Un être d’exception, le baron Jean-Dominique Larrey

Dans le petit village de Beaudéan, au pied des Pyrénées, se trouve le musée du baron Larrey, dans sa maison natale. Il fut, du temps de Napoléon Ier, le précurseur de la médecine humanitaire. C’était un chirurgien militaire qui vécut de 1766 à 1842. Sa vie fut un véritable roman.

On croit toujours que c’est Henri Dunant qui fut à l’origine de cette médecine qui soignait tous les blessés, ennemis ou non. Mais en fait, c’est bien Larrey qui en est l’initiateur. Par contre, c’est bien Dunant qui créa la Croix Rouge.

« Chirurgien en chef de la Grande Armée, Dominique Larrey suivit Napoléon Bonaparte dans toutes ses campagnes. Son dévouement à ses hommes l’a conduit à effectuer de grandes améliorations et changements dans les soins aux blessés.
Il fut un précurseur en matière de secours sur les champs de bataille, pratiquant le triage, les soins sur le terrain le plus tôt possible, grâce à des ambulances chirurgicales mobiles. Il est considéré par beaucoup comme le fondateur de la chirurgie moderne. »

Il a fait considérablement évolué la médecine d’urgence et peut être considéré comme l’inventeur du SAMU. Le centre hospitalier universitaire (CHU) de Toulouse porte son nom.

« Il s’est évertué, à pallier les méfaits des guerres pour les hommes, soldats et civils, créant le système de soins primaires d’urgence, dû au blessé quelque soit sa nation ou son rang. A la notion de « soins devoir du chirurgien » Dominique Larrey ajoute unecompassion naturelle par un inconditionnel élan humanitaire et de surcroît avec la volonté de protection. Horrifié par les hécatombes et les souffrances des soldats, il réagit en être humain sensible, empreint d’humanisme, exploitant son art de soignant au service d’un dévouement humanitaire inabituel à cette époque qui a dominé l’œuvre du chirurgien militaire qu’il était. A l’intention des jeunes chirurgiens il a écrit: « Les devoirs d’un chirurgien en Chef d’Armée ne doivent pas se borner à administrer aux blessés , les soins et les secours que leur état exige, il doit encore ne pas reculer devant aucun moyen pour protéger et garantir leur existence contre toute espèce d’agression hostile ». SOURCE : ICI

Quelques photos que j’ai prises au musée

(on peut mettre en grand écran mais je trouve que c’est un peu flou, désolée !)

33 réflexions au sujet de « Un être d’exception, le baron Jean-Dominique Larrey »

  1. Je ne connaissais pas ce monsieur.
    Encore quelqu’un qui a marqué son époque et un grand précurseur.
    Merci pour les photos qui montrent bien l’ambiance du musée, même si elles ne sont pas très nettes.
    Bon début de semaine avec le froid qui s’est installé !
    Va falloir s’y habituer …
    Bisoux, chère clara

  2. Bonjour chère Clara,
    Merci pour cette jolie vidéo.
    Tu m’apprends quelque chose, je ne connaissais pas ce monsieur.
    Heureusement qu’il y a de grands hommes qui font des choses extraordinaires.
    Souvent, on en parle peu.
    Très beau musée.
    Bonne semaine, bisous.

  3. …oui nous sommes nombreux à ne pas connaitre ce grand chirurgien, et c’est bien dommage que nous ne connaissions pas mieux ce grand precurseur , merci pour les photos de ce beau musée, et tes explications ! sans medicaments, et devant de pareilles horreurs, les chirurgiens de l’époque, meritent bien un grand coup de chapeau , tout particulierement le baron Larrey, merci chere Clara, bonne semaine et grosses bises

  4. Merci à toi ! je me coucherai un peu moins bête ce soir… 😉
    C’est drole comme sur ces tableaux les gars ont toujours tous la même tête… on dirait Napoléon un peu… sans son chapeau… 😉
    J’espère tu vas bien, je te souhaite bonne semaine ! 😉

  5. Comme beaucoup, je ne connaissais pas ce grand monsieur et c’est bien dommage car il a fait de bien belles choses. Merci pour cet article qui nous l’a fait un peu connaître. Bonne semaine

  6. je connais Henri Dunant bien sûr , mais ce grand chirurgien m’était inconnu.
    c’est grâce à ce genre de personnage que la chirurgie a fait d’immenses progrès.
    merci pour ton reportage ,bonne journée, bises
    danièle

  7. Merci pour cette piqûre de rappel , oui nous lui devons beaucoup , lors de ma visite à L’école de médecine navale de Rochefort (Musées aussi très enrichissant) j’avais vu passer ce nom sous mes yeux et curieuse comme je le suis , mais bon, je ne me lève pas non plus en pensant à lui chaque matin , donc oui merci pour ton article +++)
    Bonne semaine Clara

  8. Et bien dis donc tu as fait un tabac…Nos consciences se souvenaient plus d’Henri Dunant mettant dans l’ombre un précurseur de notre chirurgie. Comme quoi ceux qui font les manuels devraient se concerter et se concentrer sur le vrai…

    Quand à tes photos ce n’est pas grave qu’elles soient flous, cela date un peu, ce monsieur vivait du temps de Napoléon, rire!! Bref trêve de plaisanterie merci de nous faire partager ta visite.

    Belle journée glaciale chez moi.

    Gros bisous chère Clara

    EvaJoe

  9. Bonjour Clara,
    Un grand personnage qui a bien fait évoluer la médecine humaniste.
    Tu racontes tout cela très bien,
    ton texte est très intéressant.
    J’aime bien ta vidéo seul petit bémol on ne peut pas lire (même en mettant les lunettes et écarquillant les yeux)les affiches groupées.
    Est ce que celles que tu nous montres en plus grand sont les mêmes?.
    Passe une excellente semaine
    Bises
    Maryse

  10. En faisant un petit tour sur un site Bigourdan, je vois que ta petite région a donné naissance à plusieurs célébrités, mais à côté de Bernadette Soubirou, ou d’Yvette Horner, ce Monsieur, c’est la classe !
    Bon, si Bernadette Soubirou ne m’inspire pas beaucoup, je dois avouer que j’aime bien l’accordéon :-))
    Bonne journée.

  11. Bonjour Clara, merci pour cette visite du musée et pour l’histoire, c’est toujours agréable d’apprendre. Bonne journée Bisous MTH

  12. Un grand personnage que je ne connaissais pas et qui mérite qu’on parle de lui, en effet. Cette visite du musée et son histoire est tout à fait passionnante. Merci pour cette découverte et ce que tu m’apprends sur lui car il est toujours bon de savoir qu’il ne se contentait pas de soigner mais faisait de la prévention, à sa façon. En son temps c’est déjà beaucoup ! Une belle journée

  13. Je viens de tout lire sur le lien que tu as indiqué et je suis restée époustouflée par la vie de cet homme dont j’ignorais l’existence.
    Belle façon de lui rendre hommage.
    Bon début de semaine.

  14. Belle vidéo qui m’a permis d’en savoir un peu plus sur Jean-Dominique Larrey. Je ne connaissais rien sur lui, et grâce à toi ce soir je me coucherai moins bête !!! Allez, bisous ma belle et bonne journée.

  15. très interessant de lire la vie de cet homme de la medecine plus humanitaire
    l’hecatombe etait tellement grande que ça fait du bien au coeur de penser qu’il y avait des gens qui se souciaient de réduire la souffrance des êtres humains autour d’eux,
    on attend la pluie Clara peut-être demain ?!
    l’automne a raffraichit un peu les temperatures, mais le soleil règne en seigneur et maître!
    bonne après-midi pour toi
    Angie

  16. Bonjour Clara,

    C’est avec plaisir pour le jeu.
    Pour ton post d’aujourd’hui, je ne connaissais pas ce monsieur. Merci pour ce post intéressant.
    Pour le fond de mes coms, il faut faire attention à ne pas désactiver le petit bouton à droite en forme de 6.
    Bon après midi et prends soin de toi.
    Lolli

  17. Lorsque nous allons à Campan nous passons à Baudéan et pensons quelquefois à cet homme plein de talents et de dévouement, eh bien nous ne l’avons jamais visité, c’est bête !
    Merci pour ces images Clara
    Bisous

  18. Je ne connaissais pas cet homme (beau de surcroît). Tu fais bien de le mettre en avant et un film grand public devrait lui être dédié afin de partager ses valeurs avec le plus grand nombre, avec le souffle des grandes destinées. Dans ces temps où tout désespère, cela donnerait un nouvel élan et de l’espoir à tous. Merci pour ce partage. Bisous Clara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.