Paroles de roi…

expressions

« Laisser pisser le mérinos »

Cette expression viendrait de notre roi Louis XVI qui, comme vous le savez, a été guillotiné.

C’est Bernard Pivot qui raconte l’anecdote :

« En visite au milieu d’un troupeau de moutons dont Louis XVI venait apprécier la qualité de la laine, il est soudain perturbé par l’un d’eux qui urine à ses pieds…Outrés de ce crime de lèse-majesté, les sujets sont offusqués et le Roi avec la bonhommie qu’on lui connaît de répartir « Laissez pisser le mérinos »… »

On va faire comme lui, on ne va pas se prendre la tête, se mettre la rate au court-bouillon, se faire du mauvais sang, se faire du souci, au contraire, on va s’en fiche du tiers comme du quart !

Et ainsi, on sera plus heureux,  est-ce certain, vraiment ?

Et vous, vous vous en fichez ? mais de quoi, au juste ?

(Je dois vous dire que je serai moins présente sur la blogosphère, mon père (93 ans)

étant hospitalisé depuis hier,  jeudi. Merci pour votre compréhension.)

29 réflexions au sujet de « Paroles de roi… »

  1. Hé bien moi, je m’en fiche comme de ma première barboteuse !
    Hors sujet, hier, j’ai vu un beau reportage à Najac, j’ai pensé à toi …
    Bon courage pour ton papa.
    Bonne fin de semaine, avec la pluie, le vent et … ma doudoune !
    Bisoux, chère clara

    Dom, HS

  2. On ne peut espérer à ton papa que d’aller mieux mais oui on voudrait bien les garder nos parents mais la nature a aussi ses limites hélas , mais le tout c’est qu’il ne souffre pas trop et qu’il soit bien entouré
    Je te souhaite bon courage car c’est pas évident
    @ Bientôt

  3. J’ai appris en vieillissant à être plus indifférente au regard des autres. Prends du temps pour ton papa. Je lui souhaite de se remettre. Je n’aurais pas le temps de passer ce week-end. Samedi nous finissons nos travaux et nous rentrons dimanche en Ile de France pour la fin de mon traitement. Bisous Clara

  4. Vraiment désolée pour ton Papa. J’espère que son état va s’améliorer. Je sais ce que c’est , et nous en avons déjà discuté dernièrement, car j’ai les mêmes soucis que toi en ce moment. Alors courage ma Clara, on pense à toi !

  5. Notre langue française est une merveille…Je ne connaissais pas « s’en ficher du tiers comme du quart » !
    Je suis désolée pour ton papa…93 ans, c’est un grand âge où l’on devient fragile. J’espère que ce ne sera rien de grave avec l’hiver qui arrive et que tu pourras le retrouver en meilleure forme. On voudrait tous que nos parents soient immortels et les voir si démunis nous bouleverse toujours. Prends soin de toi et des tiens, c’est le plus important. Nous on ne t’oublie pas. Bises

  6. Chère Clara, voici un petit panier de souhaits pour que ton papa se rétablisse bien vite et qu’il ne soit pas en train de souffrir, et qu’il se fasse bien soigner avec gentillesse de la part du personnel hospitalier

    je t’embrasse bien fort
    je connaissais quelques unes des expressions, pas toutes 🙂
    Angie

  7. Bonjour Clara, toutes ces expressions très imagées me plaisent bien, pour cet après-midi, étant toujours en bagarre avec mon ordi qui avale mais ne redonne pas, je vais pouvoir dire: « je n’en ai rien à faire » mais… il ne perd rien pour attendre, . Bisous et bonne fin de journée MTH

  8. J’espère que ton papa sortiras vite et que ces soucis de santé ne seront que mauvais souvenirs au plus vite, de tout coeur…

    oui de quoi au juste…? (éventuellement de ce que pense les gens malveillants de moi) Bisousssssss

  9. Un tit coucou pour te souhaiter un bon week end.
    Et des pensées positives pour ton papa.
    C’est la tempête dehors !!!
    Je reste à l’abri …
    Bisoux, ma chère clara

  10. Bonjour Clara,
    Je suis désolée pour ton papa.
    Reste près de lui c’est l’essentiel, l’amour fait des miracles.
    Je ne connaissais pas l’expression »se mettre la rate au court bouillon »
    Je t’embrasse fort et te souhaite beaucoup de courage
    Maryse

  11. Bonjour Clara,

    J’espère que les nouvelles pour ton papa sont bonnes, prends tout ton temps pour être auprès de lui et aussi auprès de ta maman qui en a certainement besoin.

    Il faut que je songe à tes expressions le mois file vite.

    Merci aussi pour l’explication, de quand ça date et tout. D’habitude j’aime bien connaitre la raison de ces expressions que l’on entend pas tellement pour certaines…

    Belle fin de dimanche et gros bisous d’EvaJoe

  12. Tournures de phrases :
    Laisses flotter les rubans disait ma mère mais aucun rapport bien sûr avec l’hospitalisation de ton père qui je l’espère va mieux.
    Bisous

  13. Ping : Jeu expressions novembre. | Un jour, une plume !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *