir survivre car je n’ai plus l’énergie nécessaire pour clamer haut et fort comme tu le fais « les travers de notre triste société »!!!!!!!!!!!!!!!
    Mais j’aime bien venir ici et regarder ce qu’en pense les uns et les autres !!! Cela m’enrichit toujours !!! Alors Merci Dame Clara !!! Immense Sourire
    Je te souhaite une très bonne journée ainsi qu’une très douce semaine !!! Sourire Radieux
    Mille tendres Bisoudoux Chaleureux
    ***Tincky***

  31. Bonjour Clara,
    je viens de lire tous les commentaires et ma foi, je ne vois pas ce que je peux rajouter, sinon que je suis entièrement contre « les fantômes ».
    Bisous

  32. Bon jeudi, toujours au soleil.
    Bisoux, chère clara

    dom, tracassée …
    (Mon gendre a fait un infarctus, alors qu’ils sont en vacances dans le sud.)

  33. Bonjour chère Clara,
    Il fait moins chaud, sec, je préfère comme cela.
    Je te mets un lien, tu verras l’orage à Bruxelles, je pensais que c’était la fin du monde !
    http://www.rtbf.be/info/societe/detail_orages-a-bruxelles-stations-de-metro-sous-eaux-routes-et-tunnels-inondes?id=9319282
    Comme toi, les pipelettes j’ai horreur de cela, j’aime le calme, le soir je suis seule dans mon bureau, Michel sait que je suis comme ça, je parle quand j’ai quelque chose à dire !
    Je suis sociable, mais j’écoute plus que je ne parle.
    Bonne journée, bisous.

  34. Bonjour Clara
    un article intéressant et des choses vrai dites aussi la chose que je veux dire les Mairies laissent trop faire ainsi les écoles pourquoi car ces Femmes Jeunes ou âgées nous savons pas qui est en dessous vue quelles son habiller des pieds à la tête je crois que c est de la provocation mais d autres sont soumissent par leurs Famille et leurs Mari elles non pas la loi une Année j avais été Manifester en Belgique avec un groupe de Femme et Espagne Maroc Iran etc. étaient venues au rendez vous c est affreux ce que nous on dit je les Comprends
    mais j avoue en France elles font du n apporte quoi et je suis comme toi je ne supporte plus car celles qui sont un foulard cachant les cheveux là c est ok ne me dérange pas Bravo pour ce texte et les explications bonne fin d après Midi de ce Jeudi bisous Danielle

  35. bonjour Clara
    Oh que je suis d’accord avec toi, que j’apprécie ton texte.
    Que je suis choquée par cette évolution d’une société qui ne cherche pas à s’intégrer et à respecter lois et les usages du pays où elle vit depuis déjà souvent plusieurs générations.
    Mais le voile n’est pas qu’un signe de soumission , c’est aussi une façon de narguer .
    Dans les rues de ma petite ville , le mercredi après midi , les toutes jeunes filles , se promènent , par petits groupes , souvent se donnent le bras , portant un voile d’une façon ostensible. Il nous fait voir leur jeunesse et souvent leur beauté , leur art du maquillage et du choix des vêtements. Elles nous regardent d’un air narguant et sont souvent pleines d’insolence et d’arrogance. Je conçois souvent cela, en les regardant, comme une façon d’utiliser cette aspect religieux pour s’affirmer fasse à nous les autres femmes , qu’elles voient vieilles , ou devant tenir de jeunes enfants .Poussez-vous ,regardez-nous, nous passons , nous existons.
    Mais peu après , ce seront les mêmes qui passeront , totalement vêtues en musulmanes et toujours voilées mais en noir , avec un mari à longue barbe et bébé dans énorme poussette .Elles ne se sont pas rendu compte qu’elles allaient « se faire avoir » malgré leur fierté .
    Autant elles m’agacent jeunes , autant je les pleins ensuite.

    Pour que la femme soit libre avec la laïcité , il faut qu’elle l’aie comprise et respectée depuis toute jeune. Les garçons de même. Les écoles devraient en « enfoncer » le sens aux élèves dès leur plus jeune âge, et « ne rien lâcher » ensuite.

  36. J’ai compris tes sentiments, nous vivons temps difficiles et complexes, l’Europe occidental a d’aborder ces questions avec urgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *