Archives de tags | saleté

Syndrome de Diogène

Diogène

Connaissez-vous le syndrome de Diogène et pire, en souffrez-vous ?

Si oui, c’est grave et je plains vos voisins et votre famille ! 🙄

Je savais que cela existait mais j’ai découvert le nom de ce  comportement

plus qu’inquiétant sur un article de La Dépêche, ICI.

Explications :

« Le syndrome de Diogène est un dérèglement du comportement chez la personne. Il se traduit par une absence totale d’hygiène personnelle et un trouble obsessionnel compulsif qui conduit à amasser ou à ne pas jeter un grand nombre d’objets inutiles voire de déchets. Cela se traduit par deux troubles associés :

l’incurie et la syllogomanie.


L’incurie est une absence totale d’hygiène personnelle et la syllogomanie est un T.O.C. (trouble obsessionnel compulsif) qui conduit à amasser ou à ne pas jeter un grand nombre d’objets inutiles voire de déchets, même si leur accumulation cause des inconforts majeurs. Il y a l’actif et le passif. L’actif consiste à entasser chez soi toutes sortes de choses récupérées dans la rue ; quant au passif, il revient à se laisser envahir par ses déchets voire même ses déjections et à se laisser déborder par leur accumulation. »

Cela peut toucher des personnes plutôt âgées mais de tout milieu social et cela nécessite la plupart du temps,  l’intervention des services communaux d’hygiène et de sécurité.

Qui était Diogène ?

Contemporain de Platon, Diogène est un philosophe grec né à Sinope en 413 avant J.C. et mort en 327 toujours avant J.C. à l’âge de 86 ans. Il partageait sa vie entre Athènes et Corinthe. Il habitait dans un tonneau (en fait une énorme jarre) et sa seule richesse était un drap qu’il utilisait en guise de caleçon et une lampe qu’il utilisait en plein jour, à Athènes.

Pour ma part, j’ai connu des voisins immédiats de mes parents, en pleine ville, qui en étaient atteints et au bout du compte, les services de la Mairie ont sorti des camions-bennes entiers d’ordures de toutes sortes et ces gens vivaient dans cette puanteur et avec des rats ! Je ne vous dis pas le soulagement dans le quartier !

Alors, cela vous parle, ce syndrome ?   😉

Mais chez vous, je suis sûre que c’est plutôt comme ça !

balai

Tant et si bien