Et pourquoi n°6

Pourquoi

 

1) Pourquoi dit-on  »merde » à quelqu’’un avant un examen ?

Dire le gros mot  »merde » à quelqu’un n’est en fait pas l’apanage des étudiants avant un examen mais des comédiens de théâtre.

Au 16 ème siècle, pour venir au théâtre, les personnes riches, les seules à pouvoir accéder aux représentations théâtrales, venaient en calèche.

Les comédiens, tellement stressés avant la représentation, se souhaitaient mutuellement  »de grosses merdes ».

En effet, plus il y avait de calèches devant le théâtre, plus il y avait du monde dans la salle, et du beau monde !

Par conséquent, plus il y avait de monde, plus il y avait de chances de retrouver des tas de crottin de cheval devant le théâtre !

2) Pourquoi dit-on « manger à l’oeil » ?

Consommer à l’œil signifie consommer gratuitement.
Au XIXe siècle déjà, on disait  »avoir un repas à l’œil », pour signifier qu’on l’obtenait à crédit.
Cette expression pourrait provenir de  »ne payer que de sa personne », qui signifie que celui qui rendait un service ne le faisait sans aucune autre garantie que l’apparence de son client.
Egalement, on disait en provençal :  »compra à l’uéti » qui signifiait  »acheter sans peser », donc acheter en estimant seulement le poids. Ensuite est apparue l’expression  »faire un œil à quelqu’un » pour figurer qu’on lui faisait crédit.
Par extension,  »consommer à l’œil » aurait pris le sens de  »gratuitement ».

3) Pourquoi dit-on  »Bête comme chou » ?

L’expression  »Bête comme chou » signifie qu’une chose est facile à faire ou qu’un texte est très aisé à comprendre. On connait cette phrase depuis le milieu du XIXème siècle. Elle était alors utilisée pour qualifier une personne stupide.
A cette époque, le chou désignait la tête mais aussi les fesses et à cette deuxième partie de l’anatomie on attribuait un quotient intellectuel digne d’un mollusque. L’évolution de l’expression est passée des personnes jugées niaises aux choses faciles à faire ou à comprendre.

4) Pourquoi le matelas à ressorts existe t-il ?

 Le matelas à ressorts est une invention qui découle du pur hasard. En effet, en 1870, Zalmon Simmons, un américain fit l’acquisition d’une boite en bois pour emballer du fromage. Il trouva en même temps un brevet qui était relatif à des ressorts faits en fil tissé pour un lit. Cette trouvaille lui donna l’idée d’assembler une nappe en coton avec une sorte de suspension métallique et c’est ainsi qu’est né le premier matelas à ressort. On connait la suite de l’histoire du géant américain Simmon’s.
(source : pourquois.com)

Une réflexion au sujet de « Et pourquoi n°6 »

  1. C’est fou ce que l’on apprend quand on vient sur ton blog ! J’ai bien fait de me lever tôt en ce dimanche matin ! (Bien que j’aurais bien traînassé un peu plus !). Bisous ma gentille Clara !

  2. On en apprend des choses….
    Je pars quelques jours en randonnée , espérant que le ciel ne me tombera pas sur la tête.
    A bientôt CLARA
    Bon et doux Dimanche
    Bisous
    timilo

  3. Bonjour ma douce Clara,
    Merci, je ne savais pas tout cela !
    On ne se pose pas toutes ces questions, on devrait.
    Il fait beau, un temps pour aller en balade.
    Bon dimanche, bisous.

  4. Bonjour, bonjour, j’aime beaucoup quand on apprend des choses tellement courantes, ce que l’on dit machinalement mais dont on ne sait pas l’origine, c’est très interessant bisous et bon dimanche MTH

  5. c’est trop! ces explicatations chere amie Clara, je reviendrai plus tard relire en detail car les petits enfants sont je dois m’occuper d’eux, a plus tard avec beaucoup de plaisir en suivant tes publications
    gros bisous d’Angie

  6. Bonjour

    Merci pour toutes ces explications, je me suis souvent poser la question pour le « merde » avant un examen!

    Maintenant, je peux répondre à ta question par rapport au Katsudon: elle m’a répondu, que c’est l’un des seuls plats japonais qui soit calorique. Voilà!

    La journée à Disney s’est bien passé, on a eut du beau temps, on a passé une super journée! On a fait principalement des attractions à sensations car on adore ça dans la familles! J’essaierais de poster les photos de la parade dans la semaine. Merci pour ton gentil mot!

    Bonne jounrée

  7. très intéressant cet article et à savoir que le crottin de cheval c’est bon pour les jardins auparavant c’était à celui qui sortait le premier pour les ramasser

  8. Bonjour Clara,

    Et bien je peux dire que j’en ai appris des choses aujourd’hui ! Un vieux proverbe dit que l’on apprends à tout âge. Que dire sinon un grand MERCI !

    Bises bien amicales.

    Henri.

  9. Actuellement, lorsque l’on pense à « de grosses merdes », cela ne veut pas dire du tout la même chose qu’autrefois !! Il faut dire aussi que l’on croise beaucoup moins de calèches… 😆
    C’est très sympa ces explications ! Je connaissais les expressions bien sûr, mais pas leurs origines !
    Merci Clara pour ce partage.
    Bises
    Elisabeth

  10. Carla merci pour le lien avec la chanson, j’avais entendu des paroles parfois, mais je crois que je n’avais pas entendu le disque! c’est sympa!

    il me vient a l’idee que de nos jours avant les examens on pourrait se souhaiter par exemple du CO2!, c’est ce qui sort des pots d’echappement depuis qu’il a plus de caleches! une idee bebête!
    bonne soiree pour toi, bisous
    Angie

  11. Bonjour am douce Clara,
    Je suis en congé, je tourne en rond, j’ai perdu mes repères, (rires).
    Il faut que je m’habitue !
    J’ai des tas de choses à faire avant de partir.
    Mes billets seront courts.
    Passe une bonne journée, une envolée de bisous.

  12. Bonjour
    demain soir, mon frère nous prépare mon plat japonais préféré: du katsukare, du porc pané au curry!!
    J’adore le curry!
    Bonne journée

  13. Florence – Testé pour vous
    Bonjour Clara..J’aime bien cette rubrique « pourquoi » et il y a de la ressource hein ? C’est trop drôle (souvent) de découvrir les origines d’une expression. On a oublié le comment pour ne conserver que l’expression…j’aime bien lire tout ça
    Comment vas tu ? Soleil ? Nous, ça a du mal à percer…le soleil fait une apparition et hop, il disparaît…mais on sait, on sent qu’il n’est pas loin…je soupire…Passe une très bonne journée Clara, à très bientôt et bravo pour cette rubrique que j’aime beaucoup

  14. Je n’aurai jamais deviné, je pense au théâtre de maintenant et non celui de nos parents ou grands-parents. Merci pour l’esxplication. Bisous 😆

  15. Brûler la chandelle par les deux bouts: Autrefois on s éclairait avec du suif ou avec de la cire pour les plus aisés. De toutes façons, la chandelle était chère, on l économisait. Seuls les prodigues la faisait brûler n importe comment ce qui ne manquait pas de provoquer des commentaires désapprobateurs.
    Bonne soirée Clara
    Latil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.