Archives de tags | rire

Blague basque

cheval

C’était un vieux couple qui vivait dans une ferme du pays basque, du côté d’Hasparren.
Maritxu méritait vraiment son nom.
toute sa vie elle avait fait chier Beñat,
décidant de tout, criant après lui sans arrêt,
se mêlant de ses affaires,
bref une vraie de vraie harpie.
Un bon jour que Beñat en avait marre d’entendre Maritxu,
y lui dit :
« Je m’en vais à l’écurie soigner mon cheval. »
 Mais ce jour-là, alors que Beñat s’affairait,
Maritxu est venue le relancer jusque dans l’écurie
et continuer à lui casser les pieds.
À bout de nerfs, Beñat a pincé une c…..e à son cheval,
le cheval a rué et envoyé Maritxu violemment dans le mur de l’écurie,
et elle est morte sur le coup…
Aux obsèques,
Patxi et Xalbat deux voisins jasaient en arrière de l’église.
A un moment donné Patxi dit à Xalbat :
  « As-tu remarqué,
chaque fois qu’une femme souhaite ses condoléances à Beñat,
il lui serre la main en faisant signe que oui…
et quand c’est un homme,
il lui serre la main en faisant signe que non « 
Alors comme de fait, discrètement,
Patxi se met à observer Beñat  ;
Une femme s’avance pour lui signifier ses condoléances,
ce dernier lui serre la main et fait signe que oui.
Plus tard un homme s’avance
et Beñat lui serre la main et fait signe que non.
La veillée funèbre passe et à la fin le groupe diminue,
pour finalement ne rester que Beñat,…. Patxi et Xalbat.
 Alors Patxi demande à Beñat :
« Veux-tu ben me dire pourquoi à chaque fois qu’une femme
te souhaitait ses condoléances tu faisais signe que oui,
et un homme,  tu faisais signe que non ? »
Beñat dit :
 » C’est bien simple, les femmes me demandaient :
Elle n’a pas trop souffert ! Est-elle morte sur le coup ? « 
  » OUI ! « 
Et les hommes :
 » Ton cheval n’est pas à vendre ?
 » NON !!! « 

Mets de l’huile !

top-chefAujourd’hui, pour Domi et les Nuls,

une recette en H.

Les huiles en ce moment, nous pompent l’air et nous courent sur le haricot. Avec tout l’argent que ces personnes planquent, au lieu de se contenter de harengs  ou de haddocks, ils peuvent se gaver de homards et d’huîtres. Quel hachis, non je veux dire, quel gâchis !

Continuer la lecture

La mère Noël divorce !

Un sujet plus léger aujourd’hui !

Domi, de l‘Annuaire pour les Nuls, nous avait demandé de concourir en écrivant une lettre au Père Noël,

et en insérant les mots que j’ai  écrits en gras et soulignés.

Voici la mienne pour laquelle  je suis arrivée 3ème ex aequo, sur 13.

Pere-et-Mere-NoelC’était avant !!

Continuer la lecture

Une bonne recette (si vous voulez faire de la politique)

aquoicarimeContinuons nos élucubrations avec le « T »

Pour Domi et l’Annuaire pour les Nuls.

politicien

(sur une idée trouvée sur Internet)

Il vous faut trouver un politicien pas trop vert, pour cette bonne recette,

Plutôt mûr, voire pourri, ne présentant pas de contre-indication pour sa réussite.

Continuer la lecture

Histoire de coq

aquoicarimeLes rimes en « Q » pour Domi

de l‘Annuaire pour les Nuls.

coq

(Vous connaissez sûrement cette blagounette que j’ai adaptée pour l’exercice !)

Si , au petit-déjeuner ou au souper, vous voulez juste des œufs à la coque,

Mieux vaut, dans votre poulailler, n’avoir que de poules et  pas de coq !

Si par contre, vous voulez des poussins, prenez-en un jeune, bien diabolique.

Ce fut ce que fit un paysan pour remplacer le sien qui se trouvait dans un état critique.

Le jeune coq dit au vieux : « laisse-moi toutes les poulettes, de sexe, je suis boulimique ! »

Le vieux n’était pas d’accord et lui fit la proposition d’une course, en apparence ludique :

« Le premier arrivé à la clôture là-bas, aura toutes les poules, ne sois pas sceptique !

Mais tu me laisses une longueur d’avance quand même, vu mon âge canonique ! »

Le jeune, persuadé de gagner contre ce vieux arthrosique,  accepta, en toute logique.

Le vieux démarra et le paysan vit le jeune coq courir derrière le vieux coq.

Il s’empara de son fusil et mitrailla le jeune en  criant d’un air sardonique :

« Putain, le cinquième coq que j’achète et c’est encore un homo, quelle panique ! »

Moralité : il ne faut pas mépriser les vieux car ils sont machiavéliques !

(Les images de Rome vont arriver, il me faut juste le temps de les trier !)

Jeux de mots

Sans doute  les connaissez-vous, mais cela ne fait pas de mal de réviser, non ? 😆

RIRES

Je ne bois jamais à outrance, je ne sais même pas où c’est.

 

L’ouverture d’esprit n’est pas une fracture du crâne !

 

Je n’ai jamais abusé de l’alcool, il a toujours été consentant. 

 

Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant… S’il vous répond , vous êtes schizophrène.

 

Cinq  fruits et légumes par jour, ils me font marrer… moi, à la troisième pastèque, je cale.

 

L’alcool tue mais combien sont nés grâce à lui ?

 

Un jour j’irai vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

 

La médecine du travail est la preuve que le travail est bien une maladie !

 

Le Lundi, je suis comme Robinson Crusoé, j’attends Vendredi.

 

IKEA est le meilleur prénom pour une femme : suédoise, bon marché, à emmener aussitôt chez soi et facile à monter.

 

Dieu a donné un cerveau et un sexe à l’homme, mais pas assez de sang pour irriguer les deux à la fois.

 

La lampe torche. Le PQ aussi.

 

La pression, il vaut mieux la boire que la subir.

 

Jésus changeait l’eau en vin… et tu t’étonnes que douze mecs le suivaient partout !

 

Si la violence ne résout pas ton problème, c’est que tu ne frappes pas assez fort.

 

Travailler n’a jamais tué personne mais pourquoi prendre le risque ?

 

Merci MONSIEUR… DESPROGES

> > L’homme créa Dieu, mais l’inverse ce n’est pas certain…