Archives de tags | alliance

Et pourquoi n°7

droite et gauche

Pourquoi, en politique, parle-t-on de la gauche et de la droite ?

Cela vient de la répartition des sièges au Parlement.
Les élus socialistes sont assis à la gauche de l’hémisphère, les communistes encore plus à gauche. A droite, les partis de droite, etc…
Historiquement, Philippe IV, surnommé le Bel, réunit  les Etats Généraux, c’est-a-dire les Assemblées de la Nation qui traitaient des affaires publiques et réunissaient les représentants de la nation entière. Il appela, pour la première fois, le tiers-état (ceux qui ne sont ni du clergé ni de la noblesse composent le tiers-état) à ces grandes assemblées (1302). Ces derniers étaient installés à la gauche du Roi, tandis que les nobles, les aristocrates et le clergé étaient installés à droite.

Pourquoi porte-t-on l’alliance à l’annulaire gauche ?

Les Hébreux plaçaient l’anneau de mariage à l’index.
En Inde, la bague nuptiale était portée au pouce.
La coutume occidentale selon laquelle l’alliance va à l’annulaire naquit avec les Grecs.
Les médecins grecs du IIIème siècle avant notre ère pensaient qu’une certaine veine, la  »veine d’amour », reliait directement l’annulaire, appelé  »troisième doigt », au cœur. Il était donc logique d’y arborer l’anneau symbolisant l’union. Se référant aux planches anatomiques des Grecs, les Romains adoptèrent la pratique de l’anneau sans se poser de questions.
Les Chrétiens continuèrent à porter l’alliance à l’annulaire, mais trouvèrent une autre explication à cette pratique. Lors de la cérémonie du mariage, le jeune marié commençait par placer l’anneau en haut de l’index de la jeune fille en annonçant, « Au nom du père », puis il passait au majeur en déclarant « Au nom du fils » et concluait avec « Et du Saint-Esprit, Amen » en introduisant la bague à l’annulaire.

sarko

Pourquoi certaines personnes ont-elles la soif du pouvoir ?

 Il existe deux  sortes de personnes qui ont la soif du pouvoir : celles qui veulent diriger depuis qu’elles sont toutes petites et les autres qui n’en ont pas conscience. Un nourrisson, déjà veut être le centre du monde et arrive à se faire obéir par ses parents, ne serait-ce qu’en pleurant.
On trouve un point commun à tous les gens qui aiment le pouvoir : la mère protectrice et adorante, avec le père souvent absent. Ces enfants, devenus adultes, sont en général de bons élèves et mettent toute leur énergie dans la soif de dominer et y arrivent. Ils ont une autorité naturelle une fois arrivés à l’âge adulte qui fait que les autres leur obéissent sans rechigner. Tout vient donc de l’enfance et de la manière dont ils ont été élevés.
(Je crois que le père de Sarkozy a été absent souvent !)

(Source : pourquois.com)