L’indifférence

indifférence

L’indifférence est un mal sournois, difficile à évoquer,  qu’elle touche la société ou notre vie personnelle. C’est un ressenti dévalorisant.

Je ne sais qui a dit qu’elle était « le plus grand mépris ».

En ce moment, je constate souvent  une indifférence tangible de ma famille, de mes « amis » ou connaissances.

Il me semble que l’on me fréquente plus souvent pour un intérêt quelconque que pour ma compagnie, car curieusement, s’ils n’ont pas de besoins,

je n’ai pas de nouvelles ! Et je suis lasse de toujours prendre le téléphone la première.

Il ne faut, soi-disant,  rien attendre de personne ;  si c’est le cas, pourquoi sommes-nous des individus sociables ?

Pour ma part, j’ai besoin des autres, même si je ne suis pas seule. Merci à vous en tout cas, d’être présents et désintéressés.

La ressentez-vous, parfois, cette indifférence ?

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=5rwJ0MChoYU[/youtube]

53 réflexions au sujet de « L’indifférence »

  1. Oh, que oui !!!
    Je ne vais pas tout raconter, mais heureusement que j’ai mon blog, moi aussi …
    Je me rends compte, de plus en plus, chaque jour, que tous mes aminautes sont bien plus près de moi que certaines personnes que je connais dans la vraie vie.
    Je n’aurais jamais cru qu’on pouvait ainsi créer des liens virtuels.
    Heureusement que j’ai ma fille qui, elle, est toujours là, quoiqu’il arrive !
    Tous les autres … 🙄
    Coucou rapide, famille oblige ! 😉
    Bon dimanche, sans penser au temps pourri …
    Bisoux, ma chère clara

    dom

  2. Bonjour chère Clara !

    Oui, tu as raison, une certaine indifférence règne. Un certain « chacun pour soi » qui devient monnaie courante. J’avoue que j’essaie de ne pas trop voir cela pour rester positive mais au fond je le ressens.
    Heureusement il y a des hommes et des femmes qui nous prouvent que tout le monde n’est pas indifférent (les personnes qui viennent nous voir juste pour le plaisir de nous voir, d’autres qui sont bénévoles dans les associations pour que d’autres personnes vivent mieux et puissent s’en sortir). C’est beau à voir, et encore plus à notre époque du « chacun pour soi » !

    Merci de parler encore d’un sujet qui touche notre société aujourd’hui.

    J’aime venir sur ton blog lire tes articles Clara, c’est sincère.

    GROS BISOUS et bon dimanche 😉

  3. oui l’indifférence, moi qui vit en solitaire, je pourrais en souffrir, et je n’ai pas encore eu cette impression, je suis moi meme peu liant et timide ! les voisins on ne se parle meme pas, juste un petit salut de loin ! par contre je suis bien entouré par la famille, de Jeanine car ils sont là tout près, et les miens qui m’appellent souvent , finalement ce sont avec les aminautes que j’ai les relations les plus suivies, amicales et meme fraternelles, cependant, je me rends compte comme tu nous le dit, que l’indifference est devenue le mal du siècle, en tout cas chere Clara, tu peux compter sur mon amitié, bon dimanche et grosses bises

  4. Ce sentiment d’indifférence est parfois aussi un ressenti injustifié. Dans ma famille les non-dits ont fait beaucoup de mal. Bises Dan

  5. C’est vrai que parfois j’ai aussi l’impression de toujours faire le premier pas…Alors je me demande si la personne compte pour moi ou pas : c’est l’occasion de faire un petit bilan. Et ça m’arrive de lui dire, si la réponse est positive que quelquefois j’aimerais que ce soit elle qui pense à moi la première et prenne de mes nouvelles…
    Et si la réponse est négative cela m’arrive de ne plus envoyer de textos…ou autre. En principe ça marche !
    Il ne fait pas s’isoler inutilement. Certaines personnes sont ainsi elles pensent à elle-même et on ne les changera pas. D’autres sont davantage généreuses et c’est dans leur nature…
    Bon dimanche…

  6. l’ altruisme et l’humaniste devrais être les principales références de l’être humain hélas ce n’est pas le cas je pense que cela aussi dépend en grande partie de l’éducation que l’on reçois et de ne pas se replier sur soi mais s’ouvrir aux autres pas toujours facile …J’ai habité un petit village de montagne 65 habitants j’y ai fais des relations merveilleuses et d’ autre impossible et quant j’en suis reparti 3 ans plus tard certaines personnes qui ne me parlais pas on dit regretter mon départ aller comprendre??????
    je me fais des aminautes par hasard qui dure très longtemps 6 ans pour certaines et cela est assez surprenant de ressentir la solitude des personnes et la joie de sentir que un inconnu s’intéresse a eux sans arrières pensées simplement ne pas être indifférent

  7. trop bouscule ce matin pour te répondre avec pause et sérieux, mais je ne suis pas indifférente à ta note , loin de là, je reviens ce soir, et je t’embrasse ; juste un mot ; ne désespère JAMAIS.

  8. Coucou Clara,
    L’indifférence est le mal du siècle et des générations actuelles. Je connais cela dans ma famille aussi et chez mes propres enfants. (2 sur les 3) ! Mais c’est comme cela, et j’ai fini par abdiquer.
    Un gros pincement au coeur encore maintenant, mais je me suis raisonnée, c’est leur choix, je le respecte ! Elles ont des enfants qui sauront certainement leur faire vivre la même chose.
    Tu vois Clara, ce blog permet justement de contre balancer ce manque de chaleur et les contacts, même virtuels restent un réconfort !
    Bises et bon dimanche – ZAZA

  9. Le mépris est un puissant remède contre le poison de l’orgueil !
    Citation de Jean-François Marmontel ; Bélisaire (1767)
    La jalousie de certain(e)s conduit à l’indifférence parfois
    Perso, je vis au jour le jour
    Mes sentiments contre l’indifférence fait que ma carapace n’en souffre pas
    Ceux qui sont fondamentalement bons et droits restent toujours
    Quand on a le sens de la famille, de la droiture, ceux qui restent à l’écart, c’est que tout simplement il ne valent pas la peine que l’on s’y penche
    Les imbus de leur personne crée aussi le fossé, et perso, je les reniffle et me font doucement rire 😆 , ils sont plus à plaindre qu’à blâmer
    Le monde d’aujourd »hui n’est pas meilleurs ni pire qu’avant, c’est le temps que l’on passe avec les être chers qui fait ce que l’on est , la solitude de l’âme aide à relativiser mais faut-il aussi avec la puissance de l’envie d’être bon et d’aimer sans toujours chercher le bouton sur le nez
    Merci pour ton billet qui ouvre le débat
    Bisous et bon dimanche Clara

  10. Bonjour chère Clara,
    Moi aussi, et parfois j’en ai ras-le-bol, ce monde devient indifférent à tout, c’est triste. C’est pire en ville.
    Quand je vais en province, ce n’est pas pareil, même mon papa me dit souvent, ce n’est plus le même qu’avant, même lui le ressent.
    Il y a encore de braves gens. Comme tu l’écris, la blogosphère est une grande chaine d’amitié.
    Pour E.E Schmitt, c’est un de mes auteurs préférés, tu sais certainement qu’il habite Bruxelles, il adore cette ville, il a une maison de campagne à Mons.
    Je le suis, je regarde très souvent son site, je lis tous ses livres.
    Je te mets le lien, http://www.eric-emmanuel-schmitt.com/Accueil-site-officiel.html
    Je te mets ce qu’il a écrit sur la Belgique.
    « De la Belgique, je n’ai pas seulement le passeport, mais aussi l’optimisme lucide, la fantaisie douce, l’humilité goguenarde, l’intellect lié au cœur, le goût revendiqué de la simplicité, la brique dans le ventre. Malheureusement, de belge j’ai aussi la gourmandise, la difficulté de réguler mon poids, une décontraction qui pourrait passer pour du dilettantisme et l’étonnement consterné devant ces Français trop excités, ces Allemands trop sérieux, ces Hollandais si près de leur sous. »
    Un homme avec une belle âme. Tu dois lire « La nuit de feu » !
    L’autre auteur, plus fleur bleu que j’aime, c’est Marc Levy, lui aussi je lis tous ses livres, ce sont des doux.
    Bon dimanche, tendres bisous.

  11. La solitude peut être dure à vivre mais on se blinde !
    J’ai compris de mon côté que si tu n’as besoin de rien demande ! mais aussi que tu es estimée tant que tu peux rendre service sinon basta et c’est là que tu vois le ou la vraie ami(e). J’ai tellement été déçue que je ne peux plus l’être…. Je me contente des petits bonheurs de chaque jour….et de vivre chaque pleinement.
    Je te souhaite un beau dimanche.
    Amicalement à toi.

  12. …l’indifférence, je la pratique par apport aux gens qui m’ont fait du mal. Je n’ai plus envie de souffrir de leur présence .
    Notre société est basée sur la communication mais n’était-elle pas trop « artificielle »? Pour ma part, j’ai plaisir à venir sur les blogs et ne suis pas indifférente à tout ce qui est partagé….
    Bon dimanche, bises de Mireille du Sablon

    • Ah l’indifférence il y a des gens qui petit à petit en meurent… Je pense que je te ressemble, avec ceux qui m’ignorent c’ est toujours moi qui les appellent. Je me dis que si je ne le fais pas ce sera finis de ce petit lien qui nous unit.
      Cela me rappelle une anecdote, les sœurs de mon mari téléphonent jamais du coup mon mari leur le rend il fait pareille. Moi j’appelle sa sœur aînée, elle ne m’appelle jamais quand à la plus jeune je l’appelle rarement le peu de fois ou je le fais elle a le toupet de me dire et elle me le sert à chaque fois si tu ne m’avais pas appelé je l’aurais fait ou bien oh j’allais t’appeler… Mdr.

      Enfin bref je m’en fiche mais bon c’est toujours à sens unique. En fait on se voit deux fois par an cela doit leur suffire.
      Beaucoup de retard dans mes commentaires.
      Bisous

      EvaJoe

  13. Je m’oblige à être indifférente car sinon je plonge dans le vide. Il y a trop de gens ( famille très proche) qui font mal mais je te rassure, je ne le suis pas avec mes amis internet qui m’envoient de gentils mails ou qui passent déposer un commentaire sur mon blog.

  14. Bonjour Clara,
    Je te comprends tout à fait. L’indifférence fait de plus en plus partie de notre vie, Il y a beaucoup de « chacun pour soi » à notre époque 🙁 Il faut savoir se « blinder » pour que les profiteurs passent leur chemin et je me suis longtemps faite avoir sur ce terrain 😕 Les vrais(es)amis(es) que j’ai gardés sont moins nombreux, ils savent qu’ils peuvent compter sur moi en cas de souci et c’est réciproque. Ma famille est loin mais pour la grande majorité, nous maintenons le contact. J’ai aussi mes amis(es) virtuels(elles) avec qui je prends plaisir à discuter. Merci pour cet article qui pose les vraies questions. Bon dimanche Clara. Bisous 🙂

  15. Chere Clara
    une très belle chanson et belle voix qui me rappelle de bons souvenirs et que j’ai aimé écouter! je crois que le monde est tellement compétítif que ça devient difficile pour beaucoup d’avoir le temps de penser aux autres…. alors que le « pour soi » l’emporte souvent, mais il ne faut pas désesperer et je trouve que c’est bien de faire le premier pas, il ne faut surtout pas copier ceux qui sont indifférents sinon c’est pire,
    je t’embrasse bien amicalement, je reviens de mes « quelques jours de vacances » !
    Angie

  16. BONJOUR CLARA
    je te Félicite de t avoir lâcher car sincèrement c est rare que je viens de lire de dire ceci depuis que je passe sur les blogs c est plutôt btu ne passe pas alors je ne vais pas sur le tient j ai remarquer ceci depuis longtemps il y à aussi la courses des messages sur blog et oui alors je me suis pauser la question et je l ai toujours dit sur des article que je faisais<<moi j ai créer un blog à mon image de sensibilité je vous mets ce que j aime et je me bat aussi pour la Maltraitance Animal pour les Femmes et autres etc. par contre je suis contente de passer sur les vôtres et je dis ce que j en pens mais parfois il mets impossible depuis quelques tant de passer tous les jours <<<et toi il y à la même chose tu dis L INDIFFERENCE et bien je te comprends car eux ils en fichent et c est toujours toi qui fait le premier pas etc. plus tu prends le téléphone car Personnes ne te donnent de leurs nouvelles mais c est vrai moi c est de même nous vivons dans une société inimaginable 👿 d égoïste pas le tant nous avons autre chose affaire souvent la Famille les Ami<e<s eux c est autres chose que veux tu Clara ce sera de plus en plus difficile tu n ais pas la seule crois moi beaucoup de Personnes souffrent de ceci crois moi depuis que j ai des ennuis j ai l impression que le Monde s écroule autour de moi mais je me suis fait une idée il faut aller de l avant et vivre sa propre vie crois moi il y à des choses géniales je t ai écris ceci car tu le sais je dis ce que je pense et profite des jours qui arrivent avec des Personnes qui tient à toi important que ce sois Ami<e<s ou dans la Famille et laissent les autres tu verras ils reviendrons tout doucement je t embrasse et excellent Dimanche DANIELLE

  17. Re-bonjour Clara, d’abord merci pour cette belle chanson de Gilbert Bécaud. L’indifférence, c’est pire que même la haine m’a dit un jour une amie religieuse de son état. Je lui disait, parlant de notre plus vieil employé, nous avons du nous en séparer , et cela s’est fait pour lui et moi dans la colère, il avait été odieux, je dis donc à la Soeur: « je ne lui en veux plus » il m’est complètement indifférent, elle était monté sur « ses grands chevaux » en me disant que l’indifférence pouvait être mortelle!! alors c’est vrai, je constate avec horreur , que certaines personnes que j’ai aimées , cotoyées, me sont devenues indifférentes, je me dis que je devrais faire un pas, aller vers elles, mais…. cela me demande un effort que je ne suis pas prête à faire. Pour ce qui d’avoir des nouvelles que lorsque c’est pour demander un service, cela ne va non plus, les amis, on devrait pouvoir tout se dire, la famille: j’ai deux filleuls maintenant adultes, qui ne me souhaitent même plus la bonne année, et pourtant je les ai gâtés, en plus, l’un demeure en face chez moi, alors, tu sais quoi, ils m’indiffèrent!!!! Bisous et sois sûre que tes billets ne me laissent pas indifférentes. MTH

  18. Ah ! L’indifférence, oui, peut-on trouver pire et plus méprisant, je pense que non. Qui n’en a pas souffert, un jour et en souffre, chaque jour, oui. On a beau être entouré de beaucoup de personnes, notre indépendance ne supporte même pas cette indifférence. C’est un mal qui fait mal, en effet ! Un mal qui dévore du dedans … merci pour cette magnifique chanson Clara,
    Bises♥

  19. C’est vrai que l’indifférence fait mal, mais peut-être est-ce aussi de la jalousie, car j’ai du mal à imaginer que tu puisses laisser les gens indifférents, tu as tant à donner……..mais tu connais l’antienne « on ne choisit pas sa famille » alors …………….
    Merci pour tout ce que tu nous fait partager, et également pour cette chanson de Becaud que j’avais complètement oubliée et qui résume si bien cet état.
    Tu es formidable.
    Bisous

  20. Oui, nous souffrons beaucoup de l’indifférence.. c’est notre ego qui est visé.. il se rend compte que voici que la vie peut tourner sans nous.. que nous ne sommes plus indispensables… et cela devient insupportable pour notre égo !
    J’ai donc, trouvé un remède.. « le blog » Il m’a fait connaître des amies formidables qui ne me jugent pas.. et ces gens, (ma famille même) qui m’ont snobés ne me sont plus indispensables.. je vis sans eux dans ma « cabane au fond des bois » pour apprécier la vie, méditer.. prier… remercier pour tout ce que j’ai, « du peu qui me manque et du beaucoup que j’ai -ou le contraire ! » comme les moines de la Forêt chez les bouddhistes, et je ne souffre plus.. Lorsque je fais des rencontres, je ne suis pas indifférente envers eux, c’est comme si rien ne s’était passé..
    Cela ne vient pas tout seul..mais une fois que c’est compris.. c’est magique
    Très belle soirée chère Clara..Je pense à toi souvent et je t’envoie amitiés et bizzouxx

  21. Tu soulève là un problème qui n’est pas nouveau mais qui tend à s’amplifier. Oui l’indifférence se généralise et malheureusement au sein des familles aussi. Ce n’est pas je pense que les gens ne t’aiment pas mais après le « ça va ? » ils ne font que parler d’eux…
    Remarque, comme je le dis souvent, la vie des autres m’intéresse et la mienne je la connais. Mais quand même, parfois, je me demande si je suis si inintéressante que ça quand même mes enfants ne me demandent pas ce que j’aime, ce que je n’aime pas, si je suis heureuse ? Je pense qu’ils se contentent de ce qu’ils savent et interprètent. L’empathie ce n’est pas ça… Pour ma part je pose beaucoup de questions à ma famille, à mes soeurs… je n’ai pas l’impression d’être grossière et de me mêler de leur vie mais je m’y intéresse vraiment. L’inverse n’est pas vrai… peut-être une forme de discrétion et de politesse ? … Quoi qu’il en soit, je fais avec mais comme toi, je note ces changements.
    Ne t’inquiète pas de tout cela. Sois heureuse, vis ta vie et récolte les belles choses de chaque jour. Gros bisous

  22. Bonjour Clara, j’espère que tu ne ressentiras plus ce sentiment de la part de tes proches. Je l’ai connu quand on vivait à la campagne mais depuis que nous sommes dans l’Essonne à 5 mn des enfants on les voit régulièrement. Bon lundi, bisous 😉

  23. Je viens de lire de beaux témoignages …
    Bon début de semaine, avec toujours un temps incertain … et du vent !
    Bisoux, chère clara

    dom

  24. 😉 Passe un bon début de semaine chère Clara !

    Espérons que le soleil va venir. Ici à Paris c’est plutôt gris ce lundi matin !

    Bisous d’amitiés ! 😛

  25. Bonjour Clara, j’ai appris que l’indifférence, l’ignorance, la solitude….sont souvent la somme d’une vie trépidante, voire égoïste…on ne prend plus le temps…à peine pour soi parfois, alors que pour d’autres …..
    Bon lundi
    Amicalement

  26. Votre article appelle à la réflexion. Un de mes principes de vie a toujours été : « Pour résoudre tes problèmes, ne compte que sur toi-même ». Les autres ne me sont pas indifférents, mais ne nous devant rien, notre relation est sereine.

  27. Bonjour chère Clara,
    Il ne fait pas encore très folichon.
    Ce matin, il ne faisait pas chaud.
    Nous voilà déjà pratiquement en juillet.
    J’espère que le soleil va montrer son petit nez.
    Passe une agréable semaine, bisous.

  28. Je connais ce sentiment, j’ai mon petit frère 14 ans de moins que moi, nous étions très proche depuis sa naissance qui pour moi fut merveilleuse en tant que grande sœur et puis je lui rendais visite régulièrement mais jamais il ne venais a la maison, ma dernière visite que je lui ai fait j’ai dit en partant j’espère te voir a la maison ce fut un oui oui, en sortant je dis a j-p je ne reviens pas avant qu’il vienne nous voir, cela fait 2 ans, je l’ai appelé il y a un an pour le prévenir de la santé de maman qui elle ne pas revu depuis 4 ans, il m’a parlait comme si on venait de se quitter ma remercié de l’avoir prévenu et depuis silence radio, même l’état de santé de maman ne l’a pas plu inquiété, je ne comprend pas depuis qu’il est avec sa compagne on ne le voit plus et quand on voit les photos de toutes ses années ou il était avec nous on ne comprend pas, notre question est-ce qu’une personne peut détourner une personne de sa famille et de ses amis ?
    oui l’indifférence fait mal et je te comprends, Renaud dis dans une de ses chansons, même si aime pas Renaud on peut comprendre la phrase, « on choisit ses amis mais rarement sa famille »
    alors je te laisse et je te fais un plein de bises amicales
    lyly

  29. Coucou ma Clara, pas indifférente…

    Un rapide passage aujourd’hui pour te remercier de ta visite.
    Je te souhaite une bonne semaine. Ici nuages et quelques averses.
    J’espère que chez toi tout va pour le mieux.
    Depuis ma panne de PC, je me retrouve avec un nouveau, pas mal de choses
    à remettre dans son disque dur lol, mais comme pas trop de temps pour rester devant l’écran, il faudra donc patienter. Belle après-midi et prends soin de toi.
    Lolli

  30. Coucou,

    Oh oui personnellement l’indifférence de ma famille me pèse chaque jour. Il faut dire qu’on n’est pas dans le même pays… Mais il fut un temps où ils me contactaient tous les jours pour discuter de tout et de rien. Maintenant c’est uniquement pour demander un service…

    Bref, j’empreinte les mots de Christian Bobin : “L’indifférence est une épreuve. Le succès est une épreuve que l’on réserve à ceux que l’indifférence n’a pas su tuer.”

    Bises

  31. Bonjour chère Clara,
    Le temps est toujours à la pluie, l’été arrive, nous n’aurons pas eu de printemps. Ce temps c’est pour la semaine !
    Passe une belle journée, bisous.

  32. Je suis comme toi je subis tous les jours  » l’indifférence  » mais comme je suis « mon meilleur ami  » cela me touche moins qu’avant c’est la vie…!
    j’ai mes amis virtuels qui eux ne sont pas indifférents.
    gros bisous chère amie des pyrénées

  33. Bonjour, tous les jours je dirais, ça plus le manque total de respect, etc…. et moi aussi j’attends désormais des nouvelles de certaines personnes 🙁 je te souhaite une bonne journée, bisous

  34. Bien sûr que l’on a besoin de l’attention des autres, c’est pourquoi nous allons chercher en ligne des amis virtuels comme si ceux que l’on connait en vrai semblent se lasser de nous, de notre discours, de nos sourires, de nos soucis , de nos tracas !
    La famille a sa vie, ses besoins et ses indifférences aussi…
    C’est plus ou moins le lot de chacun même si cela nous chagrine c’est ainsi, je me dis que sans doute mes parents l’on ressenti eux aussi et que par amour il ne l’ont pas montré…

  35. Coucou Dame Clara !!! Sourire
    J’ai ressenti cela il y a quelques années… J’ai tout fait depuis pour ne plus ressentir cela… Le Qi Gong et le Tao m’y ont fortement aidé…….
    Je donne sincèrement et sans besoin caché… Je n’attends plus rien en retour… et si il y a « retour », ben j’en profite à 2000%!!! Et surtout, je ne place plus « d’espoir inconsidéré » (désir inconscient de soi-même) dans l’autre… J’ai appris p’tit à p’tit à Aimer l’Autre, simplement, sans attente, sans tenter de le changer… Je l’Aime pour ses qualités et avec ses défauts car c’est « un tout »… Sourire Tendresse
    Enfin, je ne suis qu’un humble p’tit scarabée qui tend à avancer au mieux… Chaque jour un pas devant l’autre, j’apprends… Sourire Zen
    Je te souhaite une très douce journée Dame Clara !!! Prends grand soin de Toi !!! Sourire Tendresse
    Mille très tendres Bisoudoux Chaleureux
    ***Tincky***

  36. L’indifférence oui est le plus grand des mépris et la blessure qui fait le plus mal , bien plus que l’affrontement .
    Je l’ai ressenti quelques fois dans certaines relations mais pas pour ma famille ni mes ami(e)s proches , même si nous nous voyons très peu .
    Je comprends vraiment ce que tu ressens , le besoin de communication est primordial pour l’être humain peut être un peu plus chez la femme que chez l’homme c’est du moins ce que j’ai pu constater dans le cadre du travail , comme personnel dans la sphère privée .
    Les contacts que l’on peut avoir avec les autres sont influencés par de nombreux facteurs , parfois il faut savoir vraiment décoder car la manipulation n’est pas très loin .
    Dans la famille parfois ce n’est pas de l’indifférence , concernant mes enfants , je les sais très occupés et je comprends qu’ils ne m’appellent pas toutes les semaines , nous ne sommes jamais trop longtemps sans nous voir 150 km pour l’un, 350 pour l’autre , ils n’attendent pas un an pour venir ou nous pour nous rendre chez eux .
    Je souhaite vraiment pour toi que cette indifférence que tu ressens cesse .
    Bisous

  37. c’est malheureusement la grand mal des temps moderne dit en tous cas moderne…..le monde moderne s’en fout et souvent certains sur le blogs parce qu’un défi ou un changement est fait ou pas…….Quand aux amis c’est fou mais chez toi ils sont bien mais toi chez eux c’est impossible ils n’ont pas la place le temps…La famille aussi remarque……que c’est épuisant de toujours faire le 1er pas! triste monde qui se dessine de plus en plus…..Bonne vacances en Alsace, nous nous sommes rentrés un peu déçu du temps et une semaine en avance pour cette raison… profite bien.

  38. Sagan dit “ le tricot est la grande ressource des femmes malheureuses” ; de nos jours on peut dire la même chose de beaucoup de blogs, où sans aucun doute s’expriment une majorité de femmes qui ne le peuvent pas le faire dans “la vraie vie”, parce qu’on ne les écoute plus. Elles sont devenues transparentes parce qu’on n’a plus d’avantage à en tirer.
    Sur internet, on n’est pas gêné par l’incarnation : les personnes n’y sont pas âgées, ou malades, elles retrouvent la possibilité de dire de jolies choses sans susciter raillerie ou agacement.
    De temps en temps une grande catastrophe fait fraterniser les gens dans la rue, et on se prend à espérer du coeur des l’homme, et puis « la vie », c’est à dire « la petite vie » les fait rentrer dans leur cocon.
    Ce n’est pas que “les autres” soient méchants, c’est une loi naturelle, et lui l’a bien dit http://www.dailymotion.com/video/x33ivw_jacques-brel-seul_music

  39. Indifférence

    Je n’aime pas ta sinistre danse

    Un jour tu encenses

    L’autre tu perds la cadence

    Indifférence

    Si tu savais comme j’aime la danse

    Elle me met en transe

    Et bouleverse tous mes sens

    Indifférence

    En toute évidence

    Tu sais manier la lance

    Indifférence

    Je te porte trop d’importance

    Je te laisse à ton silence

    Je te tire ma révérence

    Et moi je retourne à ma danse

    -dimdamdom-

    Beaucoup pensent que je suis devenue indifférente, ce n’est pas le cas, je suis juste désabusée, voilà pourquoi mon silence que je compte bien faire durer jusqu’en septembre 🙂
    Bisous Clara et bonnes vacances.
    Domi.

  40. Bonjour Clara,

    Je ne sais ce qui s’est passé mais je n’ai jamais reçu la news concernant ce billet et j’en suis désolé, merci pour ta visite et ton gentil commentaire.
    Bises bien amicales.

    Henri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.