Archives de tags | premiers

Après tout…

Si les français sont contents de la politique actuelle, c’est normal qu’ils ne descendent pas dans la rue, n’est-ce pas ?

Car, en principe, si on n’est pas satisfait, on ne se contente pas de le dire, on se bouge, on fait quelque chose, on proteste d’une manière ou d’une autre, on se bat pour faire valoir ses droits.

Certains me disent « défiler, protester, c’est ringard et ça ne sert à rien ! » Ah bon, alors, ne bougeons pas, laissons-nous plumer. Notre président joue sur cette pusillanimité, ce manque de réaction. Il se dit que, tant qu’il n’y aura pas des millions de gens dans la rue, il ne craindra rien.

Pourtant, je ne connais pas grand-monde, en ce moment, qui soit content. Chacun y va de ses revendications et râle bien, tout seul,  dans son coin.

Eh bien, que faire ? Attendre les catastrophes qui s’annoncent dans les hôpitaux,  dans les EPAHD, dans les universités, les transports, la régression partout ? Alors, ce sera trop tard !  Quand les réformes de Monsieur  Rouleau Compresseur seront passées, plus moyen de faire machine arrière, ou alors ce sera avec de bien grandes difficultés.

« Les français sont des veaux » disait le général De Gaulle, je dirais plutôt que ce sont des moutons qui se laissent tondre allègrement tandis que les loups de la finance se lèchent les babines !

Notre gouvernement n’a qu’à mettre tout le peuple  au ras des pâquerettes, sauf les riches et les privilégiés, bien entendu, et nous serons de retour au XIXème siècle, du temps de Victor Hugo ou de Zola. L’écart sera si grand entre les riches et les pauvres qu’il y aura matière à écrire de bons livres pour les nouveaux écrivains…

Peut-être attendons-nous l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir ? Elle arrive partout en Europe, pourquoi pas chez nous ? En tout cas, il est sûr qu’elle profite de ce terreau de mécontentements divers et de la misère et qu’elle s’en nourrit. C’est mieux que les manifs ?

Après tout, à chacun sa responsabilité, mais ce sera bien l’ensemble de notre population qui paiera l’addition et pour ma part, je n’en ai vraiment pas envie !

Après tout, à chacun de voir avec sa conscience, de se demander ce qu’il a fait pour empêcher tout  cela et qu’il ne vienne pas se plaindre un jour, s’il n’a pas bougé !

(Je sais bien que je ne suis plus trop dans la blogosphère. Comme vous sûrement,  j’essaie de vivre au mieux chaque jour qui passe mais je m’inquiète car je vois bien que les premiers de cordée sont en train de couper la corde afin que les derniers tombent dans le précipice et qu’on n’en parle plus !)

Premiers morts

Logo 1914

Article programmé, je suis toujours à Lisbonne.

Je profite encore de la proposition de Clara de me « prêter » son site et la remercie bien. Marinette

 Tout d’abord à propos du texte au sujet de la défaite de l’Armée de l’Est du Général Bourbaki qui avait dû se réfugier en Suisse , je tiens à bien préciser qu’il s’agissait d’une défaite de 1871 qui fut ensuite exploitée pour pousser la génération suivante à un sentiment de devoir de vengeance .

Continuer la lecture