Archives de tags | humour

A chacun sa vérité politique ?

Elle l’a dit, il l’a fait ! Qui ça ?

Marine Le Pen parle toujours et depuis longtemps de l‘UMPS, et qui le réalise ?

Emmanuel Macron !

Donc, elle n’avait pas tort, n’est-ce pas ? elle ne peut pas avoir tort tout le temps, même si je n’en veux pas de cette blonde (et c’est bien péjoratif de ma part, si si  !)

Continuer la lecture

Tout ça pour ça !

J’attendais, l’autre jour, avec grande impatience, le discours du toujours (ou encore) candidat de droite à la présidentielle. J’étais sur des charbons ardents, je me rongeais les ongles, je manquais d’air, je zappais,  je désirais savoir à tout prix, la suite de ce « fillonton », il me semblait même que c’était plus fort que « les feux de l’amour ».

Continuer la lecture

Paroles de roi…

expressions

« Laisser pisser le mérinos »

Cette expression viendrait de notre roi Louis XVI qui, comme vous le savez, a été guillotiné.

C’est Bernard Pivot qui raconte l’anecdote :

« En visite au milieu d’un troupeau de moutons dont Louis XVI venait apprécier la qualité de la laine, il est soudain perturbé par l’un d’eux qui urine à ses pieds…Outrés de ce crime de lèse-majesté, les sujets sont offusqués et le Roi avec la bonhommie qu’on lui connaît de répartir « Laissez pisser le mérinos »… »

On va faire comme lui, on ne va pas se prendre la tête, se mettre la rate au court-bouillon, se faire du mauvais sang, se faire du souci, au contraire, on va s’en fiche du tiers comme du quart !

Et ainsi, on sera plus heureux,  est-ce certain, vraiment ?

Et vous, vous vous en fichez ? mais de quoi, au juste ?

(Je dois vous dire que je serai moins présente sur la blogosphère, mon père (93 ans)

étant hospitalisé depuis hier,  jeudi. Merci pour votre compréhension.)

Un nouveau candidat !

dsc08447

Avant de publier les photos de ce magnifique village de l’Aveyron (le plus beau de notre périple, d’après moi) qu’est NAJAC, je vous présente un nouveau candidat pour les prochaines élections. Je pense que celui-là est vraiment sincère ! qu’en pensez-vous ? et puis il a une bonne tête de gaulois, non ?

dsc08449

dsc08450

Vu son programme, je pense qu’il a toutes ses chances !

Nouveaux services

Le facteur (y avait pas de factrice) d’antan parcourait la campagne, la plupart du temps à pied, parfois à vélo, par tous les temps, pour nous porter des nouvelles que nous attendions impatiemment, vu qu’il n’y avait ni Internet, ni souvent le téléphone. Il nous portait des lettres parfumées, d’amour quelque fois, des cartes postales qui avaient mis un bout de temps pour arriver à destination (quoique ça ne s’est guère amélioré de ce côté-là), des documents administratifs ou des factures. Il s’arrêtait pour boire un coup et en profitait pour colporter les nouvelles familiales ou de voisinage, d’un village à l’autre. Il était souvent attendu comme le messie, surtout durant les guerres, périodes pendant lesquelles on espérait toujours une lettre, un petit mot du soldat qui  prouverait ainsi qu’il était toujours vivant.

Continuer la lecture

Naître fille (12)

féminisme-1

Je m’aperçois chaque jour ou presque, dans notre société, dans les médias, partout, que la lutte des femmes pour leurs droits est loin d’être gagnée. J’ai même parfois l’impression qu’on régresse par rapport aux acquis de nos mères. On voit bien qu’une frange de la société voudrait les faire revenir aux fourneaux, à la disposition de la famille, avec une ribambelle d’enfants pendus à leurs basques. Il faudrait aussi éviter de s’exprimer et obéir.

Continuer la lecture