Archives de tags | retour

Assez ou pas ?

cooltext1860147218

« Et pas une ne criait :« assez  ! »

«  Les hommes partirent, les femmes pleurèrent,
Mirent les chaussettes dans la musette,
Le pain, le saucisson et le kilo de vin,
Mais ne dirent rien.
Elles écrivirent : « N’attrape pas froid  !
Ça durera trois mois. »
Et l’infirmière attendait le blessé comme le boucher.
Et pas une ne criait « Assez  ! « .
Le poilu était le parent pauvre, donc de province
Un an après le vieux grand-père à la campagne
Elles envoyaient du chocolat ou encore du tabac.
Pas une ne disait » Assez  ! Reviens.  « .
Les uns avaient assassiné Jaurès,
Les autres avaient plus faim de curés.
On mangeait du boche dans le communiqué.
Jeanne, Alice et Marie flirtaient avec l’Anglais, les Américains.
Et pas une ne disait « Assez  ! Reviens.  « 
Prisonnier, amputé, mort, ou peut-être encore disparu,
Patient, le poilu est revenu.
Mais les femmes ne l’attendaient plus.  »

Maurice de Vlaminck

Peut-être était-ce vrai pour certaines femmes, mais pas pour toutes sans doute, et heureusement !

 

Partir sur Mars

Et ne pas revenir ! Oh là là, moi je n’ai pas postulé et je ne le ferai pas, quelle trouille ! Et puis, ne plus jamais revoir les miens,

ne plus pouvoir les serrer dans mes bras, c’est vraiment impossible. Plus de verdure, de fleurs, d’animaux non plus, quelle horreur !

En plus, là-haut, il faudra vivre sans arrêt avec des masques à oxygène et en vase clos.

Beaucoup de gens ordinaires ont candidaté et ont été retenus. J’ai vu une coiffeuse d’une quarantaine d’années qui était très contente

d’avoir été acceptée. Ils sont au nombre de 22, en France. En faites-vous partie ? Si oui, je vous admire.

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=9FsyLHM-_kU[/youtube]

 

Donc, vous l’aurez compris, je ne suis pas partie sur la Planète rouge, mais je suis quand même un peu

débordée en ce moment et serai sans doute un peu  absente sur vos blogs.

J’espère que vous me pardonnerez.

Occitanie de retour

 

La carte de l’Occitanie Française

A l’heure où le gouvernement veut fusionner des régions, j’ai une idée :

la Gascogne, le Limousin, l’Auvergne, le Languedoc, la Provence et le Dauphiné

pourraient former la région d’Occitanie Française

(française, car l’Occitanie s’étend au-delà des frontières du sud de notre pays).

Et puis, on pourrait revenir à la langue d’Oc, et vous là-haut, ceux du Nord, à la langue d’Oil, 😆 ?

« En voilà une idée qu’elle est bonne », comme dirait Coluche !

« L’Occitanie est un concept géographique basé sur des éléments linguistiques et culturels depuis le Moyen Âge, mais n’a jamais constitué une entité politique ou administrative sous ce nom. Toutefois, ce territoire était déjà uni à l’époque romaine sous le nom des « Sept provinces »  et au début du Moyen Âge , avant la conquête française commencée dans les années 1200. »(Wikipédia)

Et pour rire, une blague que vous connaissez peut-être :

Cela se passe en France, pas en Hollande ! (François ? ;-))

Comment caresser une femme dans 16 départements à la fois ?

Il faut d’abord trouver une femme dans la Moselle, s’assurer qu’elle est Seine et bien en Cher. Lorsque l’on sent son Eure venue, on commence par lui caresser le Haut-Rhin puis on descend vers le Bas-Rhin. On contourne alors l‘Aisne pour entrer dans la Creuse. Là, on trouve quelque chose de bien Doubs… Sans perdre le Nord, on attend  que ça Vienne et si on ne se débrouille pas comme un Manche, on peut y rester jusqu’à l’Aube.

En Somme, il ne s’agit Pas-de-Calais pour être un Hérault. (Jean-Marc ? 😉 )