Archives de tags | états arabes

Questionnements

migrants

Ce matin, une blogueuse disait sa pitié mais aussi sa colère par rapport à l’afflux de migrants en Europe. J’ai également entendu sur France Inter que les français à 60 %,  ne souhaitent pas les accueillir.

Laurent Joffrin du journal Libération expliquait cette réaction surtout par la peur de l’islamisme et disait comprendre cette peur.

Vous savez, vous qui me lisez, que j’ai déjà écrit sur le sujet et avec beaucoup de compassion, je crois.

Malgré toute cette compassion que je ressens par rapport à tous ces gens, car qui ne serait touché par de telles situations, je ne peux m’empêcher de penser également qu’il pourrait y avoir, en effet,  parmi tous ces arrivants, des terroristes en puissance, des infiltrés. C’est facile puisqu’il n’y a aucun contrôle pour l’instant.

D’autre part, je me pose la question comme beaucoup d’internautes et peu de journalistes, de savoir pourquoi les états très riches du Golfe ne les accueillent-ils  pas ? Que se passe-t-il ? J’ai trouvé plusieurs sites sur Internet qui traite de cette question et j’ai trouvé une réponse, là, parmi d’autres :

http://www.levif.be/actualite/international/les-etats-du-golfe-et-l-arabie-vivement-critiques-parce-qu-ils-n-accueillent-pas-de-refugies/article-normal-414161.html

Pourquoi viennent-ils tous en Europe, si ce n’est que nous sommes vraiment généreux et humanistes ?

Je vois que plein de français et de communes, sont prêts à les héberger. Dans un premier temps, j’ai pensé moi aussi à aider concrètement quelqu’un dans  la mesure de mes moyens, mais je me suis demandé aussi pourquoi dans ce cas, je ne pourrais pas le faire tout le temps pour des compatriotes, et tout cela me met très mal à l’aise.

Serais-je moins généreuse que je ne le pensais ? Je donne pourtant, chaque trimestre,  pour payer l’école d’une petite malgache qui je l’espère, pourra rester dans son pays.

Et puis, qui va payer pour eux, la nourriture, l’école, les soins, l’eau, le gaz, l’électricité, les vêtements…, car tous ne vont pas trouver du travail du jour au lendemain, même s’ils ont des compétences.

Qui part de ces pays, si ce ne sont les suffisamment riches qui peuvent payer les passeurs ? les pauvres, eux, n’ont qu’à subir ou mourir !

Que deviennent les personnes âgées, là-bas, et les très âgées ou malades incapables de faire le voyage ?

Qui va rester là-bas, pour lutter contre le totalitarisme religieux ou autre ? que se passe-t-il dans ces pays exactement ? va-t-on attendre qu’ils se vident totalement ?

Voilà, je me pose mille questions auxquelles je ne n’ai pas réellement de réponses, mais ne croyez surtout pas que cette situation m’indiffère. Ceux qui me peinent le plus, ce sont les enfants,  pauvres innocents qui n’ont rien demandé.

Quelle est votre position, si vous arrivez à en avoir une ?