Naître fille (3)

Avant de continuer avec la liste des grandes féministes, voilà une bonne lecture qui va vous plaire.

Prenez-en de la graine, Mesdames !

UNE  (PLUS QUE) PARFAITE EPOUSE

(Ceci est la fidèle traduction d’un AUTHENTIQUE extrait d’un manuel scolaire d’économie domestique anglo-saxon, publié en 1960).

FAITES EN SORTE QUE LE DINER SOIT PRET; Préparez les choses à l’avance, le soir précédent s’il le faut, afin qu’un délicieux repas l’attende à son retour du travail. C’est une façon de lui faire savoir que vous avez pensé à lui et vous souciez de ses besoins. La plupart des hommes ont faim lorsqu’ils rentrent à la maison et la perspective d’un bon repas (particulièrement leur plat favori) fait partie de la nécessaire chaleur d’un accueil.

SOYEZ PRETE. Prenez quinze minutes pour vous reposer afin d’être détendue lorsqu’il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et soyez fraîche et avenante. Il a passé la journée en compagnie de gens surchargés de soucis et de travail. Soyez enjouée et un peu plus intéressante que ces derniers. Sa dure journée a besoin d’être égayée et c’est un de vos devoirs de faire en sorte qu’elle le soit.

RANGEZ LE DESORDRE. Faîtes un dernier tour des principales pièces de la maison juste avant que votre mari ne rentre. Rassemblez les livres scolaires, les jouets, les papiers, etc. et passez ensuite un coup de chiffon à poussière sur les tables.

PENDANT LES MOIS LES PLUS FROIDS DE L’ANNEE, il vous faudra préparer et allumer un feu dans la cheminée, auprès duquel il puisse se détendre.
Votre mari aura le sentiment d’avoir atteint un havre de repos et d’ordre et cela vous rendra également heureuse. En définitive, veiller à son confort vous procurera une immense satisfaction personnelle.

REDUISEZ TOUS LES BRUITS AU MINIMUM. Au moment de son arrivée, éliminez tout bruit de machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Essayez d’encourager les enfants à être calmes. Soyez heureuse de le voir.
Accueillez-le avec un chaleureux sourire et montrez de la sincérité dans votre désir de lui plaire.

ECOUTEZ-LE. Il se peut que vous ayez une douzaine de choses importantes à lui dire, mais son arrivée à la maison n’est pas le moment opportun.
Laissez le parler d’abord, souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres. Faites en sorte que la soirée lui appartienne.

NE VOUS PLAIGNEZ JAMAIS S’IL RENTRE TARD A LA MAISON ou sort pour dîner ou pour aller dans d’autres lieux de divertissement sans vous. Au contraire, essayez de faire en sorte que votre foyer soit un havre de paix, d’ordre et de tranquillité où votre mari puisse détendre son corps et son esprit.

NE L’ACCUEILLEZ PAS AVEC VOS PLAINTES ET VOS PROBLEMES. Ne vous plaignez pas s’il est en retard à la maison pour le dîner ou même s’il reste dehors toute la nuit. Considérez cela comme mineur comparé à ce qu’il a pu endurer pendant la journée. Installez-le confortablement. Proposez-lui de se détendre dans une chaise confortable ou d’aller s’étendre dans la chambre à coucher. Préparez-lui une boisson fraîche ou chaude. Arrangez l’oreiller et proposez-lui d’enlever ses chaussures. Parlez d’une voix douce, apaisante et plaisante. Ne lui posez pas de questions sur ce qu’il a fait et ne remettez jamais en cause son jugement ou son intégrité.
Souvenez-vous qu’il est le maître du foyer et qu’en tant que tel, il exercera toujours sa volonté avec justice et honnêteté.

LORSQU’IL A FINI DE DINER, DEBARRASSEZ LA TABLE ET FAITES RAPIDEMENT LA VAISSELLE. Si votre mari se propose de vous aider, déclinez son offre car il risquerait de se sentir obligé de la répéter par la suite et après une longue journée de labeur, il n’a nul besoin de travail supplémentaire.
Encouragez votre mari à se livrer à ses passe-temps favoris et à se consacrer à ses centres d’intérêt et montrez-vous intéressée sans toutefois donner l’impression d’empiéter sur son domaine. Si vous avez des petits passe-temps vous-même, faites en sorte de ne pas l’ennuyer en lui parlant, car les centres d’intérêts des femmes sont souvent assez insignifiants comparés à ceux des hommes.

A LA FIN DE LA SOIREE, rangez la maison afin qu’elle soit prête pour le lendemain matin et pensez à préparer son petit déjeuner à l’avance. Le petit déjeuner de votre mari est essentiel s’il doit faire face au monde extérieur de manière positive. Une fois que vous vous êtes tous les deux retirés dans la chambre à coucher, préparez-vous à vous mettre au lit aussi promptement que possible.

BIEN QUE L’HYGIENE FEMININE soit d’une grande importance, votre mari fatigué ne saurait faire la queue devant la salle de bains, comme il aurait à la faire pour prendre son train. Cependant, assurez-vous d’être à votre meilleur avantage en allant vous coucher. Essayez d’avoir une apparence qui soit avenante sans être aguicheuse. Si vous devez vous appliquer de la crème pour le visage ou mettre des bigoudis, attendez son sommeil, car cela pourrait le choquer de s’endormir sur un tel spectacle.

EN CE QUI CONCERNE LES RELATIONS INTIMES AVEC VOTRE MARI, il est important de vous rappeler vos voeux de mariage et en particulier votre obligation de lui obéir. S’il estime qu’il a besoin de dormir immédiatement, qu’il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par les désirs de votre mari et ne faites en aucune façon pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime.

SI VOTRE MARI SUGGERE L’ACCOUPLEMENT, acceptez alors avec humilité tout en gardant à l’esprit que le plaisir d’un homme est plus important que celui d’une femme, lorsqu’il atteint l’orgasme, un petit gémissement de votre part l’encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir.

SI VOTRE MARI SUGGERE UNE QUELCONQUE DES PRATIQUES MOINS COURANTES, montrez-vous obéissante et résignée, mais indiquez votre éventuel manque d’enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre mari s’endormira alors rapidement ; ajustez vos vêtements, rafraîchissez-vous et appliquez votre crème de nuit et vos produits de soin pour les cheveux.

VOUS POUVEZ ALORS REMONTER LE REVEIL afin d’être debout peu de temps avant lui le matin. Cela vous permettra de tenir sa tasse de thé du matin à sa disposition lorsqu’il se réveillera.

Alors, qu’en pensez-vous ?

32 réflexions au sujet de « Naître fille (3) »

  1. Je préfère m’abstenir de commenter … 👿
    Et j’imagine les conseils pour les tenues vestimentaires …
    On pourrait croire qu’il faut se modeler pour pouvoir trouver et surtout « garder » un mari !
    Pfff
    Bon jeudi, en profitant du calme revenu, pour … combien de temps ?
    Bisoux, clara

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  2. Dans 80% des pays sur notre planète la femme subit ces conditions-là et souvent pire…
    L’égalité entre sexe sur terre n’est pas pour demain…
    Et même chez nous ……Elle se dégrade
    Douce journée Clara
    Bisous
    timilo

  3. Bonjour chère Clara,
    C’est quoi ça, (rires).
    En 1960 la femme était esclave du mari, merci mon Dieu tout a changé !
    Merci pour ce partage, j’en suis baba !
    C’était cela la parfaite épouse ! Ce n’est pas moi ça.
    On se partage les corvées, c’est très bien comme ça !
    Bonne journée, bisous.

  4. 1960, ahurissant ce texte, qui helas, doit etre mis en pratique encore de nos jours dans certains couples ! il y a de l’amélioration, chez nous, certes, mais dans beaucoup de pays, c’est bien pire ! la femme a encore un long chemin à faire, merci Clara pour tes beaux articles, bonne journee et grosses bises

  5. J’ ai éclaté de rire ! Je suis certain que ce texte dit par un bon comique devant une salle de spectacle ferait rire toute la salle ! Il y a vraiment des perles !
    Ah oui, aujourd’hui, et heureusement, je lis ce texte comme un excellent sketch, mais quand je vois cette date, 1960 ! j’étais adolescent ! Alors, quel étonnement ! Ouf !, c’était pas chez nous… ( quoi que…)
    Clara, s’il te plait, j’en redemande…
    Bonne journée.

  6. Bonjour Clara, vu mon grand âge , j’ai connu ce genre de choses chez mes beaux parents à la campagne, Dieu merci mon mari n’a pas suivi l’exemple de ses parents, j’étais là si besoin en était pour le remettre sur les rails. Venant de la ville , mes parents travaillant tous les deux, c’est mon père rentré le premier qui s’occupait du dîner, pour le ménage , le logement était si petit que cela ne prenait pas beaucoup de temps. Heureusement les temps changent, pour une fois en bien, Bisous et bonne journée , j’adore les billets que tu écris. MTH

  7. Tout comme Luc, j’ai éclaté de rire à plusieurs reprises ! Je connaissais ce texte, mais il me fait toujours le même effet ! J’avais fait des recherches et certaines sources remettent en question son authenticité, d’autres disent que c’est un manuel qui circulaient dans les établissements chrétiens de filles et j’apprends ici qu’il est d’origine anglo-saxonne… Peut-être était-ce une tentative pour dégouter les demoiselles du mariage ? Parce qu’avant de s’engager à faire tout ça, faut réfléchir quand même !!! Par certains aspects, épouser Jésus semble moins exigeant !!! 😆
    En tout cas, si tel était vraiment l’enseignement, je trouve que toutes les bonnes traditions s’en vont ! Faudrait remettre un peu de cette morale dans les salles de classe ! Cela ne ferait pas de mal… 😕
    Plaisanteries mises à part, un reportage télévisé a attiré notre attention l’autre soir : il paraîtrait que les écoles non mixtes auraient le vent en poupe. Il semblerait que les élèves seraient plus concentrés et obtiendraient de meilleurs résultats si filles et garçons ne sont pas mélangés !
    À méditer…
    Bises et bonne journée

  8. Ouais ! Supers ces conseils 👿 Ils auraient déçus avec moi , je ne suis la bonniche de personne 😆 😆 heureusement que l’on a dépassé cela depuis longtemps en occident 🙂

  9. « Laissez le parler d’abord, souvenez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres.  »
    Alors là j’en suis baba qui a écrit des c……..s pareilles
    « Si votre mari se propose de vous aider, déclinez son offre car il risquerait de se sentir obligé de la répéter par la suite et après une longue journée de labeur, il n’a nul besoin de travail supplémentaire. » C’est hallucinant !
    « acceptez alors avec humilité tout en gardant à l’esprit que le plaisir d’un homme est plus important que celui d’une femme, » Ben voyons vive les machos et bonjour les viols domestiques si l’on en croit l’obeissance résignée au paragraphe suivant .
    Je me demande bien qui a pondu un texte pareil , je suis contente que mai 68 soit arrivé, mon Dieu et on parle d’un manuel scolaire , je rêve non plutôt je cauchemarde .
    Mon âme de pasionaria se réveille en lisant de telles recommandations !
    Je sais que certains voudraient bien le remettre au goût du jour , j’ai déjà entendu des réflexions qui me font bondir , ne nous laissons pas phagocyter par les donneurs de leçon …
    Bonne journée et merci pour ce billet
    Bisous

  10. Moi, j’ai toujours été pour le partage des tâches dans un couple
    Il y a 45 ans losque je laissais volontiers mon mari prendre l’aspi , changer les couches de notre poupée d’amours…, et bien, cela était mal perçu par ma famille surtout
    Je m’en suis toujours balancée de ces balivernes
    Il est toujours là et toujours prêt à partager les tâches 🙂
    Mais cela dit à chaque individu sa façon d’être, je ne suis pas et ne serais jamais l’esclave d’un homme et … vice et versa
    Bise et belle journée

  11. pour la femme soumise que je ne suis pas, mais 1960 c’est pas vieux mais j’ai vu maman alors je me suis juré que pas moi, j-p est comme moi un respect mutuel et du travail à la maison en commun sauf pour la cuisine oups ! je ne mangerai pas grand chose si beaucoup de pâtes (lol)
    a bientôt
    lyly

  12. Texte sous obédience religieuse ..je pense ?
    Mais lorsque l’amour est là..
    on fait les « choses » pour aider que ce soit pour un enfant, une mère.. un mari
    oui.. sans contraintes et pour faire plaisir pour que cela soit apprécié…partagé !
    Oh chère Clara.. je n’ai pas la parole dans ton défit..!
    Je t’envoie pensées douces et big bisous

  13. Moi aussi Clara j’étais éclaté de rire…En lisant ce que tu as trouvé….Oh lalala en 1960 heureusement qu’en France on ne nous balançait pas ce genre d’inepties…

    Mes parents m’ont toujours éduqué dans la beauté de la vie, je suis certaine que ma mère n’était pas soumise à mon père car c’est bien de soumission que cela nous cause. Mon papa faisait le repas le dimanche pour que ma maman se repose…

    Heureusement qu’en 1960 je n’ai pas lu pareille chose car je me demande ..Rire si je me serais marié…Quoique si vu que je n’avais pas cette image chez moi…

    Bravo pour tes recherches, mais si parfois je veux bien être issue de ces femmes, et bien celles là..Je crie NON MERCI!!

    Allez je me sauve bisous et belle randonnée pédestre, nous sommes jeudi et tu dois y aller à moins que la neige t’en empêche…

    EvaJoe

  14. Bonjour Clara,

    Voila un texte qui pourrait presque faire sourire, heureusement les temps ont changés. Nous ne sommes plus au moyen âge. les femmes ont bien changé et les hommes aussi, heureusement. la soumission doit rester de l’histoire ancienne, l’égalité dans le couple reste indispensable a l’amour.
    Bises bien amicales..

    Henri.

  15. Je profite de l’occasion pour remercier ma chère maman, décédée depuis 15 ans, de ne pas nous avoir élevées ma sœur et moi-même, avec de telles aberrations………Ceci dit, elle n’a pas été élevée dans cette optique, ma grand-mère tant déjà une suffragette avant l’heure !!!!!!
    bisous

  16. Et ien dis donc, quel texte !!! J’ai du mal à imaginer qu’il a été écrit en 1960 ! Je me suis mariée en 1970, et si je l’avais lu j’aurais été horrifiée et n’aurais peut être pas franchi le pas !!! Je plaisante bien sur, mais je pense que beaucoup de femme encore de par le monde subissent encore cette pression, cette loi ! Quelle horreur … Bisous ma Clara !

  17. Merci, Clara, pour cet article. Cela m’a fait rire. C’est très amusant!
    Il n’est pas bête ce manuel scolaire 🙂 Seulement qu’il faut le modifier un peu et y rajouter les règles de comportement de l’homme vers sa femme 🙂 ainsi que les règles de comportement de tous les deux quand les deux travaillent 🙂
    Bises amicales
    Bonne soirée

  18. Un plaisir de lire les commentaires. 😉
    Bonne fin de semaine, auprès de la cheminée …
    Bisoux, clara

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  19. Heureusement que les temps ont changé ! J’ai un homme qui malgré ses défauts, mais qui n’en a pas, fait beaucoup à la maison, et d’ailleurs mon mal au dos et la sciatique rebelle qui en résulte, ne me permet pas de tout faire à la maison… Comme il est matinal il fait aussi le café ! Je suis certaine tout de même que ce portrait est humoristique car l’Homme serait vraiment une tête à claque !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.