Archives de tags | leçon

La leçon de morale

 

instruction civiqueD’après ce que j’ai lu et entendu, les leçons de morale auraient recommencé chaque jour à l’école, primaire sans doute, car mes petits-enfants qui sont au collège et au lycée ne m’en ont pas parlé.

J’ai farfouillé dans Internet pour retrouver des exemples de leçons qu’on nous enseignait autrefois :

« Bien mal acquis ne profite jamais. »

  » Plus fait douceur que violence. « 

  » L’homme ignorant gagne difficilement sa vie.  » 

 » L’oisiveté est mère de tous les vices.  » 

 » Personne ne croit plus le menteur, même quand il dit la vérité. « 

 » L’alcool, voilà l’ennemi. « 

 » Afin de devenir un homme honnête et un bon citoyen, observe les conseils de la morale.  »

Quand je relis ces quelques phrases (il y en avait en veux-tu en voilà) et que je m’attarde sur chacune d’entre elles, je me demande sur quels exemples vont s’appuyer les enseignants d’aujourd’hui !

De plus, la tenue à l’école faisait partie intégrante de cette morale :

Se mettre en rang, se lever quand l’enseignant rentrait dans la classe, dire bonjour, merci, pardon, faire silence…

L’enseignant vérifiait aussi la propreté des mains, des ongles, des oreilles et l’accoutrement vestimentaire de ses élèves.

La tenue du cahier, l’écriture avaient également une grande importance.

On nous enseignait également l’instruction civique, l’organisation et le respect des institutions, les valeurs de la République (et l’obéissance aussi, il faut bien en convenir), le patriotisme car il fallait bien être prêt pour partir à la guerre, et se sacrifier,  si nécessaire ! C’était être un bon citoyen.

On connaissait ainsi ses droits et ses devoirs. Qui les connaît et les respecte à présent ?

Il faudra sûrement, aux enseignants actuels,  beaucoup de pédagogie pour faire rentrer tout cela dans la tête de nos enfants. Seront-ils marqués à vie comme nous l’étions par ces dogmes qui étaient quand même parfois discutables ? Où se situent les limites d’un tel enseignement ? N’est-ce pas aux familles d’abord d’inculquer des règles élémentaires de vie en société à leurs enfants ?

Une fois encore, tout est brouillé et on ne s’y retrouve pas.

Qu’en pensez-vous ?